Créons des sociétés secrètes

Il y a des gens en ville qui aiment les jeux de rôles. Venez les retrouver pour en discuter.

Modérateur: Modérateurs

Créons des sociétés secrètes

Messagepar Fabien Lyraud » Sam Avr 14, 2012 3:16 pm

Les sociétés secrètes sont des adversaires classiques dans les jeux occultes contemporains ou dans les jeux contemporains tout court. J'en ai créé trois ( assez grâtinées, je préviens).


Les Camarades Hyperboréens
Bref Historique : Fondés peu de temps après la révolution d'octobre 1917 par des communistes qui souhaitaient donner une légitimité à l'idéologie qu'ils servent. En se basant sur un texte de l'auteur grec Aristée de Proconèse retrouvé en Arménie, ils sont arrivée à la conclusion qu'un ancien peuple, les Hyperboréen vivaient dans une société collectiviste dès la plus haute antiquité. Ils se sont donné comme but de retrouver les traces du peuple hyperboréen et de répandre l'idée que le communisme est une doctrine antique.
Les Camarades recrutent leurs membres dans les rangs du Komintern. Ils se rapprochent de Trotsky et leurs dirigeants doivent fuir l'URSS. Ils n'y reviendront qu'après l'arrivée de Kroutchev au pouvoir
Buts : Enraciner le communisme dans la culture occidentale
Retrouver les traces du peuple hyperboréen.
Organisation : Les Camarades Hyperboréens possèdent deux branches. La branche propagande qui diffusent les croyances de l'organisation auprès d'individus triés sur le volet. La branche scientifique qui est chargée de retrouver des artéfacts hyperboréens.
La société secrète aujourd'hui : La branche scientifique est installée dans un château près de St Petersbourg. Ils utilisent la couverture d'un organisme de recherche archéologique privé. La branche propagande elle possède des bureaux dans plusieurs capitales européennes.
Les utiliser en jeu : Les Camarades Hyperboréens peuvent être des adversaires des PJ dans n'importe quelle campagne pulp ou contemporaine basée sur l'archéologie mystérieuse.


Le Sang des Atrides
Bref Historique : difficile de retracer l'histoire de cette organisation. Elle se perd dans la nuit des temps. Ils prétendent avoir été fondé par les descendants des Atrides qui souhaitaient racheter le nom de leurs ancêtre après la désastreuse guerre de Troie. Bien sûr il s'agit plus d'une origine mythique qu'historique. Toujours est il que bien qu'ils se soient montrés discrets ils sont intervenus au cours de l'histoire à plusieurs reprises. Notamment au vingtième siècle. Ils ont notamment combattu l'influence des Nazis lors de l'entre deux guerres.
But : Lutter contre la Discorde. La Discorde est pour eux la forme la plus vile de la corruption et de l'entropie. ( référence évidente à la pomme de discorde du mythe grec).
Organisation : Ils sont organisés à la manière d'une obédience maçonnique. Ils possèdent des loges un peu partout dans les pays occidentaux. Leurs rituels évoquent les ancêtres de leurs fondateurs mythiques : Agamémnon et Ménélas.
L'organisation aujourd'hui : Le Sang des Atrides intervient notamment en finançant des programmes en faveur de l'environnement, de la culture et de l'éducation. Ils sont aussi très présents dans les think tanks de gauche. Le néolibéralisme est aujourd'hui considéré comme l'expression moderne de la Discorde
Les utiliser en jeu : Ces gens là pourraient être des alliés pour des PJ et les aider à combattre leurs adversaires. Dans un jdr fantastique comme l'Appel de Cthulhu, ils connaissent l'existence du mythe et le combatte comme une forme particulière de la Discorde.

La Phalange Extatique
Historique : ce groupe paramilitaire mystique a été créé dans les années 30 par des officiers des Chemises Noires dans la banlieue de Naples. Aborhant le christianisme ils décident de se tourner vers le culte de Dionysos. Actif sous l'Italie fasciste, ils feront profil bas ensuite. Ils se manifesteront à nouveau durant les années de plomb où ils commettront quelques attentats.
But : Lutter contre le christianisme
Imposer le culte de Dionysos en Europe du sud
Organisation : La Phalange Extatiques est restée fidèle à l'organisation en faisceaux des Chemises Noires. Le mode de vie hédoniste que suppose le culte de Dionysos est assez éloigné de leur discipline militaire. Ce qui fait que l'organisation est assez schizophrène dans son fonctionnement.
L'organisation aujourd'hui : Ils se sont rapprochés de la Ligue du Nord dont ils étoffent parfois les services d'ordre. Ils sont peu nombreux et n'ont plus les moyens de se livrer à des actions militaires.
Les utiliser en jeu : Même si l'organisation est peu active, elle peu encore se livrer à des actes de sabotages ou à des profanations. Ce sont des adversaires tout désignés pour les PJ
Fabien Lyraud
Michel Field
 
Messages: 529
Enregistré le: Lun Juil 16, 2007 3:28 pm

Messagepar Odillon » Sam Avr 14, 2012 4:02 pm

Juste pour chipoter, la Phalange extatique qui est née comme une excroissance des chemises noires fascistes (donc favorables à l'unité italienne) et qui a été fondée à Naples (donc dans le Sud), je ne l'aurais pas associée à la Ligue du Nord (séparatiste et basée dans le Nord). J'en aurais plutôt fait un mouvement proche des néo-fascistes italiens du MSI et, soit ils auraient évolué avec la majorité du parti pour devenir un parti de droite traditionnelle en s'associant à l'Alliance nationale de Gianfranco Fini, soit ils seraient restés avec le groupuscule d'extrême-droite qui a rejeté le virage "centriste" du MSI en créant le Mouvement social - Flamme tricolore. Ce dernier parti est associé à Alessandra Mussolini, la petite fille du Duce et qui a été élue ou candidate à diverses élections dans la région de Naples.

Je ferai une proposition de société secrète prochainement, je réfléchis à un truc.

EDIT : Et sinon, j'ai oublié de le dire mais j'aime beaucoup ce sujet et tes premières propositions.
Modifié en dernier par Odillon le Dim Avr 15, 2012 3:18 pm, modifié 1 fois.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 642
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Fabien Lyraud » Dim Avr 15, 2012 9:03 am

Odillon a écrit:Juste pour chipoter, la Phalange extatique qui est née comme une excroissance des chemises noires fascistes (donc favorables à l'unité italienne) et qui a été fondée à Naples (donc dans le Sud), je ne l'aurais pas associée à la Ligue du Nord (séparatiste et basée dans le Nord). J'en aurais plutôt fait un mouvement proche des néo-fascistes italiens du MSI et, soit ils auraient évolué avec la majorité du parti pour devenir un parti de droite traditionnelle en s'associant à l'Alliance nationale de Gianfranco Fini, soit ils seraient restés avec le groupuscule d'extrême-droite qui a rejeté le virage "centriste" du MSI en créant le Mouvement social - Flamme tricolore. Ce dernier parti est associé à Alessandra Mussolini, la petite fille du Duce et qui a été élue ou candidate à diverses élections dans la région de Naples.

Je ferai une proposition de société secrète prochainement, je réfléchis à un truc.


Il me semblait qu'il y avait plus de sympathies néopaïenne au sein de la Ligue du Nord.
Fabien Lyraud
Michel Field
 
Messages: 529
Enregistré le: Lun Juil 16, 2007 3:28 pm

Messagepar Odillon » Dim Avr 15, 2012 2:52 pm

New Era

New Era est une société secrète quasiment indétectable car ses résultats semblent être le fruit de la convergence accidentelle d’actions non concertées et qu’il est très difficile de comprendre ses objectifs. Comment imaginer en effet que cette famine en Somalie causée par l’assèchement de zones arables parce qu’une société US pompe trop d’eau en amont de certaines rivières, que des sociétés de pèche industrielles chinoises surexploitent les zones de pêche au large, que des zones agraires sont contaminées par le dépôt sauvage de déchets toxiques en provenance d’Europe et qu’un fond de pension spécule à la hausse sur les produits alimentaires qui pourraient être importés, est le fruit d’une décision unique ? Il semble juste que la cupidité a causé des milliers de mort sans qu’il y ait une volonté criminelle derrière tout cela. Et quand bien même on enquêterait sur l’un des facteurs de la famine, il est quasiment impossible de remonter jusqu’au donneur d’ordre originel.

L’idée originelle de ce groupe est née dans les esprits de jeunes héritiers richissimes qui trompaient leur ennui au sein du « Millénaire », un club huppé international hyper sélect et très discret rassemblant des membres de l’élite économique dans un cadre protégé pour passer du bon temps « entre soi ». De leur éducation, les jeunes gens avaient hérité deux convictions :
- Le darwinisme social : les inégalités de richesse reflètent les inégalités de qualités entre les hommes et ces qualités sont héréditaires (les ratés de la reproduction des élites perdant finalement leur fortune et les membres de qualité des classes pauvres trouvant tôt ou tard le moyen de s’élever socialement)
- Le vrai pouvoir doit rester caché afin que les élites échappent à la dictature de la masse, incapable de concevoir et de comprendre ce qui est bon pour le monde.

Ces convictions se heurtèrent à la question environnementale et au fait que si le monde entier vivait comme en Occident, il faudrait plus de cinq planète Terre pour fournir suffisamment de ressources. Compte tenu de leurs convictions profondes, leur analyse de la réalité de l’épuisement des ressources aboutit à la conviction que ceux qui surconsommaient méritaient de le faire et que les très pauvres ne le méritaient pas. Mais comme par leur masse et par leur volonté d’avoir plus, les pauvres risquaient de mettre à mal la planète, il fallait qu’un pouvoir (secret et n’affichant pas ses objectifs réels) prennent les décisions qui s’imposent : limiter la population mondiale en supprimant ou en limitant la reproduction des populations pauvres devenant trop nombreuses.

Cette théorie originelle en serait peut-être restée au stade de la masturbation intellectuelle hyper-élitiste si les jeunes oligarques qui l’avaient conçue n’avaient pas globalement les moyens d’influencer le cours des choses du fait des positions de pouvoirs qu’ils s’apprêtaient à hériter. Le groupe se renforça encore quand il fut rejoint, au gré des rencontres dans les prestigieuses universités, par deux nouveaux membres :
- le jeune fils d’un parrain mafieux italien qui après avoir fait fortune dans la drogue, la vente d’arme et la prostitution avait fait évoluer ses affaires en ouvrant une entreprise de recyclage des déchets toxiques (en fait il fait dans l’enfouissement illégale en empochant des marges confortables) et qui aspirait à la respectabilité.
- Le fils d’un milliardaire "rouge" chinois ayant des liens avec certaines triades et qui était déjà convaincu par la politique de l’enfant unique que seules des mesures drastiques peuvent faire évoluer les choses et éviter la surpopulation.

Avec ces deux ralliements, les jeunes ploutocrates gagnèrent à la fois un accès à des hommes de main violents, à des réseaux criminels et internationalisèrent leur doctrine. Pour New Era, le monde se divise en deux types de pays : ceux qui ont une civilisation « noble » puisque leur ayant permis d’être des puissances mondiales (pays qu’ils désignent comme « le noyau) et les autres qui n’ont d’intérêt que par les ressources et les matières premières qu’ils produisent pour la consommation des pays (« la périphérie »). Pour New Era, les pays du noyau doivent avoir une population stable dirigée dans l’ombre par une petite élite économique et intellectuelle consciente des enjeux mondiaux (eux, donc) et les pays de « la périphérie » doivent voir leur population drastiquement réduite, en n’y laissant que la population nécessaire à l’exploitation et l’exportation des ressources vers « le noyau ».

Ce qui rend New Era quasiment indétectable, c’est que les entreprises que contrôlent les conjurés n’agissent pas très différemment dans les pays pauvres que les autres grandes entreprises internationales. Mais là où les grandes multinationales font du profit au mépris de la vie humaine, celles rattachées à New Era détruisent des vies prioritairement et en profitent pour faire du profit.

Les conjurés se rencontrent régulièrement dans le cadre du club « Millénaire » (en cooptant les nouveaux membres de New Era pour qu’ils le rejoignent) et ils profitent de la discrétion que le club garantit à ses membres pour réaliser leurs sombres besognes même si la plupart des membres du « Millénaires » ignorent tout de New Era et désapprouveraient ses ambitions et ses méthodes. Les actions illégales et violentes sont réalisées par des mafieux italo-américains ou chinois qui ignorent toujours les motivations de leurs employeurs et qui eux-mêmes évoluent dans une culture du secret. La meilleur protection de New Era s’est qu’elle grandit dans l’ombre de groupes qui n’aiment pas s’exposer et où la solidarité et la protection des pairs fait partie des codes les mieux établis.

New Era est une société secrète sans codes secrets, sans rassemblements et rites occultes et dont les projets sont difficiles à comprendre de l’extérieur. La quasi-totalité de ses agents ignorent qu’ils travaillent pour elle.

La seule façon de comprendre son existence est d’être un peu paranoïaque et de voir des intentions cachées partout. Quand New Era a décidé que vous étiez une menace à éliminer il est souvent trop tard mais cela offre la possibilité de commencer à comprendre certaines choses en se posant certaines questions : pourquoi une triade chinoise a abattu (sans raison apparente) un contact d’un PJ qui travaillait au rassemblement d’informations sur l’envoi par une multinationale de médicaments avariés en Afrique ? Pourquoi alors que les PJ enquêtent sur cette triade tombe-t-il dans un piège et des accusations d’abus sexuels proférées par une starlette, maîtresse d’un député italien, et relayées lourdement par des tabloïds de pays différents appartenant à des groupes de presse différents (et normalement concurrents) ? Pourquoi ont-ils des gros problèmes avec leur banque au même moment ?
Modifié en dernier par Odillon le Mar Avr 17, 2012 10:46 pm, modifié 1 fois.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 642
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Mar Avr 17, 2012 3:40 pm

Les Réintégrateurs

Cette secte très secrète d'inspiration chrétienne base son idéologie sur les travaux de deux mystiques (ayant réellement existé) du XVIIIème et XIXème siècle :

- Martinès de Pasqually, qui avait développé une théorie selon laquelle l'homme avait été créé androgyne et doté d'une immense puissance par Dieu pour garder les anges déchus enfermé sur terre avant de fauter lui-aussi et de voir ses pouvoirs réduits et divisés entre hommes et femmes.
- Kondratii Selivanov (environ 1732 - 1832), mystique russe qui à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème siècle, à Saint Petersbourg, fut le gourou d'une secte, les Skoptzy, prônant le retour à la grâce divine d'avant la chute du jardin d'Eden par la castration. Ses adeptes croyaient qu'après l'expulsion du Jardin d'Éden, Adam et Ève avaient greffé sur leurs corps les moitiés du fruit défendu formant ainsi des testicules et des seins. Aussi, l'ablation de ces organes sexuels devait restituer le Skoptzy dans son état premier, avant le Péché Originel.

Profondément misogne, les Réintégrateurs considèrent que l'homme est plus près de la perfection que la femme qui n'a d'intérêt que parce qu'elle possède en elle le mécanisme manquant permettant à l'homme de retrouver son illumination première. Un mécanisme physique ou magique qui doit encore être identifié. Ses membres, exclusivement masculins, financent des expériences scientifiques sur la division entre hommes et femmes dans la croissance du foetus et financent également des expériences borderline sur des embryons ou sur des individus hermaphrodites en engageant des scientifiques peu scrupuleux. Leurs rites prennent également des tournures beaucoup plus sombres quand ils veulent explorer la différence "mystique" entre hommes et femmes, expériences qui a plusieurs fois coûté la vie à des femmes que la police rechercherait peu (clochardes, toxico, prostituées...).

Ce culte fonctionne par initiation successive et les plus jeunes adeptes sont persuadés que les membres les plus élevés de la secte (qui ne se montrent jamais que cachés derrière un rideau, à l'abris des regards) ont transcendé leur condition d'hommes et ont retrouvé une partie des pouvoirs originels offerts par Dieu. Leur culte adore le Christ comme un androgyne parfait et le représente toujours sans barbe.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 642
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Akae » Mar Avr 17, 2012 8:43 pm

Bon j'ai pour le moment pas de grosse conspi à proposer, mais je profite de ce post pour vous dire que j'adore et que je lis avec grand intérêt vos idées! ::D
Avatar de l’utilisateur
Akae
Johnny Favorite
 
Messages: 1040
Enregistré le: Mer Avr 25, 2007 2:39 pm

Messagepar Odillon » Mer Avr 18, 2012 11:13 am

Les Invisibles Maîtres du Monde

Derrière ce nom grandiloquent et ronflant se cache une société secrète regroupant une cinquantaine de SDF de New York. Elle a été fondée par Dexter Chadwick, un brillant professeur d’université devenu SDF à la suite de troubles mentaux qu’il a refusé de soigner en s’abrutissant avec une médication lourde, préférant vivre des moments délirants et des hallucinations plutôt que d’être constamment sans énergie.

Charismatique, il est suivi par de nombreux clochards qui, de plus en plus, lui prêtent des pouvoirs magiques et assurent qu’il est capable par la pensée de dérégler les appareils électriques. Cette légende vient du fait que le refuge de Chadwick et le siège de l’organisation est basé dans un local d’entretien du métro souterrain abandonné au dessus duquel se croisent deux lignes à hautes tensions brouillant les signaux GPS, radio et les émissions de portables. Selon son état mental, Chadwick connaît la raison de ce brouillage et en joue ou croit lui-même à son « pouvoir ».

Les Invisibles Maîtres du monde (IMM) sont nés suite à l’assassinat sadique d’une SDF appréciée par beaucoup de ses « collègues » dans Central Park. La police n’avançant pas sur cette affaire, Dexter Chadwick rassembla certaines des personnes qui aimaient la victime et leur proposa de trouver eux-mêmes le(s) meurtrier(s). Les SDF profitèrent de leur bonne connaissance de la rue, au fait que personne ne fait attention à eux (voire évite même de les regarder) et ils parvinrent bien plus rapidement que la police à avoir un portrait robot (dessiné par un dessinateur de rue) de deux suspects. Quelques semaines plus tard, ils parvinrent à les identifier, à trouver dans leurs poubelles des preuves de leur culpabilité. Ils les capturèrent et après une parodie de procès organisée par Chadwick, ils furent lynchés.

Ce succès exalta Chadwick et ses suivants qui se convainquirent que, de là où ils étaient (partout, invisibles et récoltant les détritus du monde moderne), ils pouvaient changer le monde. Au gré des exaltations de Chadwick, les IMM s’attaquèrent à des restaurateurs peu scrupuleux avec les règles d’hygiène, des maris battant leurs femmes et leurs enfants ou même à des entreprises fraudant le fisc ou ne respectant pas les normes environnementales. Les IMM fouillent les poubelles, espionnent, suivent, recoupent, cambriolent des maisons ou des voitures et trouvent ainsi des preuves que, selon le délire de Chadwick du moment, ils envoient aux autorités ou « règlent » eux-mêmes comme ils l’avaient fait avec les deux criminels lors de leur première affaire. En plus de cela, ils s’assurent entre eux un réseau d’entraide et d’assistance mais rejoindre le groupe passe par une série d’épreuves (parfois très longues) pour s’assurer la fidélité de l’aspirant.

Depuis quelques mois, les cibles des IMM ont évolué. Il est arrivé que Chadwick donne à ses disciples un nom et une adresse d’une personne en leur ordonnant de trouver tout ce qu’il y a à savoir sur lui. Les disciples ignorent les raisons pour lesquelles ils doivent enquêter sur ces personnes mais ils continuent d’obéir à Chadwick. Ce dernier place ensuite toutes les informations dans un dossier qu’il dépose quelque part. Ce sont des voix qui lui ordonnent de le faire. Ces voix sont-elles un pur délire ou bien quelqu’un manipule-t-il Chadwick et son discret réseau d’information ? Quoi qu’il en soit, les voix commencent à dire à Chadwick que certaines personnes spéciales sur lesquels il lance ses disciples pourraient bien être assassinées afin d’améliorer le monde et il pense de plus en plus qu’elles ont raison.
Modifié en dernier par Odillon le Mer Avr 18, 2012 11:41 am, modifié 1 fois.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 642
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Léonard » Mer Avr 18, 2012 11:22 am

J'aime beaucoup, la société secrète de SDF ! ::D
Léonard
Première victime de Michael Myers
 
Messages: 160
Enregistré le: Sam Oct 22, 2011 9:43 am
Localisation: Aix-en-Provence

Messagepar Fabien Lyraud » Ven Avr 20, 2012 12:31 pm

L'Oeuvre de Gerber :
Bref historique : Fondée par Gerber d'Aurillac peu après l'an 1000. Gerber était ecclésiastique, logicien et philologue. Il devint pape sous le nom de Sylvestre II. Mais le personnage a aussi une légende mystérieuse. On le prétend alchimiste. On le voit aussi dialoguer avec une étrange tête d'argent. En fait Gerber alors évêque d'Aurillac a découvert l'épave d'un vaisseau spatial écrasé près du village de Montsalvy. Il acquière le terrain où se trouve l'épave. Il en étudie la technologie et réactive une tête de robot ( celle ci a d'ailleurs mystérieusement disparu). Il a alors réuni un groupe de compagnons pour l'aider dans sa tâche. Le petit groupe s'est perpétué. On y entre par cooptation, un ancien choisissant un apprenti qu'il forme aux technologie du vaisseau. Ils ont du compter avec les soubressauts de l'histoire. Notamment pendant la deuxième guerre mondiale où les membres de l'Oeuvre ont pris le maquis pour protéger l'épave de la curiosité des SS de Otto Rahn.
But : Protéger le vaisseau et en étudier la technologie.
Organisation : l'Oeuvre de Gerber a acquis un château près de Monsalvy. Officiellement il est le siège d'une organisation culturelle célébrant la mémoire de l'ancien pape.
L'organisation aujourd'hui : l'Oeuvre de Gerber n'a jamais été aussi active. Depuis le début du vingtième siècle il essaie d'influencer le monde scientifique en jouant les muses de jeunes chercheurs très doués et en les orientant dans leur recherche pour intégrer progressivement certaines technologies découvertes dans le vaisseau au monde moderne. Mais depuis peu certains membres ont un projet fous construire une réplique du vaisseau et le faire fonctionner. Bien sûr les fonds manquent pour ce genre d'oeuvre grandiose surtout si l'on veut qu'elle soit secrète. L'association servant de couverture organise de plus en plus de manifestations pour commencer ce travail qui durera sans doute plusieurs décennies. D'autres membres essaient de savoir ce qu'est devenu le robot récupéré par Gerber et suive sa trace à travers l'Europe.
Les utiliser en jeu : Dans un jeu d'ambiance conspirationniste avec invasion extraterrestre à la X-Files, il pourrait être des alliés précieux pour les PJ. La technologie découverte peu gêner le commanditaire des PJ. Ou alors ils pourront être en compétition pour découvrir un secret lié de près ou de loin au vaisseau.
Fabien Lyraud
Michel Field
 
Messages: 529
Enregistré le: Lun Juil 16, 2007 3:28 pm

Messagepar Odillon » Jeu Avr 26, 2012 1:49 pm

Odillon a écrit:Les Réintégrateurs
Depuis que j'ai posté cette société, j'ai acheté et commencé à lire "Countdown" pour Delta Green. Une des sources d'inspiration de cette secte est exploité en puissant culte ctulhoïde dans ce supplément. Les Réintégrateurs pourrait donc servir aux MJ de Delta Green comme moyen d'amorcer la découverte d'une secte et organisation de bien plus grande importance dont la société secrète que j'ai inventé serait une forme de petite extension "hérétique".
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 642
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Odillon » Lun Fév 25, 2013 2:24 pm

Ca a été l’organisation des adversaires de mes PJ lors de la partie de samedi soir (que j'ai résumé ici), je vous la mets ici dans l’espoir de ressusciter cette discussion.

Les Hazarapatis

Pour les rares personnes qui connaissent aujourd’hui les Hazarapatis, une organisation criminelle et mystique basée en Colombie et aux États-Unis, composée de fanatiques violents adorant un sorcier capable de voyager dans le temps sur les 60 dernières années, il est difficile d’imaginer que l’organisation originelle était un mouvement nationaliste et aristocratique iranien.

En 1911, alors que l’Iran crée son premier Parlement au terme de la révolution constitutionnelle, une société mystique se fonde « Les Hazarapatiš » (du nom des commandants de 1 000 hommes dans l’armée Achéménide de la glorieuse perse antique). Issu de la noblesse ou de la haute bourgeoisie persane, ce groupe rêve d’un retour à la grandeur de l’empire Achéménide pour la Perse et de faire une nation fondée sur un système pyramidale et indépendante des puissances étrangères. Dirigé par « Le Chahanchah – roi des rois - caché », cette organisation se tient dans l’ombre et tente de développer ses objectifs cachée derrière le paravent de « la société archéologique persane ». Fortement mystique, elle s’oriente vers l’étude occulte du passé Achéménide et sous la direction de son second « Chahanchah caché », Mohammed « Cyrus » Esfandari elle obtient des succès dans ce domaine tout en luttant contre le développement de l’influence britannique. Ils développent leur influence autour de Reza Chah Pahlavi.

A partir de 1934, la « société archéologique persane » développe ses relations avec certains cercles nazis avec qui elle partage une fascination pour l’occultisme antique et une mystique s’appuyant sur l’existence d’un peuple « aryen » supérieur. Ces liens sont surtout développés grâce à Reza « Darius » Esfandari, fils du « Chahanchah caché » qui part étudié en Allemagne et se passionne pour l’occultisme, allant bien plus loin que son père n’est jamais allé dans ce domaine.

En 1939, influencé entre autre par « Les Hazarapatiš », Reza Chah Pahlavi décide de faire de l’Iran un pays neutre dans le conflit mondial qui vient de s’ouvrir. La situation devient intenable après l’entrée en guerre de l’Allemagne contre l’URSS et l’alliance de Staline avec les Britanniques quand Reza Chah Palavi décide d’interdire le passage de munition et d’équipement vers l’URSS. L’Iran est envahi par une coalition anglo-soviétique. Reza Chah Palavi est destitué et envoyé en exil et remplacé par son fils Mohammed Reza Palavi. Au cours de l’assaut, les personnalités politiques jugées proches de l’Allemagne sont exécutées discrètement par le NKVD et le MI6. Parmi eux, de nombreux membres des Hazarapatis, dont Mohammed « Cyrus » Esfandari. Reza « Darius » Esfandari devient donc le nouveau Chahanchah caché et ne tarde pas à rechercher une protection auprès des nazis qu’il connait. Il leur propose de mettre à profit ses connexions en Iran et d’utiliser la diaspora iranienne aux États-Unis et au Canada pour s’infiltrer aux États-Unis et servir d’agent sur place. C’est le réseau Daeva. L’Allemagne accepte mais ce réseau n’est pleinement opérationnel qu’à partir de la fin de 1943, alors qu’il est évident que l’Allemagne va perdre la guerre. « Darius » le comprend également et utilise le maximum de ressources des nazis pour développer Daeva pour son propre compte.

Les Hazarapatis reconstruisent leur influence aux Etats-Unis et en Iran grâce aux fonds nazis et se montrent encore plus prudents que par le passé. Darius Esfandari déniche des ouvrages occultes et devient un sorcier extrêmement puissant. Les Hazarapatis reprennent de l’influence en Iran dans l’entourage de Mossadegh dont ils ne partagent pas toutes les idées mais approuvent le nationalisme, mais, à nouveau, ils voient leurs espoirs d’un Iran puissant et indépendant détruit par une intervention étrangère au travers de l’opération Ajax.

Les Hazarapatis décident de venger les assauts anglo-saxons contre l’indépendance de leur pays et, fort de son influence magique, le Chahanchah caché décide de frapper New-York. Son objectif est de réaliser un grand sacrifice humain permettant d’invoquer Zurvan, l’ancien Dieu du temps de la mythologie pré-zoroastrienne afin de créer un portail temporel afin de libérer les démons antiques perses sur la mégapole états-unienne.

Malheureusement pour Darius, depuis 1952, l’ancien SS-Obergruppenführer, Otto Hoffman négocie avec les américains afin d’être libéré de la prison US où il croupit. Connaissant l’existence du réseau Daeva, il balance tout ce qu’il sait à son officier traitant, Edward Lawrence. Lawrence croit à l’histoire d’Otto Hoffman mais pas sa hiérarchie qui traine les pieds. Lawrence mène son enquête en parallèle et, en 1954, il acquiert la certitude que Daeva prépare un attentat de grande ampleur dans les installations portuaires de l’État de New York. Mal suivi par sa hiérarchie mais pressé d’intervenir, il décide de renouer de vieux contacts créés au moment de la Seconde guerre mondiale avec la mafia new-yorkaise, à l’époque où elle assurait la protection des installations portuaires contre l’infiltration nazie en échange de la libération anticipée de Lucky Luciano et d’une forme d’impunité. Pour des questions de discrétion au cas où l’opération tournerait mal les hommes de main ne sont pas recrutés à New York mais un groupe d’assassins de Chicago est dépêché sur place et attaque les Hazarapatis alors que le Chahanchah lance son invocation. Les tueurs de la mafia ne font pas dans le détail et massacrent les fidèles. Le Chahanchach, accompagné de sa femme et de son fils, prend la fuite dans les égouts mais les tueurs lancent une grenade après lui. Il n’est pas touché par l’explosion mais la déflagration fait s’effondrer une partie des égouts et le laisse coincé avec sa femme et son fils, blessés. Compte tenu du moment du rituel, Darius a provoqué un décalage temporel mais n’a pas pu lancer le sort de protection contre les « lions du temps » des créatures dévorant ceux qui modifient le cours du temps en utilisant l’ancienne magie perse. Sachant que lui sa femme et son fils seront dévorés par les lions et que seul un sacrifice humain peut détourner les lions, Darius se résout à sacrifier sa femme et son fils avec un poignard sacrificiel.

Ce faisant, il échappe aux lions mais reste marqué par le rituel et devient le « Hors temps » une créature immortelle pouvant jouer sur le temps et le modifier à partir de la période du sacrifice de sa famille.
Pendant ce temps là, les tueurs de la mafia profitent de leur massacre : il récupère l’argent des fidèles et les pièces précieuses servant au rituel. Ils les vendent à un bon prix et profitent de ce succès pour progresser dans les échelons du crime organisé. Les morts découverts sont mis sur le compte d’un règlement de compte mafieux et Edward Lawrence est félicité par ses supérieurs qui l’affectent à des missions plus prestigieuses. Otto Hoffmann obtient sa libération en 1954.
Lawrence et son équipe de tueurs ignorent que Darius Esfandari est désormais décidé à se venger. Il multiplie les sacrifices pour échapper aux lions du temps et développe ses pouvoirs en s’appuyant sur les agents subalternes de Daeva. Il recrute progressivement des illuminés violents et fonde autour de lui une nouvelle secte sur les ruines des Hazarapatiš dévouée désormais à sa seule personne et s’intéressant de moins en moins au rêve d’une grande Perse même si beaucoup de ses membres sont d’origine iranienne.

Pendant les 20 ans qui suivent, le Hors temps va retrouver les assassins et les massacrer un à un sans laisser de traces. Il va également rechercher les objets du rituel et tenter de les réunir afin d’acquérir encore plus de puissance. Après avoir éliminé les différents membres de la mafia responsable, à ses yeux, du sacrifice de sa famille. Il va également se fonder un réseau criminel s’appuyant sur des façades légales et va s’installer en Colombie pour échapper à l’administration US, qu’il juge trop tatillonne et qui pourrait le gêner dans le développement de son empire. Aujourd’hui, il est bien implanté dans les deux pays.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 642
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille


Retourner vers Parlons JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron