Jeu de genre vs jeu à univers

Il y a des gens en ville qui aiment les jeux de rôles. Venez les retrouver pour en discuter.

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Rom1 » Dim Mar 25, 2012 9:49 am

Pour ma part, je pense que ce sont plutôt les jeux à univers qui sont des Encyclopedia Britannica / Terre du Milieuica / Rokuganica / Galaxie très lointainica.
Alors qu'un jeu de genre demande principalement à acquérir les codes dudit genre. Quelques films, une paire de bouquins, et voilà : on comprend intuitivement la façon de jouer.
Après, j'estime qu'un jeu de genre induit une façon de jouer justement - et non pas forcément un carcan qui restreindrait le champ des histoires à raconter. Même si forcément il oriente, mais pas au point de boucher totalement l'horizon scénaristique.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Etienne C » Dim Mar 25, 2012 11:10 am

+1 Sur Romain
Pourchassées,
Les lucioles se cachent
dans les rayons de Lune

Oshima Tyota

Blog
Tsuvadra Univers
Image
Avatar de l’utilisateur
Etienne C
 
Messages: 112
Enregistré le: Jeu Nov 19, 2009 11:54 am
Localisation: Paris

Messagepar Le Passeur » Dim Mar 25, 2012 11:31 am

Rom1 a écrit:Pour ma part, je pense que ce sont plutôt les jeux à univers qui sont des Encyclopedia Britannica / Terre du Milieuica / Rokuganica / Galaxie très lointainica.
Alors qu'un jeu de genre demande principalement à acquérir les codes dudit genre. Quelques films, une paire de bouquins, et voilà : on comprend intuitivement la façon de jouer.
Après, j'estime qu'un jeu de genre induit une façon de jouer justement - et non pas forcément un carcan qui restreindrait le champ des histoires à raconter. Même si forcément il oriente, mais pas au point de boucher totalement l'horizon scénaristique.


En fait, c'est vraiment le même principe qu'au cinoche, si on compare une adaptation à un film de genre.
L'adaptation (ou la réutilisation d'un perso de fiction déjà défini) peut-être tournée dans tous les sens (Cf. Le nombre de Sherlock Holmes, de Dracula etc.) : la matière est quadrillée, et trop s'en éloigner risque de choquer un sacré nombre de spectateurs, en particulier lorsque l'on va à l'encontre du bouquin. Ca n'a jamais empêché de faire de bons films, attention, mais ça choque.

Le film de genre (Road Movie, Hardboiled, Western) a plus de souplesse, quelques codes à priori pas trop négociables, mais une liberté de manœuvre plus dense (au risque de s'y perdre d'ailleurs). Exemple, il n'est pas saugrenue de voir un western asiatique ou post-apocalyptique, le genre peut quand même être respecté et pourtant...Dans la même veine, le spaghetti est au départ issu du genre premier du western, puis s'est forgé ses propres codes : les orientations sont clairement différentes désormais.
Avatar de l’utilisateur
Le Passeur
 
Messages: 650
Enregistré le: Dim Fév 07, 2010 6:15 pm

Messagepar Shunpo » Dim Mar 25, 2012 11:42 am

Alors on a deux points : l'acquisition des codes et la création de scénario.

Sur le premier, je dirais que vous avez probablement raison et qu'il faudrait que j'arrive à me détendre à ce niveau (même si je maîtrise déjà quand même des jdr de genre, hein). Ce qui me rend frileux parfois, c'est le fait qu'il faille transmettre un peu ces codes acquis aux joueurs pendant la partie. Vous allez me dire qu'avec un jeu à univers, c'est la même chose voire pire, mais c'est juste plus confortable pour moi de devoir transmettre un imaginaire que les clés d'un genre. Voilà d'où viennent mes précautions, parce que si j'ai un joueur qui se transforme en tueur froid et implacable en plein Final Frontier, ben je me dis que j'ai merdé quelque part...

En ce qui concerne l'horizon scénaristique, comprenez-moi bien, je dis que l'étendue est plus vaste du côté des jdr plutôt à univers (ce qui ne veut pas dire qu'ils sont "mieux"). Non, l'horizon n'est pas bouché avec du genre, oui, on atteint des limites à un moment donné avec un jdr à univers. N'empêche, j'ai l'impression d'avoir les coudées plus franches en termes de ressorts de storytelling avec un L5A qu'avec un Tenga (et pourtant ma préférence va à ce dernier).

Voilà, j'explique juste un ressenti qui n'est absolument pas rédhibitoire. J'apprécie et maîtrise avec joie le jdr de genre qui est juste un poil moins confortable moi.
"Une histoire a un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre là"
- Jean-Luc Godard
Avatar de l’utilisateur
Shunpo
 
Messages: 56
Enregistré le: Mar Jan 24, 2012 3:13 pm

Messagepar Mugen » Lun Mar 26, 2012 11:03 am

(snip)
Modifié en dernier par Mugen le Lun Mar 26, 2012 2:17 pm, modifié 2 fois.
Mugen
 
Messages: 141
Enregistré le: Sam Juin 06, 2009 9:15 pm

Messagepar Coraline » Lun Mar 26, 2012 11:35 am

Shunpo a écrit:Ce qui me rend frileux parfois, c'est le fait qu'il faille transmettre un peu ces codes acquis aux joueurs pendant la partie. Vous allez me dire qu'avec un jeu à univers, c'est la même chose voire pire, mais c'est juste plus confortable pour moi de devoir transmettre un imaginaire que les clés d'un genre. Voilà d'où viennent mes précautions, parce que si j'ai un joueur qui se transforme en tueur froid et implacable en plein Final Frontier, ben je me dis que j'ai merdé quelque part...


Note : ma réponse ne changera pas tes ressentis, et donc n'a pas le but de s'opposer à celui-ci :) Elle sert juste à alimenter le débat général...

Si un joueur à Final Frontier ne joue pas le jeu du code alors que celui-ci a été fixé (vous êtes des gentils de l'A.M.U., vous n'aimez pas tuer des gens ni faire ingérence, etc.) ce n'est pas tant que tu as "merdé" en tant que MJ que les joueurs n'ont pas accepté de jouer le jeu... Et ça, ce sera le problème autant dans les jeux à univers que dans les jeux à genre. J'ai connu un joueur qui avait à cœur de TOUJOURS créer des personnages à contre-pied de ce que proposait le jeu (à univers ou de genre) pour être "original". Bilan : il avait du mal à s'intégrer aux jeux proposés...

Il faut concevoir que la limite du MJ, c'est le joueur (la réciproque est vraie, cela dit ^^). Si ton joueur refuse de se plier un minimum à ce que tu proposes, ou tu proposes autre chose, ou il laisse la place à quelqu'un de plus motivé par le genre que tu proposes (mais je maintiens que la même mésaventure peut arriver dans un jeu à univers, mais comme tu l'admets toi-même je n'insiste pas sur ce point :)).

Pour ma part, j'ai tendance à faire des pré-tirés pour mes parties de jeu à genre car, de manière intuitive, je sens que le personnage (et son BG) peut être une bonne entrée dans le genre (et ça évite les mésaventures d'avoir un personnage qui ne rentre absolument pas dans le genre proposé).

Mais c'est vrai que dit ainsi, ça donne l'impression que le jeu de genre est forcément plus restrictif que que le jeu à univers... alors que je méfie juste de la tendance qu'ont les joueurs à faire passer leur préférences (souvent répétitives quand ils créent des perso) avant le cadre du jeu et le plaisir de la découverte... (et le défi de jouer "autre chose").
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar Rom1 » Mar Mar 27, 2012 9:35 pm

Comme souvent, on en revient à une histoire de contrat social.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Coraline » Mer Mar 28, 2012 6:35 am

C'est une base, en fait. On devrait inventer des contrats (avec des petites lignes écrites au sang en bas.... Mouhahaha :8p

Pardon pour ce post hors sujet ^^
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar StephLong » Mer Mar 28, 2012 6:46 am

Rom1 a écrit:Comme souvent, on en revient à une histoire de contrat social.


Oui en effet ça reste de toute façon l'assurance de trouver un équilibre à la table que l'on joue univers, genre ou un mix des deux.

Quant à la remarque de Coraline sur les prétirés pour des jdr de genre, je ne suis pas tout à fait d'accord. Il peut aussi être pertinent et immersif de temps en temps de voir avec les joueurs quels persos, ils veulent faire. A condition bien entendu qu'ils soient "jouables" et pertinents pour l’ambiance que l'on veut amener. Un BG un peu étoffé et coécrit avec les joueurs pour les jeux de genre, et à condition de bien connaître la table, c'est l'assurance d'un vrai souffle lors des parties AMHA. Bien entendu à condition, une fois encore, qu'il y a ce fameux contrat... Lors de la première partie de ma campagne de jeu zombie, j'avais vu avec les joueurs pour créer des persos à leurs goûts mais s'intégrant au cadre du genre proposer : un survival horreur solidaire. ça a bien fonctionné avec 3 des 4 joueurs, le dernier ayant eu un peu de mal à ne pas la jouer "j'en fais qu'à ma tête". Mais j'ai manqué de vigilance lors de la création du Pj et j'aurai du voir qu'il y avait un gros écueil à éviter, surtout connaissant mon joueur. Après un recadrage par les autres joueurs et moi même, je pense que cela devrait aller mieux.

Oui je vous raconte ma vie mais c'est à mon sens un exemple intéressant sur ce qu'il faut éviter lors d'une partie jdr de genre, très axée sur l'ambiance et le RP.
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4922
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Rom1 » Mer Mar 28, 2012 7:54 am

Je lancerai bien un topic "J'ai un joueur qui n'en fait TOUJOURS qu'à sa tête, quel que soit le jeu, l'ambiance, etc." tant ça me parait répandu. J'en connais moi-même une paire de bien représentatifs...
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Précédente

Retourner vers Parlons JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron