Le rôle de l'éditeur

Il y a des gens en ville qui aiment les jeux de rôles. Venez les retrouver pour en discuter.

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Julien H » Ven Juil 06, 2012 7:25 pm

Le thème et sa formulation sont effectivement plutôt polémiques, faut reconnaître.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Ultimo Pepito
 
Messages: 6935
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 12:25 pm

Messagepar James Foley » Lun Juil 09, 2012 4:20 pm

Pour l'avoir écouter, je me suis plus intéresser à la présentation de l'éditeur interviewé dans le podcast qu'au propos sur la prétendu liberté.

Pour le reste, qu'en dire ? Ok, des auteurs veulent concevoir, créer, vendre leur jeu de A à Z. Ils veulent se passer des intermédiaires et des interlocuteurs que sont les éditeurs, soit.

C'est le droit, leur envies. Personne ne retire le fait non plus qu'être soutenu par l'éditeur facilite les choses tant au niveau de financer les couts en impressions, des facilités les démarches de distributions, de mises en pages etc.

Ce qui m'a le plus gêné, c'est de sentir que l'auteur du podcast se sentait agressé par ce système. Et là, je décroche. Parce que quelque part, le système de l'édition du jdr est loin de ressembler à un duel au soleil comme dans l'éditions de romans.

Moi je retiens ceci: on peut miser tout ce qu'on veut sur son envie absolue de liberté dans le ton comme dans la forme. On peut vouloir s'affranchir des contraintes, mais il y a une chose qui restera, immuable et sûre: la qualité du jeu.

On l'oublie vite, mais on marche au coup de coeur, a coups de thèmes qui nous font vibrer. Et c'est là que ce joue (pour moi) la différence fondamentale de l'association auteur-éditeur de la volonté de l'auteur seule, c'est le produit finit.

Les fautes, les illustrations, la mise en pages, moi ce qui me passionne c'est le jeu, ces thèmes, mais aussi la qualité qu'on mit les gens dans le livres qu'ils veulent vendre. La démarche de le gérer seul ou en équipe réduite, sans intermédiaire est certes gratifiantes, fortes, mais c'est la qualité des jeux produits avec cette volonté d'indépendance par rapport au système d'édition actuels. Un livre produit seul ira plus lentement que par l'aide d'un éditeur. Un livre produit avec un éditeurs évitera des fautes (pas toujours), mais moins qu'en solitaire (a moins d'être prof de français, mais qui voudrais corriger plus de 300 pages hormis des correcteurs du BAC ?)

Tout sa pour dire que je ne suis pas d'accord, malgré le fait que se lancer dans l'aventure est une expérience à prendre, mais faire l'apologie que les éditeurs c'est le mal, parce qu'ils mettent des contraintes... Je ne connais que les grosses boites d'éditions littéraires qui mettent des limites. La plupart de ce que je vois ou peut lire sur les éditeurs de notre loisirs, c'est que ce sont des gens qui essaient de faire des jeux qui leur parlent et qui parleront aux joueurs.

Pour conclure, je n'y connais rien à l'édition (hormis les bases du suivi de projets) et certes c'est pas tout rose bonbon (qui à dit que la vie l'était ?), mais je ne pense pas qu'on en soit à une rivalité monstrueuses entre éditeurs professionnels ou amateurs.

La liberté d'imaginer est partout pour peu qu'on ne veuille pas la bridée et la réduire à des rivalités fumeuses.
James Foley
 
Messages: 59
Enregistré le: Dim Jan 16, 2011 12:26 pm

Messagepar Rom1 » Jeu Juil 12, 2012 11:53 am

D'un côté, je peux comprendre que des passionnés aient envie de sortir leur propre jeu de rôle - tant il est vrai que dans ce milieu, il peut sembler difficile de se frayer un chemin jusqu'à un éditeur. Et Ulélé semble une bonne solution (même si personnellement, je pense que Lulu.com peut très bien suffire dans ce cas - je renvoie encore une fois à Tiamat).

Mais de l'autre, je me rappelle (attention : vieux con inside) qu'à mon époque (et celles d'avant), on faisait nos preuves. On bossait sur des fanzines, on écrivait des scénarios pour les jeux qu'on pratiquait (et on mettait ça à dispo de la scénariothèque ou de sites spécialisés), on produisait des JdR amateurs plus ou moins bons, on se mettait à plusieurs pour faire un supplément non-officiel - et pour les plus audacieux, on envoyait parfois nos productions aux magazines.
Personnellement (attention : vieux con inside bis), c'est via le Ronin que j'ai été remarqué par Backstab et ait pu y faire mes premières armes. C'est grâce au Gozoku que j'ai été pris sur Qin. Y a pas de secrets, on peut pas débarquer de nulle part et prétendre révolutionner le JdR (comme le font pas mal de projets actuels sur Ulélé) alors que les gens ont jamais eu l'occasion de rien lire de vous !
On ne s'improvise pas auteur comme ça. Ça demande de faire ses preuves peu à peu et pour ça, et bien il faut s'être un peu confronté à la publication - même amateur, même PDF - pour s'aguerrir et avoir des retours de gens ne faisant pas partie de votre cercle intime.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Lobo » Jeu Juil 12, 2012 12:42 pm

Rom1 a écrit:Y a pas de secrets, on peut pas débarquer de nulle part et prétendre révolutionner le JdR (comme le font pas mal de projets actuels sur Ulélé) alors que les gens ont jamais eu l'occasion de rien lire de vous !
On ne s'improvise pas auteur comme ça.


Ben c'est surtout que l'excés de superlatifs à l'américaine, ça marche bien avec ............ les américains. J'ai l'impression qu'ils ont trop pris en modèle les descriptifs des Kickstarters US alors qu'ils s'adressent pas du tout à ce public
Avatar de l’utilisateur
Lobo
Jambon City Machinegun
 
Messages: 499
Enregistré le: Sam Mar 03, 2007 9:40 am
Localisation: Sur la Nive et sur l'Adour

Messagepar Brand » Jeu Juil 12, 2012 12:49 pm

Dans la structure des offres aussi je pense. Amha, plus c'est simple, mieux c'est.
Avatar de l’utilisateur
Brand
Dans Tenga y'a de l'eau
 
Messages: 1288
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 2:08 pm

Messagepar Lobo » Jeu Juil 12, 2012 1:10 pm

Brand a écrit:Dans la structure des offres aussi je pense. Amha, plus c'est simple, mieux c'est.

Aussi
Si je prends mon cas (que je ne considère pas forcément comme représentatif) , à de très rares exceptions, je ne vais pas regarder du côté des goodies dans le cas d'un jdr, contrairement à un Jdp. Du coup les ouatmilles paliers ça me parle pas, je regarde juste à combien l'offre avec le ou les livres
Avatar de l’utilisateur
Lobo
Jambon City Machinegun
 
Messages: 499
Enregistré le: Sam Mar 03, 2007 9:40 am
Localisation: Sur la Nive et sur l'Adour

Messagepar Lunereth » Jeu Juil 12, 2012 2:53 pm

Je rejoins Lobo sur ce point. Trois paliers, ça me semble un maximum pour un JDR.
J'imagine qu'on peut toujours faire des lotsavec les règles en couleur plus l'écran et, éventuellement, un scénario en avant-première ou la version PDF du JDR offert mais au-delà de ça, ça me semble assez gadgets.
Lunereth
 
Messages: 71
Enregistré le: Lun Mai 28, 2012 10:07 am
Localisation: Aulnay-sous-Bois

Messagepar Thaumiel » Ven Aoû 03, 2012 11:40 am

Je relance un peu le sujet car ce matin je tombe sur une nouvelle levée de fond par un éditeur francophone.

Une énième levée de fond pour un projet qui est déjà passé par le stade des "pré-commandes" avec exemplaires de luxe (dont je suis même pas sûr que tous les souscripteurs aient reçu leur exemplaire). Je précise que le JdR en question est déjà disponible depuis presque un an en version "normale".

Cet éditeur doit avoir 4 ou 5 (ou même plus) levées de fond en même temps tout en n'ayant rien sorti depuis un moment.

J'ai rien contre les levées de fond, souscriptions et autres rançons (j'en avais même fait une moi-même il y a quelques années) et je souscris volontiers à certains projets et je le ferais plus si j'avais plus de moyen.

Mais là je trouve qu'il y a de l'abus. J'ai l'impression qu'on a menti aux anciens souscripteurs (vu que leur version "exclusive" se trouve à nouveau en financement).

Certains abusent clairement du système et prennent le risque de "tuer" l'idée en multipliant les appels aux financements sans aucune garantie.

Il y a également de nouveaux éditeurs sortis de je ne sais où qui lancent leurs projets et traitent les gens qui ne financent pas leur jeu comme de la merde, comme des traîtres à la cause avec tentative de culpabilisation en prime.

C'est du business d'être éditeur, c'est pas une oeuvre de charité !

A la base, je pense que kickstarter, ullule et compagnie sont clairement fait pour être utilisés par des créateurs qui ne pouvaient pas trouver de financement (ou d'éditeurs dans le cas du JdR). Hors certains éditeurs se sont saisis du truc et pressent le citron à mort.
Avatar de l’utilisateur
Thaumiel
Josh Randall
 
Messages: 457
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 3:30 pm

Messagepar Fafi » Lun Aoû 06, 2012 8:35 am

Enfin ceci dit, est-ce que l'interet de l'edition exclusive, c'est d'avoir une version plus aboutie, plus jolie, meilleure finition, ou le fait que je suis un favorise parce qu'on est que 100 a avoir cette edition la ? :O_O

En ce sens, qu'ils reproposent une version "limitee"/luxe quelques annees apres ne me choque pas specialement quand on sait surtout qu'on est pas dans un marche de la collection comme la BD ou l'edition originale peut valoir 20 fois plus que la Nie reeidition.

L'interet au final n'est-il pas pour ceux qui ont souscrit d'avoir une plus belle version a mettre dans sa bibliotheque que la version de base ?

On m'aurait menti a l'insu de mon plein gre ? :8o
Un jeu de role, c'est bien, quand ca se transforme en histoire c'est que la mayonnaise prend
Fafi
 
Messages: 137
Enregistré le: Mer Juin 30, 2010 9:43 am

Messagepar Rom1 » Lun Aoû 06, 2012 8:37 am

En ce sens, qu'ils reproposent une version "limitee"/luxe quelques annees apres ne me choque pas specialement quand on sait surtout qu'on est pas dans un marche de la collection comme la BD ou l'edition originale peut valoir 20 fois plus que la Nie reeidition.


Ouch quand même, quand tu vois certains prix pratiqués sur Ebay pour des JdR ou suppléments un peu rares...
La spéculation existe aussi dans notre milieu, hélas.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Blakkrall » Lun Aoû 06, 2012 9:27 am

oh que oui. Des gammes comme Ambre, L5R sont celles qui en souffrent le plus.

En ce moment tu peux trouver des ldb ambre pour 120€...
Lune grise et pâle
Gémissements dans la rue
Les zombis approchent

F.6PO

Image
Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Indiana Thread
 
Messages: 1799
Enregistré le: Jeu Oct 16, 2008 5:35 pm
Localisation: Montivilliers (76)

Messagepar Lunereth » Lun Aoû 06, 2012 9:33 am

Je n'arrive toujours pas à me faire à cette idée : comment le prix de certains livres peuvent tant augmenter !
Je reste toujours choqué à la découverte d'un supplément de Star Wars d20 à 250 € et mon hilarité lorsque WotC a annoncé la réédition de ce livre à 40 € (ou 35, je ne sais plus) et que le vendeur n'a pas pu s'en séparer.

J'ai aussi un autre exemple mais, celui-ci aurait tendance à prouver que la monté des prix sur eBay serait plutôt dû à des non-rôlistes.
Lunereth
 
Messages: 71
Enregistré le: Lun Mai 28, 2012 10:07 am
Localisation: Aulnay-sous-Bois

Messagepar Fafi » Lun Aoû 06, 2012 9:35 am

Et donc, qu'en est-il de mieux pour le JdR ? Qu'on trouve des bouquins a 120E piece car introuvable et qu'en plus certains en fassent un business ou bien que certains soient enfin reedites pour que d'autres nouveaux joueurs puissent y acceder ?
Pour moi le JdR n'est pas la collectionnite aigue mais l'acces.

je rage quand il est casi impossible de trouver certains JdR a des tarifs abordables.
J'ai la chance d'avoir reussi a reunir a des tarifs corrects 7eMer par exemple, mais c'est impossible maintenant, les rares exemplaires etant vendus a des tarfis defiant toute concurrence. Est-ce pour autant un JdR qui merite d'etre mis au placard ?

La collectionnite aigue n'est PAS le JdR. C'est une manie qu'ont certains pour a peu pres tous les objets possibles imaginables en passant du coquillage par les meteorites jusqu'aux boutons de culote. Et ce n'est pas du JdR n'en deplaise a certains qui speculent dessus...
Un jeu de role, c'est bien, quand ca se transforme en histoire c'est que la mayonnaise prend
Fafi
 
Messages: 137
Enregistré le: Mer Juin 30, 2010 9:43 am

Messagepar Rom1 » Lun Aoû 06, 2012 9:37 am

Je n'arrive toujours pas à me faire à cette idée : comment le prix de certains livres peuvent tant augmenter !


La rareté, comme pour tout.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Fafi » Lun Aoû 06, 2012 9:40 am

Bon desole, j'ai un peu fait devie le debat qui portait non pas sur les editions limitees, mais sur le role de l'editeur (mais la remarque m'avait fait sursauter...)
Mes excuses... s://(( -->://((s://(( -->
Un jeu de role, c'est bien, quand ca se transforme en histoire c'est que la mayonnaise prend
Fafi
 
Messages: 137
Enregistré le: Mer Juin 30, 2010 9:43 am

PrécédenteSuivante

Retourner vers Parlons JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité