"J'aime/J'aime pas" et petit exercice d'autoévalua

Il y a des gens en ville qui aiment les jeux de rôles. Venez les retrouver pour en discuter.

Modérateur: Modérateurs

"J'aime/J'aime pas" et petit exercice d'autoévalua

Messagepar Odillon » Mer Oct 10, 2012 2:35 pm

EDIT : tiens, mon titre était trop long et s'est fait couper. Saurez-vous deviner les quatre lettres qui manquent ?

Dans cette discussion, je propose de réaliser l'exercice favori des managers dans le joli monde de l'entreprise (l'auto-évaluation) en le croisant avec l'exercice favori des participants de forums internet (parler de ses goûts).

Il y a un certain nombre de discussions sur ce forum dans lesquelles j'ai été surpris de constater que certains MJ galléraient pour écrire des scénarios qui me semblaient faciles à mettre en place, trouvaient évidents de poser certaines ambiances ou de mettre en scène certaines actions alors que je trouve ça dure, appréciaient des types de parties qui ne sont pas du tout ma façon de jouer et qui ne m'intéressent pas du tout et détestaient des éléments de jeu qui me semblent être le sel de l'activité rôlistique.

En fait, sorti de mon groupe de joueurs, le monde rôlistique est un univers inconnu pour moi. Je n'ai jamais joué en convention ou dans un club. Je n'ai pas dû jouer avec plus de six MJ différents en 20 ans de vie rolistique active et en tant que MJ j'ai dû jouer avec une grosse vingtaines de joueurs. La façon dont jouent "les autres", en dehors de mon cercle de connaissance est un mystère. je ne sais pas si c'est très semblable à ce que je fais ou très différent et même si je peux deviner ce que les participants aux forums que je suis aiment ou pas, font bien ou mal, j'ai parfois du mal à les situer.

Comme j'aimerai bien en savoir plus, je vous propose donc de vous présenter selon un mode "j'aime/j'aime pas" et sur la façon dont vous vous percevez vous-mêmes en tant que MJ (ou joueur). Il n'est évidemment pas interdit de commenter ce qu'on dit ou fait les autres.

Je commence.

J'aime :
- écrire mes propres scénarios
- jouer dans des univers fantastiques contemporains
- mettre en scène des histoires ayant un lien avec l'actualité ou donnant un éclairage nouveau (et imaginaire) à un évènement historique (j’imagine que je ne surprends personne en disant ça)
- mettre en scène des ambiances urbaines
- incarner des tas de PNJ avec des buts et des psychologies complexes dans un même scénario (il est rare que mes parties ne comporte qu’une seule faction adverse)
- mettre en scène des scénar avec des négociations et une partie diplomatique
- concevoir des plans compliqués (aussi bien quand je suis MJ que quand je suis joueur)
- utiliser les erreurs commises par mes PJ plusieurs parties plus tard pour en faire des rebonds scénaristiques ultérieurs (chez moi les erreurs sont souvent payées avec intérêt à long terme)
- mettre en scène des parties avec des PJ globalement amoraux mais ayant des limites éthiques fortes et non-négociables
- voir mes PJ évoluer
- les backgrounds de jeu touffus avec des tas de PNJ que les PJ croiseront et recroiseront,
- jouer en musique
- jouer en campagne
- jouer des parties longues (+ de 10 heures)
- les débriefings où on refait la partie et où on imagine les suites le lendemain avec mes joueurs (mais je n’ai plus trop ça depuis quelques années pour cause de vie de famille de mes joueurs, il est rare qu’on puisse se retrouver encore tous ensemble le lendemain)

J'aime pas :
- Le med-fan à la Tolkien et les univers space-op (la proximité des deux genres y est pour beaucoup)
- Les univers manichéens ou les systèmes de jeux récompensant les hautes qualités morales des personnages (c'est pareil dans les fictions, si le personnage central à de trop hautes qualités morales, je n'y crois plus et je décroche)
- Les scènes de combats trop longues ou trop nombreuses (il y en a rarement plus de deux ou trois dans mes parties de plus de dix heures)
- Préparer les musiques pour mes parties (il faut le faire mais c’est une corvée – ce qui explique que je peine à renouveler mes stocks de musiques à utiliser en jeu parce qu’il faudrait que je me colle à l’écoute de tas de morceaux en imaginant les ambiances qui colleraient et que je n’aime pas ça)
- Jouer des dialogues entre PNJ (bonjour le monologue à plusieurs voix et avec plusieurs accents ou postures)
- Tuer un PJ (donc je ne le fais presque jamais)
- Mettre en scène de façon dynamique des longs déplacements dans une nature hostile
- Décrire des décors naturels et mettre en scène les ambiances adéquates (la nature, c’est pas mon truc, ça ne réveille pas mon imagination).
- Jouer dans un temps imparti et être obligé de terminer avant une heure donnée (je bâcle la fin et je suis frustré, je ne joue plus que lorsque mes joueurs et moi avons le temps)
- Les joueurs uniquement consommateurs qui sont infoutus de bosser sur leur PJ
- Les joueurs à qui il faut tout réexpliquer d’une partie sur l’autre (les règles, les capacités de leurs perso, qui est tel ou tel PNJ… )
- Les gens qui ne coupent pas leur portable pendant les parties (mais j’ai éradiqué ce problème à ma table depuis longtemps)

Je crois que je suis bon pour :
- construire des intrigues complexes et cohérentes sans perdre mes joueurs pour autant,
- distiller les indices au bon rythme dans les parties
- installer des ressorts scénaristiques et des rebondissements en commençant à les installer discrètement plusieurs parties à l’avance,
- aider mes joueurs à s’impliquer dans leurs personnages et à le creuser en en discutant avec eux autant qu’ils veulent,
- garder mes joueurs impliqués et concentrés dans de longues parties

Je ne suis pas bon pour:
- faire des descriptions de lieux naturels,
- rendre rythmés et intéressants de longs déplacements (donc je pratique l’ellipse allègrement)
- faire des descriptions de lieux totalement imaginaires (Une cité médiévale fantastique, je saurais faire la partie médiévale mais je galèrerais sur le côté fantastique ; une cité ou une planète extraterrestre, j’aurais beaucoup de mal)
- faire des parties courtes (j’ai su le faire, j’ai oublié comment)
- faire des descriptions physiques (donc j’utilise des images pour mes PNJ)
- jouer avec des inconnus (je suis stressé, je n’arrive pas à me lâcher dans les interprétations des PNJ, je ne saurais pas jouer en convention ou faire des démonstrations de jeu)
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar guillaume » Mer Oct 10, 2012 4:01 pm

Super difficile comme exercice

J’aime
. être MJ plutôt que joueur
. écrire plein de synopsis de campagne, et ne jamais m’en servir
. passer du temps à murir mes idées sur un jeu avant de le faire jouer
. pousser les personnages joueurs vers les limites de leur morale
. hiérarchiser les relations entre pnjs et tuer ceux que les pjs aiment bien
. que les joueurs me surprennent
. surprendre mes joueurs quitte à frôler le deus ex machina quelques fois
. à peu près tout type d’univers et background
. faire des créations de personnages en groupe et laisser chaque joueur mûrir ses idées quelques jours

Je n’aime pas
. tuer les pjs
. quand un MJ pose des figurines sur la table, dessine une carte quadrillée etc….
. les XP systématiques et les joueurs qui les réclament
. les joueurs consommateurs
. acheter des scénarios du commerce, et encore moins les faire jouer
. les joueurs qui n’ont pas de suspension de crédulité et pinaillent
. Les jet de dés à outrance
. me lancer dans des grandes descriptions
. les joueurs qui savent mieux que le MJ et qui le disent.
. les pauses clopes en dépit et contre le rythme du jeu

Je dois être bon pour
. Rebondir et improviser à la volée des décisions abracadabrantes des joueurs et remanier le scénario en conséquence
. faire jouer en campagne
. avoir une bonne mémoire et me rappeler de plein de détails des années après, le tout sans avoir pris de notes
. tenir une table et être équitable dans l’importance accordée à chaque joueur
. cinématographier mes descriptions et surtout les scènes de combat

Je suis une quiche à
. faire des pnjs vraiment méchants et les jouer comme tels
. créer des intrigues courtes
. faire jouer à autre chose que dans des ambiances dépressives, pessimistes et sales
. utiliser un système de jeu dans son intégralité
. préparer des musiques
. me lâcher en convention
. sortir de mes gimmicks et thématiques scénaristiques
guillaume
 
Messages: 295
Enregistré le: Mar Aoû 24, 2010 12:57 pm
Localisation: Le Havre (76)

Messagepar Sevoth » Mer Oct 10, 2012 5:20 pm

C'est marrant. :]

Je sais pas trop à quoi ça va servir à part se faire manager la gueule, mais c'est marrant.

Alors, voyons, à brûle pourpoint :

J'aime :

- Les univers épiques ou permettant aux joueurs d'être over-the-top.
- Les univers sombres où les joueurs sont plus dans une optique de survie.
- Les BGs bien touffus à tiroirs.
- Les règles simples, et les mécaniques offrant un côté freeform (pas trop prononcé).
- Les scénarios préparés, quitte à les remanier pour coller à l'intrigue.
- Le drama.
- Visualiser les scènes clés pour tenter des leur donner une dimension cinématographique.
- Interpréter des Pnjs.
- Jouer au max 6h00.
- Jouer debout, avec de grands gestes.
- Avoir un verre d'eau à portée pendant la partie.
- Que mes joueurs s'impliquent avant-pendant-après la partie.
- Créer un climax crédible et pas trop téléphoné.

J'aime pas :

- Les jeux sans suivi ou suivi très réduit.
- Les règles longues et compliquées (et putain, j'ai commencé avec Rolemaster !).
- Les divas à la table.
- Les prétentieux à la table.
- Les MJ qui sont là pour jouer un PMT de plus et qui suivent à la lettre le scénario.
- Qu'on découvre les clés de mon intrigue avant le moment que j'avais prévu !
- Qu'on utilise son portable ou qu'on ricane dans de le cadre de conversion HS à ma table.
- Les combats de masse. Trop long, trop chiant. Ils brisent le rythme.
- Gérer plus de deux groupes séparés.
- Une table qui dépasse 4 joueurs.
- Jouer la romance.
- Jouer une chaudasse.
- Les lillois islamophobes et infidèles fans de pains au chocolat.

Je suis un dieu :

- Du monologue du grand méchant.
- De l'interprétation du mec à l'agonie ( Yes, Marion. I can. )
- Faire le râle du zombie.
- Pour jouer un type buté.
- Pour mener un scénario que j'ai longuement préparé (ça arrive rarement).
- Pour supporter des joueurs inattentifs (j'aime pas ça, mais je suis assez patient).

Je suis une merde :

- Pour mener un combat impliquant plus de 3-4 protagonistes (je casse le rythme de la partie, ma motivation, celle des joueurs).
- Pour gérer comme il faut une intrigue à tiroirs. Je vais systématiquement me planter dans un indice ou un pnj, et je vais devoir me raccrocher aux branches.
- Pour introduire l'amour et tous ses accessoires dans une partie.
- Pour mener une campagne de longue haleine.
- Pour faire aboutir un projet (scénario, campagne perso...).
- Pour corriger les points négatifs suite à un debrief' perso.
- Dès qu'il s'agit de jouer un type sans éducation (je parle toujours trop bien ou trop racaille).
- Pour le dialogue avec Rom1.
Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 944
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

Messagepar Odillon » Jeu Oct 11, 2012 2:30 pm

Sevoth a écrit:- Les lillois islamophobes et infidèles fans de pains au chocolat.
Si tu poses un jour le pied dans mes septentrionnales contrées, attend-toi à te faire lapider à coup de chouquettes.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Rom1 » Lun Oct 15, 2012 8:01 am

Exercice fort délicat ! Essayons tout de même. (liste forcément non exhaustive même si j'ai essayé de bien réfléchir)

J'aime :
- Les intrigues. Pas forcément du complexe mais j'aime sentir / faire sentir que ça se tire dans la pattes, que ça complote et que les PJ doivent trouver leur place au milieu du panier de crabes.
- Les bonnes histoires. Le dirigisme ne me dérange pas forcément, tant que je sens que l'histoire que je vis est suffisamment intéressante pour y abandonner un peu mon illusion de liberté.
- Les scènes d'action rythmées et trépidantes.
- Le roleplay. Pas forcément se la jouer théâtral, mais les conversations à bâtons rompus entre PJ ou PJ / PNJ me ravissent.
- Les univers où les PJ peuvent faire la différence, où on joue des héros (pas au sens puissant, mais au sens "l'aventure qu'on va vivre va nous amener à peser sur le destin du monde").
- L'évolution des PJ - morale, psychologique - en fonction de ce qu'ils vivent.
- Les campagnes. Je dédaigne pas un one-shot de temps à autre mais je préfère le long terme.
- Le jeu en musique. Ça apporte selon moi un plus indéniable.
- Des parties de longueur moyenne mais intense : 5 à 6 h peuvent suffire quand on est concentré.
- Les CR qui décortiquent la partie et permettent de s'améliorer.

J'aime pas :
- Quand les personnages sont des quidam moyens qui vivent des aventures sans grand impact.
- Les scènes d'action molles, où on ne fait que jeter des dés.
- Quand tous les PNJ "sonnent" pareil.
- Les scènes intermédiaires genre "voyage du point A au point B".
- Les joueurs "pieds sous la table" avec la combo "jury de la Nouvelle Star".
- Les pinailleurs - sur les règles comme sur l'univers.
- Les parties qui s'éternisent mollement - mention spéciale au grand classique des joueurs qui passent deux heures à mettre au point un plan.
- Les MJ ayant à coeur de mettre leur PJ Mary-Sue dans TOUS leurs scénarios.
- Les PJ "mais je joue mon perso' !" qui utilisent cette excuse pour ne pas jouer en équipe.
- Mener à des inconnus (convention ou salon par exemple).
- Jouer en club.

Je pense être bon :
- Pour les scènes d'action. J'arrive assez bien à rythmer ça, à insuffler soit une intensité, soit du fun quand il le faut.
- Pour interpréter les PNJ, leur donner une personnalité, faire en sorte que les joueurs s'y attachent ou les détestent. J'arrive aussi assez bien à mimer un dialogue entre deux PNJ (ou plus) sans que ça sonne ridicule.
- Pour garder le rythme dans une partie (dans l'optique de tenir une intrigue en 5 à 6 h) - au prix parfois d'un certain dirigisme.
- Pour ménager surprises et coups de théâtre.
- Pour mettre la lumière successivement sur chaque PJ tout au long de la campagne.
- Pour jouer en musique - des hauts et des bas mais mes joueurs semblent satisfaits de la BO en général.
- Pour créer des PJ qui s'intègrent bien dans la campagne qu'a prévu le MJ et dans le groupe.

Je pense être mauvais :
- Pour écrire des scénarios.
- Pour construire des campagnes.
- Pour improviser à partir de rien.
- Pour mener en convention ou salon à des inconnus (surtout si l'enjeu est de présenter mon nouveau jeu).
- Pour me renouveler un peu - ce qui me pousse à jouer des scénarios écrits par d'autres.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Coraline » Mer Oct 17, 2012 9:02 am

Allez, j'essaie moi aussi !

J'aime :
- jouer longtemps
- avoir l'impression, quand je joue, de pouvoir changer la fin
- donner à mes joueurs les moyens de changer la fin
- les bonnes scènes RP (en tant que joueuse ou MJ, spectatrice ou actrice)
- jouer avec/sur les sentiments (de la haine à l'amour en passant par le mépris...)
- pouvoir fumer beaucoup quand je joue
- pouvoir boire quand je joue
- devoir réfléchir/faire réfléchir mes joueurs
- faire jouer des scénars qui donnent ma vision du jeu et amènent les joueurs à réfléchir sur le monde
- faire des plans (et que mes joueurs en fassent)
- quand mes joueurs prennent les choses en main et font l'histoire

Je n'aime pas :
- les musiques en boucle (ça me stresse)
- les tricheurs
- les gens qui ne jouent pas "équipe"
- les combats qui durent trois heures et qui ne sont pas "racontés" (les jets de dés ne sont pas justifiés ni décrits par des actions, ce n'est pas visuel)
- quand la fin est écrite à l'avance.
- lire des jeux (du coup il faut vraiment que je sois motivée pour m'y mettre)
- commencer une campagne et ne pas la finir (en tant que joueuse ou MJ, c'est pareil... c'est comme ne pas lire la fin d'un roman : c'est super frustrant !)


Je pense que je suis pas trop mal pour :
- poser une ambiance
- jouer sur les sentiments
- utiliser avec pertinence les BGs de perso
- savoir gérer le rythme de parties (en gérant résumés, ellipses et scènes)
- jouer des PJs qui vont marquer les joueurs
- m'amuser ^^

Je dois m'améliorer pour :
- gérer les musiques
- être moins gentille avec mes joueurs (prochain défi : maîtriser Hellywood !)
- mettre plus d'action
- écrire plus rapidement mes scénarios
- faire des parties qui durent moins longtemps
- décrire les lieux !!!
- être moins exigeante en terme de scénarios quand je joue
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar Odillon » Mer Oct 17, 2012 9:14 am

Coraline a écrit:- faire jouer des scénars qui donnent ma vision du jeu et amènent les joueurs à réfléchir sur le monde
Quand tu dis que tu veux faire réfléchir les joueurs sur le monde, tu désignes le monde du jeu auquel tu joues ou bien notre monde en utilisant le scénario comme une parabole de l'actualité ou des problèmes contemporains ?

Rom1 a écrit:Les joueurs "pieds sous la table" avec la combo "jury de la Nouvelle Star".
Qu'est-ce que tu entends par "Jury de la Nouvelle Star" ? Des types qui ne font rien et qui en font des caisses à chaque erreur/truc qui ne leur plaise pas qu'ils constatent ?
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 632
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar Coraline » Mer Oct 17, 2012 9:18 am

Le monde du jeu, mais du coup ça amène aussi à réfléchir sur le monde en général, par extension, si les joueurs en ont envie (et s'ils n'ont pas envie bah ils ne le font pas, c'est pas grave ^^).

Par exemple, la fois où j'ai maitrisé Centile, les joueurs ont été amené à réfléchir sur les conséquences humaines de la domination Centilienne et de leur politique d'expansion. J'ai pris le jeu "à rebours". Mais ça pose aussi la question de la domination d'un peuple par un autre, plus largement :)
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar Rom1 » Mer Oct 17, 2012 9:51 am

Qu'est-ce que tu entends par "Jury de la Nouvelle Star" ? Des types qui ne font rien et qui en font des caisses à chaque erreur/truc qui ne leur plaise pas qu'ils constatent ?


En gros oui, les mecs qui font rien pour contribuer à la réussite de la partie (voire qui la pourrissent) puis qui se plaignent ensuite d'avoir perdu leur temps. Les gars qui te passent rien alors qu'en tant que MJ, tu dois écrire le scénario, préparer la partie et la mener et que eux n'en rament pas une pendant ce temps.

pouvoir fumer beaucoup quand je joue


Ça peut être pénible pour le reste de la table, cela dit.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar StephLong » Mer Oct 17, 2012 9:55 am

Pas facile de parler de soi, de s'auto analyser mais je vais essayer.

J'aime :
-découvrir et faire découvrir des univers
-mener en convention pour faire des rencontres et sortir des sentiers jalonnés habituels en terme de gestion de table et de narration
-Avoir une table régulière pour développer en campagne (comme joueur ou MJ)
-mener en musique (c'est même indispensable)
-les systèmes légers
-les scènes cinématographiques
-le RP quand il est collectif
-les émotions à une table (les vivre ou les provoquer)
-les histoires tordues
-les ambiances sombres qui remuent l'estomac
-les PJ qui peuvent agir sur l'histoire
-les joueurs qui s'investissent


Je n'aime pas :
-les joueurs qui tirent la couverture à eux pour leur moment de gloriole au détriment de la table, de l'histoire
-les scénars basiques ou juste axés baston
-jouer avec des cartes à hexagones et calculer les aires d'effet des sorts et attaques à distance
-les jeux narrativistes car j'ai un côté vieux con
-les jeux dongeon-crawl car ben chacun sa came
-les joueurs pas concentrés et feignasses
-les MJ qui sont tellement fiers de leur trucs qu'ils ne se rendent pas compte que tout le monde s'emmerde
-les joueurs qui vont jouer les pointilleux sur une règle ou un détail de l’univers
-les discussions de deux plombes pour savoir si on entre par la porte d'entrée ou celle de service
-les bourrins à ma table
-quand un scénar n'a ni queue ni tête parce que le MJ n' pas été foutu de préparer un minimum ou qu'il se croit bon en impro



Je pense que je suis pas trop mal pour :
-utiliser de la musique
-poser une ambiance sombre
-écrire un scénario avec des intrigues un poil tordues
-décrire des lieux

Je dois m'améliorer pour :
-donner plus de libertés aux joueurs
-proposer des ambiances plus variées
-arriver à monter une campagne et m'y tenir
-être plus tolérant avec les joueurs qui n'ont pas les mêmes trips que moi
-me montrer un poil plus sadique
-varier un peu plus la structure de mes scénars
-moins me laisser bouffer par le quotidien pour me dégager plus de temps pour mettre mes idées en forme et les concrétiser sur tables
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4920
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Coraline » Mer Oct 17, 2012 10:06 am

StephLong a écrit:-me montrer un poil plus sadique


Non, vraiment, je pense que non, tu es déjà très bien comme ça, je te rassure :8o

@ Romain : cela dit, quand il y a des gens qui ne fument pas (femme enceinte, anciens fumeurs, ou simplement 0 gens qui fument en dehors de Steph et moi, surtout surtout si c'est pas chez moi, et même chez moi...), je ne fume pas non plus :) (ou alors dehors/à la fenêtre, pendant que c'est pas mon tour, ou pendant une pause).
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar syz » Mer Oct 17, 2012 11:12 pm

J'aime :
- Être surpris par un retournement de situation (comme joueur ou MJ)
- Les PJ bien caractérisés
- Les PNJ avec un peu de profondeur
- Les intrigues pas trop tordues qui ne monopolisent pas les neurones
- Les univers contemporains ou d'anticipation
- Avoir des fou-rires collectifs à table
- Avancer dans l'intrigue et ne pas stagner
- Les systèmes de jeu avec des mécaniques simples mais inventives
- Privilégier la narration aux jets de dés
- Partager la table avec mon groupe de joueurs actuels
- Déguster les excellentes préparations culinaires de ma joueuse (on doit avoir la table de jdr la mieux équilibrée de tout le nord pas de calais)
- Avoir des PJ sortant de l'ordinaire
- Laisser une part d'improvisation dans mes scénarios
- Le gros chahut qui règne à la table (preuve d'échanges intenses entre joueurs et/ou MJ) en échange RP, les discussions tendues ou non entre PJ
- Jouer sur les émotions
- Quand les joueurs font confiance au MJ et acceptent d'être parfois "diminués" temporairement

J'aime pas :
- Les univers trop éloignés de notre réalité (j'ai du mal à m'immerger sans repères)
- Les parties sans rythme
- Faire des plans à rallonge
- Avoir des PNJ complètement transparents
- Jouer trop sérieusement
- Les apartés

Je crois que je suis bon pour :
- Incarner des PJ ou des PNJ bien caractérisés
- Préparer des scènes intéressantes et surprenantes
- Improviser et rebondir sur les actions des joueurs
- Intégrer les BG des PJ dans les scénarios
- Jouer sur les émotions
- M'amuser avec tout le monde
- Aider à mettre au point un univers ou un système de jeu
- Trouver des accroches de scénario originales


Je ne suis pas bon pour:
- Boucler mes fins de scénario
- Faire vivre les scènes d'action (alors que j'adore ça !!!)
- Rester fidèle au système de jeu en cours de partie
- Concevoir des intrigues à tiroir
- Jouer de trop longues parties
- Rester sérieux trop longtemps
- Ecrire des BG de plus de 20 lignes (alors que j'adore développer en cours de partie)
- Profiter d'une trop grande liberté de la part du MJ
syz
La musique triste ça m'émeut
 
Messages: 567
Enregistré le: Dim Juin 24, 2007 7:30 pm
Localisation: Santes (59)

Messagepar erwik » Mar Oct 29, 2013 12:03 pm

J’aime
. être MJ plutôt que joueur
. quand mes joueurs se souviennent de la partie des années après
.


Je n’aime pas
. acheter des scénarios du commerce, et encore moins les faire jouer
. les jeux ou les personnages joueurs ne sont pas au dessus de la moyenne
. les cons (oui je sais, ça n'a pas vraiment de rapport quoi que)
. les parties où il ne se passe rien de remarquable


Je dois être bon pour
. Improviser totalement une partie, la faire jouer au pied levé ou presque et que ça reste potable

Je suis une quiche à
. préparer un scénario ou une campagne véritablement, écrire quoi que ce soit avant le jeu
. tenir une nuit entière de jeux de rôle, je m'endors toujours le premier
. faire peur à mes joueurs
. être pas trop gentil
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
erwik
 
Messages: 60
Enregistré le: Jeu Juil 29, 2010 10:33 am


Retourner vers Parlons JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invités