Le plaisir de la préparation

Il y a des gens en ville qui aiment les jeux de rôles. Venez les retrouver pour en discuter.

Modérateur: Modérateurs

Le plaisir de la préparation

Messagepar Rom1 » Dim Nov 04, 2012 6:03 pm

Image

Hello !

Je remarque que depuis pas mal de temps, la mode est aux jeux ne requérant que peu de préparation (voire pas du tout, si l'on en croit certains) et permettant au MJ de se libérer de cette corvée pré-partie pour mieux se concentrer sur la masterisation - et avoir le plaisir d'être lui aussi surpris par l'histoire.
Je pense notamment à de nombreux jeux "narrativistes" (faute d'un meilleur terme) récents - j'ai par exemple beaucoup lu qu'en suivant les règles à la lettre, Apocalypse World permet de ne rien préparer (ou quasi) et d'obtenir tout de même une excellente partie.

Mais...
Il y a dans tout cela un présupposé avec lequel je ne suis pas forcément d'accord : la préparation (au sens large) serait une corvée, donc. Bien sûr, je peux comprendre que le trentenaire sur-occupé avec travail, femme & enfants veuille avoir sa dose de JdR régulière sans perdre 5 h à préparer sa partie.
Mais par exemple, pour ma part je pense que la préparation de la partie fait pleinement partie de mon plaisir de MJ. J'adore lire / relire un scénario en surlignant les points importants, jubilant d'avance en imaginant la réaction possible des joueurs à tel ou tel évènement ; j'aime chercher la musique adéquate qui va amplifier l'effet attendu d'une scène ; je kiffe laisser tout ça reposer dans ma tête et se développer encore un peu jusqu'à faire une dernière lecture à froid.
Cela ne me prend pas tant de temps que cela (une paire d'heures en moyenne, +/- selon la taille du scénario bien sûr) et ça participe vraiment au plaisir du loisir JdR pour moi.

Et vous ? Adepte du "j'arrive les mains dans les poches" (et dans ce cas, que pensez-vous des JdR dont les mécanismes assistent l'impro') ou partisan d'une préparation minutieuse à la limite de la psychopathie ?

ATTENTION ! A nouveau, le but n'est pas de créer une guerre de tranchées sur les différentes manières de jouer. Mais bien de discuter du sujet de ce topic - uniquement.
Modifié en dernier par Rom1 le Dim Nov 04, 2012 6:59 pm, modifié 1 fois.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar syz » Dim Nov 04, 2012 6:17 pm

Tu pars du principe de créer un scénario ou de préparer un scénario tout-prêt ?
syz
La musique triste ça m'émeut
 
Messages: 567
Enregistré le: Dim Juin 24, 2007 7:30 pm
Localisation: Santes (59)

Messagepar Rom1 » Dim Nov 04, 2012 6:20 pm

Peu importe.
"Préparation" a ici un sens très large. Ça peut aller de créer entièrement le scénario en l'écrivant soi-même à peaufiner des groupes / PNJ / lieux afin d'improviser dans un sandbox.
Cela dit, écrire un scénario pourrait carrément prendre un autre topic à part entière comme sujet de questionnement. Donc mettons qu'on peut se limiter à au moins le préparer (c'est à dire bien le lire, prendre des notes, adapter à son groupe, etc.) - mais bon, la "préparation" n'inclut pas forcément l'idée de scénario : préparer un contexte général dans l'optique de laisser les PJ s'y débattre est aussi une forme de préparation.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Le Passeur » Dim Nov 04, 2012 7:05 pm

Perso, même si ça demande un temps important (d'autant plus que je n'en ai juste pas), je trouve que c'est un mal nécessaire et surtout...ça me plait.
Je ne râle pas en préparant mes scénarios parce que ça me prend du temps, c'est au contraire très stimulant intellectuellement parce que j'aime bien les petits détails et je déteste écrire des conneries pas renseigné dans un scénario (je vais regardé si chronologiquement ça se tient, si il n'y a pas d'anachronisme même ridiculement petit etc.).

Après que personne ne s'en rendent compte, j'en m'en fous un peu, cependant lorsqu'on en reparle en débrief, certains aiment bien les petits détails de ce type, qui m'ont pris trois heures à chercher pour deux secondes dans le jeu.
Avatar de l’utilisateur
Le Passeur
 
Messages: 650
Enregistré le: Dim Fév 07, 2010 6:15 pm

Messagepar syz » Dim Nov 04, 2012 7:30 pm

Je ne considère pas les jeux, à priori, "sans préparation" comme juste un substitut dû à un manque de temps.

Pour moi, ce type de jeu amène autre chose dans la partie : plus de surprise pour le MJ, une plus grande participation des joueurs à la création de l'univers etc.

En revanche, là où tu gagnes du temps dans la préparation, ça demande au MJ d'être super au carré avec les règles car celles-ci ont tendance à structurer la partie. Dans un jeu plus classique, on va pardonner au MJ quelques approximations dans la gestion du système si les scènes sont bien préparées, pleines de tension et de drame.

Sinon, pour en revenir au sujet, j'aime bien préparer mes parties mais pour ça, j'ai besoin de m'immerger dans le sujet. Pas question d'éparpiller la préparation une heure par-ci par-là. J'ai besoin de 4 à 5h en continu pour bien construire mon truc (quitte à laisser quelques parties floues, connaissant mes joueurs et leur capacité à trouver des solutions originales).

Le gros souci vient de là : trouver ce créneau étendu pour m'y plonger intégralement ...
syz
La musique triste ça m'émeut
 
Messages: 567
Enregistré le: Dim Juin 24, 2007 7:30 pm
Localisation: Santes (59)

Messagepar Mithriel » Lun Nov 05, 2012 7:34 am

Je réalise pour ma part être en plein paradoxe : j'adore préparer les parties (lire/écrire le scénar, des aides de jeu, etc.), mais je trouve que ça me prends trop de temps malgré tout.
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
D30
 
Messages: 756
Enregistré le: Mer Déc 19, 2007 11:21 am

Messagepar Pierrick » Lun Nov 05, 2012 9:04 am

Mithriel a écrit:Je réalise pour ma part être en plein paradoxe : j'adore préparer les parties (lire/écrire le scénar, des aides de jeu, etc.), mais je trouve que ça me prends trop de temps malgré tout.
Idem pour moi. Je me suis rendu compte récemment que pour une 20 aine de pages d'un scénar du commerce, je me retrouve avec entre 13 et 15 pages de notes... J'ai besoin de me réapproprier le texte visiblement... Et il y a une certaine "peur" d'oublier des détails...
Quand je pense qu'il y a 15 ans je masterisais avec juste quelques lignes jetées sur une fiche bristol !
Avatar de l’utilisateur
Pierrick
 
Messages: 144
Enregistré le: Mer Jan 14, 2009 1:27 pm
Localisation: Nice / Cannes

Messagepar ben » Lun Nov 05, 2012 9:06 am

Je suis un maniaque de la préparation et je suis arrivé au bout de mes concepts:
- J'ai créé pour mon jdr occulte Nemrod un journal intime de 80 pages avec des dessins fait par moi-même, trouvé sur le net, des rituels, des séquences du passé (mais aussi du futur) décrites et des pistes pour ma campagne (écrites à l'avance sur 12 scénarios).
- Je prépare le design de tous mes PNJ à l'avance y compris ceux que je pourrais sortir d'impro, avec bien sur liste de noms et historiques.
- Je prépare un scénario complet avec divers pistes pour arriver à la conclusion, des histoires annexes de jeu histoire de ne pas s'ennuyer et zappable, des histoires persos se croisant entre PJ/PNJ/PJ.
- S'inspirer des faits réels et historiques, histoire d'avoir de quoi s'amuser tout en se cultivant (pourquoi la 2éme et 3ème croisade ont échoué, pourquoi Rommel a quitté l'Afrique aussi tard, pourquoi Hitler s'est acharné contre l'URSS, pourquoi le corps d'Alexandre le Grand a été enlevé et où est la Tombe de Cléopatre).


Je suis en train de potasser une campagne cyberpunk mais comme je l'ai dit plus haut je suis au bout de mon concept. La préparation est quelquechose qui me manque de plus en plus. Tous mes joueurs adorent tout ce qui est fait à l'avance mais celà me prend un temps de fou. Pour 12 scénarios de Nemrod (mon jdr occulte), j'ai bien du passé 100-120 heures de préparation et à la fin j'en étais épuisé (je ne parle pas de COPS où j'ai du abandonné car un scénario me prenait 3/4 séances de jeu tant nous divergions sur les intrigues de chaque joueur). Mes joueurs ne font pas tout ce qui est écrit (s'est prévu) et en demande toujours. J'ai même l'impression avec la préparation de tomber dans l'élitisme, c'est à dire faire ce qui plaît surtout aux joueurs (ils ne jouent donc que ce qu'ils veulent dans mes scénarios, vu la multiplicité des sources).

Avec une campagne cyber, je veux des news des médias (en jeu) postées sur un forum décrivant le monde et son évolution, des pubs à la Robocop, un systéme de hacking innovant (d'où ma question il y a peu sur ce même forum) voir comme le jeu de deus ex à même un pc, en gros j'ai des envies énormes mais il me manque du temps pour faire celà, une ville qui regorge de pubs et autres concepts (donc à créer), des PNJ par centaines avec des GUEULES), ... Et un grand manque de temps pour tout faire.

Je me suis demandé si je ne ferais quelquechose de plus frais avec beaucoup d'improvisation. Mais aprés quelques essais, je me suis retrouvé comme l'auteur de WarsaW (désolé j'ai oublié le nom) disait, il est difficile d'innover en permanence et surtout comment diffférencier un bunker d'un autre bunker ? Je ne suis pas assez fort pour créer des scénes de gun fights dantesques et différentes à chaque fois du tac o tac.

Je bosse actuellement sur un systéme mixte avec des pools de points pour les PJ. Ce n'est que de la soutraitance au final mais ça pourrait m'aider. Avec chaque point, le PJ peut prendre "la masterisation" et improviser une situation, PNJ, Scéne. Je bosse encore dessus mais il me paraît essentiel d'arriver à intégrer les joueurs au processus
PLOP !!!
Avatar de l’utilisateur
ben
 
Messages: 58
Enregistré le: Dim Juin 08, 2008 2:19 pm

Messagepar Démiurge » Lun Nov 05, 2012 9:08 am

J'aime préparer mes parties quand j'ai le temps pour une raison : cela permet de bosser le background des PNJ et apporter un degré de complexité que l'impro ne permet pas (ou très difficilement).

Je pense principalement aux motivations et à l'histoire des PNJ (et même le background des PJ), au plan de l'antagoniste, à des situations de crise avec plusieurs fils d'intrigues se nouant en un seul etc.

Après, quand dans certains jeux les PNJ sont moins importants, je me passe de préparation sans problème.
Finalement, même les jeux où le MJ ne prépare pas d'intrigue ou de situation initiale ou de scénario proposent une préparation qui se situe généralement sur les fiches de personnages : l'objectif des PJ, leurs motivations, leurs relations, les antagonistes, leurs dilemmes en puissance etc.
Avatar de l’utilisateur
Démiurge
 
Messages: 290
Enregistré le: Mer Mar 26, 2008 12:40 am
Localisation: Poitiers

Messagepar ZeMorg » Lun Nov 05, 2012 12:30 pm

syz a écrit:j'aime bien préparer mes parties mais pour ça, j'ai besoin de m'immerger dans le sujet. Pas question d'éparpiller la préparation une heure par-ci par-là. J'ai besoin de 4 à 5h en continu pour bien construire mon truc (quitte à laisser quelques parties floues, connaissant mes joueurs et leur capacité à trouver des solutions originales).

Le gros souci vient de là : trouver ce créneau étendu pour m'y plonger intégralement ...


Pareil que Syz et Mithriel. J'aime le faire, j'aime me représenter les scènes, trouver les ambiances sonores qui vont bien, peaufiner mes PNeujs, je jubile à l'avance... Mais je n'arrive pas à trouver le temps. Là, je bosse sur un projet qui botte mes joueurs, donc je m'acharne. Mais je suis bien forcé de reconnaître que ça rame : moi qui espérait y consacrer 5 heures par semaine, je suis plutôt à 5 heures par mois. Et c'est d'autant plus désespérant que, plus l'intervalle s'allonge, plus il est difficile pour moi de me "replonger" dedans.

Pire, mes joueurs sont tellement friands d'aides de jeux, 'zik, visuels, etc. que j'en suis venu à passer un temps vraiment débile à préparer mes parties. Un peu comme si, parce qu'on jouait peu, il fallait vraiment que chaque partie soit mémorable... Heureusement, je suis de retour au bercail, et on rejoue plus régulièrement. De plus, j'ai expérimenté Apocalypse World, qui a pas mal changé ma façon d'appréhender une partie. Bon, ce n'est pas une révolution non plus, mais je ne me sens plus obligé d'avoir un contrôle sur tout. J'ai l'impression que j'ai les outils en main pour garder l'histoire intéressante, quelque soit la direction que prendront les joueurs.

Ceci dit, puisqu'on parle d'Apocalypseworlderies, c'est pas aussi preparation-free que ça. Pour vraiment en profiter, il faut que le MJ puisse prendre quelques heures avant chaque partie pour faire le point, mettre les menaces à jour, etc. Même ça, j'arrive pas à tenir une partie hebdomadaire.

Pinaise... comment vous faites?
s://(( -->://((s://(( -->
Avatar de l’utilisateur
ZeMorg
 
Messages: 42
Enregistré le: Mer Fév 28, 2007 10:44 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Rom1 » Lun Nov 05, 2012 12:33 pm

Je joue une fois par mois. :;)
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Léonard » Lun Nov 05, 2012 2:15 pm

Rom1 a écrit:Je joue une fois par mois. :;)


Pareil. Et encore, c'est un rythme soutenu, parce qu'avant, c'était plutôt une fois par trimestre.

Je suis aussi un gros perfectionniste de l'écriture de scénario. Même si j'apprécie de temps en temps de partir avec un scénarios tenant sur 3-4 pages de notes, je préfère souvent préparer ça en écrivant un texte complet, et en faisant des recherches poussées.

Pour moi, la préparation du scénario est l'un des grands plaisirs du jeu de rôle. Quel dommage qu'il faille ensuite le livrer à ces béotiens de joueurs, qui vont en faire n'importe quoi, passer des heures à jouer les chamailleries de leurs personnages (parce qu'on "joue roleplay") m'obliger à improviser en n'exploitant que 2% des intrigues prévues... sans se rendre compte qu'ils ont affaire au nouveau Goncourt du jeu de rôle ! Bandes de nuls !

s://( -->://(s://( -->
"Le MJ ne sert qu'à faire du bruit derrière le paravent."

"Je suis derrière toi..." Michael M.
Léonard
Première victime de Michael Myers
 
Messages: 160
Enregistré le: Sam Oct 22, 2011 9:43 am
Localisation: Aix-en-Provence

Messagepar Démiurge » Lun Nov 05, 2012 4:14 pm

ZeMorg a écrit:Pinaise... comment vous faites?

À notre table on joue une fois par semaine, et du coup, les jeux sans préparation nous permettent de tenir ce rythme sans difficulté. Et ce n'est pas un pis-aller.
On utilise aussi des méthodes de préparation light (genre, celle de Dogs in the vineyard ou Innommable)
Avatar de l’utilisateur
Démiurge
 
Messages: 290
Enregistré le: Mer Mar 26, 2008 12:40 am
Localisation: Poitiers

Messagepar Odillon » Mer Nov 07, 2012 3:38 pm

Rom1 a écrit:Je joue une fois par mois. :;)

Et tu fais des compte-rendus tous les six mois, feignasse ! ::(

Comme la plupart des contributeurs de cette discussion, pour moi, la préparation d'une partie fait grandement partie du plaisir du jeu.

Toutefois, si j'aime bien penser mes intrigues longtemps à l'avance et les faire murir progressivement, je n'aime pas tout dans la préparation d'une partie.

J'aime beaucoup imaginer les plans des PNJ, leur caractère, les éléments de l'intrigue, tenter de connecter mon idée de départ à des lieux ou à des évènements historiques (si possible encore partiellement mystérieux ou bien dont je vais m'amuser à fournir une nouvelle interprétation à mes joueurs, dans ma dernière partie c'était l'attentat du vol Air India 182 du 23 juin 1985). Ca c'est cool, c'est ce qui me plait. j'ignore combien de temps j'y passe car c'est osuvent ce qui occupe mon esprit pendant les trajets à pied, les déplacements en métro, sous la douche ou avant de m'endormir.

Ensuite, il y a la corvée, le passage obligé pour que la partie soit appréciée par mes joueurs :
- mettre par écrit ce que j'ai imaginé précédemment (les incohérences éventuelles de mes intrigues m'apparaissent mieux par écrit)
- trouver des images qui illustrent bien mes PNJ (c'est frustrant parce que je commence toujours par les imaginer d'une façon puis je dois me rabattre sur des images que je trouve)
- Sélectionner les musiques (j'ai horreur de ça même si je n'envisage plus de ne pas jouer en musique et si je suis super content une fois que ma BO est faite si elle fonctionne bien)

Il y a encore quelques années (mais ça commence à faire de plus en plus longtemps), je pouvais improviser rapidement une partie. Mais maintenant qu'il me faut pour jouer des images, des musiques et qu'il faut que je surprenne mes joueurs qui me connaissent par coeur, ce n'est plus possible (il faut la plupart du temps que je fasse un premier jet d'une intrigue puis que je réfléchisse à ce que mes joueurs vont comprendre rapidement et que je la remette en cause, souvent en totalité).

Fort heureusement, j'aime globalement préparer mes parties. Si je détestais ça, j'aurai dû arrêter le JdR car je ne serais plus parvenu à concilier mon degré d'exigence concernant les parties et l'ennui nécessaire à leur préparation.
Et en plus, je n'ai strictement rien à vous vendre.
Odillon
 
Messages: 633
Enregistré le: Lun Mai 25, 2009 12:36 pm
Localisation: Lille

Messagepar erwik » Mar Oct 29, 2013 11:31 am

perso en tant que MJ je me ferais chié si je pensais pas un minimum à la partie avant la partie
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
erwik
 
Messages: 60
Enregistré le: Jeu Juil 29, 2010 10:33 am

Suivante

Retourner vers Parlons JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités

cron