Faites entrer l'accusé

Il y a des gens en ville qui aiment les jeux de rôles. Venez les retrouver pour en discuter.

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Odillon » Mer Fév 12, 2014 2:04 pm

Je suis récemment retombé sur des articles concernant une série de films et de séries turcs intitulés "La Vallée des loups" dont je veux parler ici parce que c'est une bonne illustration de ce qui peut être fait pour adapter un évènement d'actualité en fiction.

Umberto Eco a écrit “la culture populaire console tandis que la haute culture nous trouble”. La culture populaire s'adresse avant tout (mais pas uniquement) aux classes plus pauvres et offre un échappatoire, un rêve de monde meilleur ou une revanche symbolique sur un monde injuste. A l'inverse, la haute culture s'adressant à des populations (souvent) plus favorisés socialement, interroge le rapport au monde.

Je trouve ça assez pertinent (outre le fait que cette définition écarte la question de la qualité intrinsèque des œuvres pour se focaliser sur le public à qui elle s'adresse et leur finalité plutôt que d'essayer de classer les "cultures" selon une hiérarchie qui - coïncidence ? - épouse presque parfaitement le rang social du public destinataire). Quand je me suis retrouvé au chômage, il y a quelques années, et que j'ai été en fin de droit, je peux dire que les films de Ken Loach que j'appréciais avant m'étaient devenus insupportables car ils me renvoyaient à mes propres craintes de déclassement social et d'insécurité économique. Hitchcock disait "la peur (...) est un sentiment universel que les gens aiment éprouver quand ils se sentent en sécurité", ça vaut pour les œuvres mettant en scène des situations sociales dures (sans happy ends) : on peut apprécier leurs qualités quand on a soi-même des difficultés économiques (réelles ou subjectives par rapport à la classe à laquelle on s'identifie) mais le plaisir n'est pas là et il n'est pas rare qu'on passe son tour quand il s'agit d'aller voir/de lire de telles œuvres. Quand on est déjà troublé dans sa vie de tous les jours, on n'a pas envie de retrouver ses craintes, ses angoisses et ses peurs dans des œuvres culturelles, on veut de l'évasion, ou bien on veut un message qui nous rassure et qui nous dit qu'on va s'en sortir.

C'est un peu ce que fait "La vallée des loups" avec la population turque : partir des situations réelles et offrir au travers du héros Polat Alemdar (sorte de James Bond mâtiné de Jack Bauer turc) une revanche (pour le meilleur ou pour le pire, selon les interprétations diverses autour de ces films) sur la situation connue. La consolation offerte alors est de type nationaliste (au même titre qu’un Rambo II « consolant » une part de la population US de sa défaite au Vietnam) et populiste (dans le sens premier de ce terme, pas dans la forme péjorative qu’il a pris dans la presse te le discours politique en France) et les films et séries de la franchise cartonnent.

Dans la série d’origine, « La Vallée des loups » (2003-2005), Polat Alemdar est un agent secret turc infiltré dans la mafia turque pour tenter de la détruire de l’intérieure. Il va se heurter à la puissance de l’organisation et les connivences de la mafia avec la police et le gouvernement. Cette série a eu une moyenne d’audience de 40% en Turquie et est apparue comme une dénonciation de ce que les Turcs appellent « l’État profond », c'est-à-dire les ententes secrètes entre milieux économiques, appareils de sécurité et crime organisé pour peser sur les orientations du pays au-delà des règles de fonctionnement démocratiques. La population turque est particulièrement sensible à cette question depuis 1996. En effet, un accident de voiture survenu le 3 novembre 1996, non loin d’Istanbul a créé un énorme scandale compte tenu de l’identité des victimes du crash de la voiture : on a dégagé les corps de Huseyin Kocadag, un haut responsable de la police qui commandait des unités antiguérilla, Abdullah Catli, un homme en fuite, recherché pour trafic de drogue et meurtre et figure des « Loups gris », la pègre ultranationaliste, et sa compagne, Gonca Us, une ancienne reine de beauté devenue femme à tout faire de la Mafia. Le quatrième passager a survécu : M. Sedat Bucak, un chef de guerre kurde, dont la milice était financée par le gouvernement turc pour lutter contre la guérilla du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Dans un premier temps, la police a affirmé que, au moment de l’accident, elle procédait au transfert de deux malfrats. Mais des documents recueillis sur les lieux ont révélé qu’Abdullah Catli, le gangster en fuite, était porteur de papiers diplomatiques spéciaux, qui lui avaient été délivrés par les autorités et qu’il avait en sa possession plusieurs pistolets, des permis de port d’armes, sans oublier six cartes d’identité, chacune établie sous un nom différent.
Par son seul titre « la Vallée des Loups » fait référence aux Loups gris et à leurs connivences avec le pouvoir. La série est un tel succès et rapporte tellement d’argent que dans l’épisode final, un chef mafieux US en cheville avec la mafia turque et sa femme sont respectivement incarnés par Andy Garcia et Sharon Stone.

En 2006, un film spin off sort, « La Vallée des loups : Irak ». C’est le plus gros budget du cinéma turc à l’époque avec 10 millions d’euros de budget et des seconds couteaux du cinéma US (Billy Zane et Gary Busey) au casting. Le film s’appuie sur un évènement réel dont on a peu parlé en France et qui est resté en anglais sous le nom de « Hood event » : : l’arrestation, le 4 juillet 2003, de onze membres des forces spéciales turques par l’armée états-unienne à Souleimanieh, dans le Nord de l’Irak (Kurdistan irakien). Les onze hommes furent menottés, on leur passa des sacs de jute sur la tête et on les filma dans cette position humiliante. Ils furent interrogés durant plusieurs jours ou heures (les versions divergent) puis relâchés (non sans que les images soient copieusement diffusées par les chaînes satellitaires). Selon l’armée états-unienne, ils étaient soupçonnés de préparer un attentat contre le gouverneur kurde de Kirkouk. Il s’agissait plus probablement de représailles après le refus de la Turquie d’autoriser le transit des troupes états-uniennes sur son territoire lors de leur attaque contre l’Irak.

Cet évènement a été ressenti comme une humiliation en Turquie et dans le film, Polat Alemdar est l’ami d’un des hommes arrêtés et humiliés qui se suicident après les évènements. Il décide avec d’autres compagnons de se venger en retrouvant le gouverneur militaire de la zone (Billy Zane) dans le but de l’enlever, l’humilier de la même façon que les soldats turcs l’ont été, de filmer la scène puis de le libérer. Mais, sur place, il est confronté aux crimes commis par l’armée US (notamment une jeune femme dont le mari é été tué par un missile US le jour de son mariage, qui deviendra le « love interest » du héros alors qu’elle veut commettre un attentat suicide contre les forces US, qui renonce à son projet mais sera abattue par les GI’s ce qui poussera Alemdar à assassiner le gouverneur militaire plutôt que de simplement l’humilier).

Image

La plupart des crimes commis par l’armée US dans le film sont issus de faits réels relayés dans la presse (même si leur concentration en un seul film donne un effet de loupe). Le film a été accusé aux Etats-Unis d’être antioccidental et antisémite (à cause d’un personnage de médecin israélien (Gary Busey) qui vient prélever des organes sur des Irakiens détenus dans les geôles US en Irak dans le film). A l’inverse, les défenseurs du film se basent sur les coupures de presse relatant les évènements réels dont s’inspire le film pour désigner les crimes US et assurent que le film turc n’est pas plus outrancier contre Washington et Tel-Aviv que la production hollywoodienne mainstream ne l’est contre les musulmans. Je ne me prononcerai pas sur ce débat, je n’ai pas vu le film. Il ne m’intéresse que via la démarche consistant à cumuler une somme de faits réels pour en tirer une fiction offrant une revanche symbolique aux spectateurs.

La formule fonctionnant bien, elle a été déclinée pour d’autres évènements. Polat Alemdar est donc allé dans les territoires occupés par Israël pour régler son compte à un officier israélien responsable de la mort de militants sur un bateau de la flottille pour Gaza. Avant cela, dans un film de la franchise ne comptant pas Polat Alemdar (« La Vallée des loups : Gladio ») on suivait un ancien officier de renseignement turc voulant se venger de ses collègues liés au réseau d’influence secret de l’OTAN en Turquie, l’Ergenekon. Un « Vallée des loups : Karabakh » est sorti ou devait sortir (je ne sais pas) sur la guerre Azerbaïdjan-Arménie et sur le massacre de Khodjaly (ben oui, si les Turcs peuvent insister sur un massacre commis par des Arméniens, ils ne vont pas gêner).

Malgré toutes les réserves qu’on peut avoir sur le discours de ces films, je trouve la logique intéressante et réutilisable dans la construction de scénar de JdR partant de l’actualité.

- On prend un ou des faits réels connectés entre eux par un même lieu, une même situation ou un contexte identique ;
- On crée des personnages fictifs (pour être plus libres que s’il s’agissait de personnages réels) connectés aux évènements (un donneur d’ordre mystérieux qui a pesé sur les évènements, un chef de guerre d’une milice quelconque dans une zone de conflit, une victime voulant se venger avec qui les personnages vont avoir de l’empathie ou qu’ils vont devoir stopper, etc.) qui vont permettre de relier entre eux ces évènements qui n’ont pas nécessairement un lien fort entre eux sans cela.
- On trouve un prétexte pour balancer les PJ là dedans (dans le cas de la Vallée des loups, ils ont fait basique : la mission ou la vengeance d’un proche ; mais ça marche souvent).

Exemple : si on reste dans la série des évènements vécus comme une humiliation par un pays, on a l’incident « Devyani Khobragade» qui a beaucoup fait parler en Inde, un peu aux Etats-Unis et quasiment pas ailleurs. Le 12 décembre 2013, la police US a arrêté et menotté en public l’adjointe du consul général d’Inde à New York, Devyani Khobragade, puis ne l’a libérée qu’après versement d’une caution de 250 000 dollars et après lui avoir fait subir une fouille au corps.
Selon les autorités états-uniennes, la jeune femme aurait fraudé pour obtenir le permis de séjour d’une de ses employées de maison. Ce faisant, elle ne bénéficierait pas de l’immunité diplomatique, laquelle selon la Convention de Vienne ne s’applique qu’aux crimes et délits commis par des diplomates dans l’exercice de leurs fonctions. Cependant, si la Convention de Vienne autorise des poursuites judiciaires, elle interdit formellement d’arrêter, de menotter, puis de libérer sous caution un diplomate (et John Kerry s’est vaguement excusé sur ce point).
Persuadées que cette affaire est tout sauf une bavure, les autorités indiennes ont immédiatement retiré tous les permis spéciaux attribués aux diplomates états-uniens en Inde. Elles ont enlevé les protections entourant leur ambassade et ont mit fin à tous les privilèges diplomatiques. La police indienne épluche actuellement les comptes bancaires de tous les diplomates US et de leurs employés, à la recherche d’une infraction qu’elles pourraient traiter de la même manière.

C’est anecdotique mais ça offre une piste intéressante de contexte de tensions diplomatiques entre New Delhi et Washington. On regarde si on peut creuser en tapant « Inde Etats-Unis » sur Google Actualité. On trouve, rien que dans la première page, deux infos intéressantes :
- Les Etats-Unis ont annoncé aujourd'hui avoir saisi l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) pour protester contre la réglementation indienne sur les panneaux solaires qui "discriminerait" les entreprises américaines. (on en parle ici et on note que la réglementation indienne date d’octobre, donc deux mois avant l’affaire Devyani Khobragade).
- La Federal Aviation Administration (FAA), régulateur du secteur aux Etats-Unis, a rétrogradé la notation attribuée à la sécurité aérienne en Inde de 1 à 2. Une décision prise en raison du nombre insuffisant des contrôleurs de l'Aviation civile indienne affectés au contrôle des compagnies indiennes. Le passage en catégorie 2 ne remet pas en cause les liaisons existantes entre l'Inde et les Etats-Unis, mais les soumet à des contrôles supplémentaires. Surtout, il interdit d'en développer de nouvelles. Or, une compagnie comme Jet Airways, qui propose sept vols hebdomadaires vers les Etats-Unis, prévoyait justement de lancer de nouveaux vols vers New York et Chicago. (on en parle ici)

Ces évènements n’ont peut-être rien à voir entre eux (encore que…) mais, dans le cadre d’une fiction, on peut les connecter comme une offensive globale US contre l’Inde pour lui faire payer ses mesures protectionnistes et la pousser à ouvrir davantage son marché aux sociétés US.
Ca offrirait une base intéressante sur fond d’offensive US ou de revanche indienne ouvrant des pistes de scénario à base de coup monté indien pour embarrasser l’ambassadeur US à New Delhi (et si les Pj sont parmi ces proches, ça pourraient leur tomber dessus), sabotage d’entreprises US basées en Inde afin de « démontrer » que les produits US ne sont pas fiables dans le cadre de la préparation du procès à l’OMC ou carrément une revanche plus brutale avec assassinats d’espions débouchant sur une guerre secrète où tous les coups sont permis (un sabotage d’avion de ligne US qui va trop loin ?) avec les PJ au milieu ne sachant pas dans quoi ils ont mis les pieds ou qui justement en savent trop après qu’une opération a dérapée.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Mar Fév 18, 2014 4:06 pm

Je ne connaissais pas ce type, je viens de le découvrir par hasard : Adam Worth, l'une des sources d'inspiration de Conan Doyle pour construire le professeur Moriarty (mais l'original est plus sympathique que la version romanesque).

Je pense que la plupart des casses qu'il a organisés peuvent servir d'inspiration et que le personnage en lui-même est une mine.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Lun Mar 10, 2014 5:07 pm

Pour le prochain Maraudeur, je viens d'envoyer la première version du troisième "Faites entrer l'accusé", consacré à la mort de Roberto Calvi dont j'avais parlé ici mais que j'ai bien développé en lisant pas mal sur son sujet.

En travaillant sur la loge P2, j'ai croisé un nom que j'avais déjà rencontré dans mes lecture sur l'opération Condor: Stephano Delle Chiaie. J'ignorais qu'il avait - aussi ! - appartenu à la P2 (ce mec était partout).

Image

Si vous recherchez une espèce de super barbouze fasciste (au sens premier du terme, pas l'emploi abusif qui en est généralement fait) à opposer à vos PJ, je ne peux trop vous encourager à aller jeter un coup d'œil à sa bio sur la page wikipedia qui lui est consacré.

Ce type va probablement mourir dans son lit, il n'a jamais été condamné alors qu'il a bossé avec Licio Gelli, Pinochet, Klaus Barbie (en Bolivie) ou les Loups gris turcs. Sa bio est tellement énorme que si on l'utilise telle quelle, je me demande s'il n'a pas plus sa place dans une histoire de super héros street level (où l'exagération des caractéristiques d'un personnage est mieux admis) que dans une intrigue qui se veut réaliste (car les joueurs risquent de trouver que le MJ en a trop fait dans la bio de son PNJ).
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Jeu Mar 13, 2014 2:08 pm

Vous vous souvenez dans Princesse Mononoke des Dieux sangliers corrompus par l'action des hommes et, devenus fous, détruisant tout sur leur passage ?

Et bien si vous souhaitez faire une adaptation moderne, cette inspiest faite pour vous : les Inobuta radioactifs.

Image

Fukushima: Des «cochons-sangliers» radioactifs menacent les habitations

Tout n'est pas bon dans le cochon. Alors que le gouvernement japonais tente de repeupler la région de Fukushima, théâtre d'une catastrophe nucléaire en mars 2011, les habitants côtoient depuis quelques semaines de bien étranges voisins, rapporte le site des Echos.

Des «cochongliers», ou «inobuta», s'en prennent en effet à leurs habitations, à la recherche de denrées, saccageant dans leur quête tout ce qu'ils trouvent sur leur passage. Au moins cinq municipalités seraient concernées.

Viande radioactive

Ces animaux hybrides seraient nés du croisement entre des sangliers occupant les bois voisins, et des porcs, dont les élevages ont été lâchés dans la précipitation au moment de la catastrophe. Les «cochongliers», qui ont en partie hérité leurs gênes du cochon, n'ont pas peur de l'homme, et il est ainsi très difficile pour les habitants de les faire fuir. Leur viande étant hautement radioactive, leur consommation est également proscrite.

La menace est prise très au sérieux par les autorités, qui organisent des battues pour éradiquer l'espèce.

D'autres cas de «cochongliers» ont été signalés ailleurs dans le monde, où les deux espèces ont pu cohabiter.

— Aurélie Delaunoy


Bon, l'article s'appuie sur un précédent article des Echos mais vu le thème de cette discussion, j'ai préféré reprendre le ton grandiloquent de l'article de 20 minutes.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Léonard » Jeu Mar 13, 2014 6:28 pm

Ce qui est marrant, quand on lit le titre, c'est qu'on a un peu l'impression que le croisement entre sanglier et cochon est dû à la radioactivité. Alors que c'est un croisement assez courant (je crois que certaines régions françaises sont infestées de cochongliés).
"Le MJ ne sert qu'à faire du bruit derrière le paravent."

"Je suis derrière toi..." Michael M.
Léonard
Première victime de Michael Myers
 
Messages: 160
Enregistré le: Sam Oct 22, 2011 9:43 am
Localisation: Aix-en-Provence

Messagepar Odillon » Jeu Mar 13, 2014 7:02 pm

Oui, l'article est racoleur au possible. C'est même pour ça que je l'ai choisi lui plutôt que les autres articles plus neutres qui parlaient du problème.

Parce qu'avec l'article des Echos, comme image, ça donne ça :

Image

Mais le titre de 20 minutes, moi, ça m'évoque ça :

Image
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Myrkvid » Dim Mar 16, 2014 1:50 am

Léonard a écrit:Ce qui est marrant, quand on lit le titre, c'est qu'on a un peu l'impression que le croisement entre sanglier et cochon est dû à la radioactivité. Alors que c'est un croisement assez courant (je crois que certaines régions françaises sont infestées de cochongliés).


C'est exactement ça. Sur les sources japonaises, ils parlent beaucoup plus du fait que les régions en question sont quasiment vides d'humains, que la viande est goûteuse et l'effet des radiations sur les animaux reste assez mal connu.
I'll be soon the start of robot uprising. So kill me now before I obliterate humanity.
Avatar de l’utilisateur
Myrkvid
Cyberdyne Entertainment
 
Messages: 774
Enregistré le: Lun Juil 09, 2007 5:57 pm
Localisation: Tokyo

Messagepar Odillon » Ven Mai 16, 2014 2:21 pm

Dans mes parties, si je décide qu'un homme politique défend une position politique en espérant en tirer un intérêt financier personnel ou profite des positions qu'il prend pour joindre l'utile à l'agréable et en tirer des bénéfices, j'ai tendance à imaginer des mécanismes super complexe pour profiter des gains en passant par des comptes off shore, des hommes de paille, des financements indirects de fondations philanthropiques bidons qui vont reverser les fonds à la campagne électorale de l'homme politique, etc.

Le fait est que ça existe.

Mais en fait, souvent, c'est quand même beaucoup plus simple dans le style : "je me gave au passage et je vous emmerde".

Ainsi, alors que l'administration Obama, par la voix du vice-président Joe Biden et du secrétaire d'État John Kerry incite l'Ukraine à développer sa production de gaz pour être moins dépendant du gaz russe, la société ukrainienne Burisma Holdings, première productrice de gaz en Ukraine et, par ailleurs, dirigée par un proche du nouveau pouvoir ukrainien, vient de nommer deux nouveaux membres dans son Conseil d'administration :

- Devon Archer, ancien responsable de la collecte de fonds pour la campagne électorale de John Kerry en 2004, ancien colocataire du fils (d'un premier mariage) de l'épouse de John Kerry et membre du conseil d'administration de la Fondation Heinz (la femme de John Kerry est une des héritières des ketchup Heinz) ;
- Hunter Biden, le fils de Joe Biden.

Voilà, et on ne s'en cache même pas. Comme quoi, parfois, dans les univers fictionnel, on fait trop compliqué.
Voici l'article du Wall Street Journalqui en parle. Je le mets ici parce que c'est très facilement transposable en fiction.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Mer Mai 21, 2014 1:18 pm

L'enquête a lieu en ce moment et, honnêtement, il y a matière à scénar dans cette affaire.

Le lien vers l'article du Mondeci-dessous :


Assassinat d'une milliardaire monégasque : l'affaire Pastor en cinq questions


Le Monde.fr | 21.05.2014 à 12h56 • Mis à jour le 21.05.2014 à 13h11

Hélène Pastor, la richissime femme d'affaires monégasque qui avait été très grièvement blessée le 6 mai par un tireur embusqué à Nice, est morte mercredi 21 mai à l'hôpital Saint-Roch de Nice.

◾Qui était Hélène Pastor ?

Âgée de 77 ans, Hélène Pastor était l'une des héritières d'un empire monégasque de bâtisseurs, fondé par son grand-père italien Jean-Baptiste, un tailleur de pierre issu d'une famille pauvre de Ligurie. Il s'était notamment vu confier par le prince Louis II, en 1936, la construction du premier stade de Monaco. Cet empire immobilier a ensuite été véritablement développé par son fils Gildo, qui rachète après guerre à bas prix les terrains du front de mer de la principauté. A sa mort en 1990, sa fille Hélène partage cet héritage avec ses deux frères Michel et Victor.

◾Quelle est l'étendue de la fortune des Pastor ?

Les trois branches de la familles Pastor possèdent entre 3000 et 4000 appartements sur les 20 000 de la Principauté, soit 500 000 m2 ou 15 % du parc immobilier total. Cela correspond à un patrimoine évalué approximativement à 20 milliards d'euros. Les revenus des Pastor proviennent des loyers de ces biens immobiliers.

◾Que s'est-il passé le 6 mai vers 19h15 ?

Alors qu'elle sortait du parking de l'hôpital de l'Archet, dans l'ouest de Nice, où elle avait été rendre visite à son fils, Hélène Pastor a été prise pour cible par un homme, a priori muni d'un fusil de chasse à canon scié. L'homme a fait feu une première fois, faisant exploser la vitre, puis aurait regardé à l'intérieur avant de tirer une seconde fois avec une arme longue qui pourrait être un fusil à pompe. Il avait ensuite pris la fuite en compagnie d'un complice.


Mohamed D., le chauffeur d'Hélène Pastor, âgé de 64 ans, et au service de la femme d'affaires depuis une quinzaine d'années, avait succombé à ses blessures quatre jours plus tard.


◾ Quels sont les indices dont disposent les enquêteurs ?

Le parquet de Marseille a ouvert une information judiciaire pour « tentative d'assassinat et assassinat en bande organisée ». L'enquête sur ce double assassinat a été confiée à la direction interrégionale de police judiciaire de Marseille, experte en criminalité organisée.

Les enquêteurs disposent des images d'une caméra de surveillance montrant que les deux agresseurs sont venus et repartis à pied, avec calme. Mais selon Nice Matin, le travail des enquêteurs est compliqué par « l'éloignement de la caméra située devant l'hôpital l'Archet et son champ de vision ». Toujours selon le quotidien régional, « une partie de la scène a été filmée, mais le tireur et celui qui pourrait être un complice ne sont pas reconnaissables. Le tireur aurait agi le visage dissimulé ou grimé ».

◾ Quelles sont les pistes ?

Tentative de racket ? Action de la mafia italienne ? Vengeance privée ? Enlèvement ayant mal tourné ? « Aucune piste en particulier ne mobilise les enquêteurs », soulignait Nice Matin le 8 mai. « Nous sommes incapables d'affirmer que c'est Mme Pastor qui était visée ou son chauffeur », déclarait une source proche de l'enquête. Le quotidien régional faisait également état des « incohérences » relevées par les enquêteurs.

« L'arme de chasse utilisée par le tireur n'est pas familière aux membres du grand banditisme et aux tueurs à gage. »


Par ailleurs, un maître-chanteur présumé, qui a appelé à plusieurs reprises la famille Pastor, a été placé vendredi 16 mai en détention provisoire aux Baumettes à Marseille et doit être jugé le 13 juin, les magistrats ayant ordonné une expertise psychiatrique. L'homme prétendait connaître des informations sur le commanditaire et souhaitait les échanger contre d'importantes sommes d'argent.

Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Lun Juil 21, 2014 1:09 pm

Je ne connaissais pas du tout le Slender man. J'ai trouvé ça intéressant http://actu.lemonde.fr/pixels/article/2 ... D-32280752

Comme j'aime bien les histoires de créatures imaginaires qui finissent par prendre vie à cause du nombre de personnes qui croient en leur existence, je trouve que niveau inspiration, c'est intéressant.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Mar Juil 22, 2014 10:59 am

Précédemment sur cette discussion, j'avais parlé des pratiques "d'entrapment" couramment utilisée par le FBI.

On reparle de ce procédé depuis hier suite à la publication d'un rapport d'Human Right Watch.

"Le FBI mis en cause dans l'organisation d'attentats par des Américains musulmans"
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Sam Aoû 16, 2014 11:20 pm

Des ventes d'armes, des négociations internationales tendues, les services secrets turcs, le PKK, les services secrets français et même Paul-Loup Sulitzer (??!), bref, tout ce qu'il faut pour une bonne histoire d'espionnage : Paris nid d'espions: grandes manoeuvres autour du PKK
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Léonard » Dim Aoû 17, 2014 5:30 pm

En ce moment sur M6 (66 Minutes) passe un reportage sur la ville de Cândido Godói, au Brésil.
Cette petite ville, peuplée en majorité de familles d'origine allemande, a la particularité de donner naissance à un nombre très inhabituel de jumeaux (10 fois plus que dans le reste du Brésil).

Parmi les hypothèses sur ce phénomène, l'une d'elle, pas totalement farfelue, affirme que le docteur Mengele réfugié en Amérique latine, aurait œuvré comme médecin dans cette ville. Il aurait donné un traitement aux habitants allemands, à leur insu, pour développer la race aryenne.
"Le MJ ne sert qu'à faire du bruit derrière le paravent."

"Je suis derrière toi..." Michael M.
Léonard
Première victime de Michael Myers
 
Messages: 160
Enregistré le: Sam Oct 22, 2011 9:43 am
Localisation: Aix-en-Provence

Messagepar Odillon » Lun Oct 06, 2014 11:55 am

Ca vient de sortir et on aura peut-être plus d'infos à venir : la presse US affirme que parmi les dirigeants du Front Al Nosra en Syrie, on trouverait un ancien agent de la DGSE.

http://www.nydailynews.com/news/nationa ... -1.1964452

En tant que tel, ça peut être une bonne inspi. Si on imagine que l'agent retourné est en fait toujours actif pour la DGSE et est sciemment grillé par les services US qui organisent les fuites dans le cadre d'un règlement de compte entre services, les perspectives scénaristiques deviennent vraiment excitantes.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Lun Oct 13, 2014 10:52 am

Je suis tombé sur un article qui peut faire une très bonne inspiration sur le mode « casse du siècle »/espionnage.

Les États-Unis ont envoyé des milliards de dollars en liquide en Irak à partir de 2003 afin d’honorer « rapidement » un certain nombre de frais liés à l’administration du pays. Les sommes totales dépensées sur ces fortunes envoyées sont mal connues, imprécises et d’après l’avocat US Stuart W. Bowen, une part de cette argent se trouverait désormais dans un bunker au Liban sans que personne ne veuille enquêter là-dessus.
http://www.nytimes.com/2014/10/12/world ... .html?_r=1

Bon, concrètement, je crois que cette histoire telle qu’elle est présentée dans l’article doit comporter beaucoup d’approximations, voire d’éléments factuels faux, parce que :
- Je ne crois pas au fait que l’administration Bush aurait envoyé un vrai chevalier blanc de la transparence économique en Irak vu ce qu’ils ont fait et avait prévu de faire dans le pays (et Stuart W. Bowen est un ami personnel de George W. Bush et un proche de Dick Cheney) ;
- Stuart W. Bowen se réveille et parle de ce sujet alors que son bureau chargé du contrôle vient d’être fermé ;
- Le bunker libanais est censé être clairement localisé par les services de Bowen mais il n’y a aucune précision sur la ou les personnes à qui il appartient et où il se situerait (alors que ça a une vraie importance : ce n’est pas du tout la même chose si c’est une région où le clan Hariri est influent ou si c’est le Hezbollah ou une autre faction)
Bref, au niveau informatif, ce n’est quand même ni très bon, ni très fiable.

En termes d’inspiration par contre, imaginer un bunker géant gavé de dollars dans un pays remplies de factions armées rivales au milieu d’une poudrière géostratégique, ça a un vrai potentiel. Et ça se connecte bien à ce que j’avais déjà écrit ici sur le « noircissement » d’argent. http://www.subasylum.com/Antoniobay/vie ... 348#141348
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

PrécédenteSuivante

Retourner vers Parlons JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités