Page 1 sur 1

Malus de blessures

MessagePosté: Lun Sep 01, 2014 9:09 pm
par Loki-sama
Salut les villageois !!

Dites, suite à un léger mini accrochage avec un joueur, je me demandais ce que vous pensiez des malus de blessure, et surtout, de leur application ou non.

Je m'explique : début de campagne à L5A, championnat de Topaze pour une intro en douceur à la 4ème édition. Lors de l'épreuve d'armes, les personnages se débrouillent plus ou moins bien, mais ressortent quasiment tous blessés. Or, ils n'ont pas le temps de récupérer pleinement, voire pas du tout, car il est déjà l'heure des épreuves de Go et d'Etiquette.

!!!!

En vachard de MJ que je suis, j'applique les malus de blessure en toute circonstance et sur tout jet. Mais le joueur en question, précédant MJ à L5A et qui s'est déjà accroché avec sa MJ de Te Deum (joueuse à L5A en plus), boude un peu car il est grandement pénalisé, et flippe un peu de rater son gempukku.

Selon lui, les malus ne devraient être pris en compte que sur les jets physiques. Car ils représentent surtout une gêne physique, et qu'on ressent surtout la douleur si on sollicite ses membres/muscles/tentacules, qui répondent d'ailleurs moins bien voire pas du tout.. Il trouve aussi absurde de risquer de rater un jet de Linguistique ou d'Héraldique parce qu'on a la jambe pétée (apparemment, à Te Deum, il ne pouvait même pas faire de jet).

Pour moi, c'est tout l'inverse : le malus de blessure représente surtout la douleur, vive, brusque ou lancinante, qui va vous occuper l'esprit et vous empêcher de vous concentrer. Les soins pourront l'estomper voire la neutraliser complètement, ce qui ne signifie pas pour autant que les os et la chair ne sont plus marqués.

Vous en pensez quoi ?

(punaise, j'espère être dans la bonne section pour parler de ça...)

MessagePosté: Mar Sep 02, 2014 6:38 am
par KamiSeiTo
Moi je dirais que ça dépend du ton que tu veux donner à tes parties.

Et sinon, pour un test de type "intellectuel", je me dis que peut-être est-il intéressant de ne pas l'appliquer sur un jet qui ne représente pas un effort (tu vois arriver un type, fais un jet... 16, tu reconnais sur sa poitrine le mon de Kakita Hachirô, célèbre archer de la pointe sud des terres Grue), mais de l'appliquer quand tu fais un effort sur le long terme (on vous fait défiler des blasons pendant une heure, vous demandant à chaque fois le plus d'infos possible. Fais un jet, ta douleur t'empêche de te concentrer, tu as du mal une fois passé les 2 premiers, fais ton jet pour voir comment tu t'en sors sur l'ensemble de l'épreuve).

Mais je dirais que c'est une question de goût. ^^'

MessagePosté: Mar Sep 02, 2014 8:22 am
par Etienne C
Je vote 1, mais je dirais que ça dépend de la coloration dramatique que le scénario semble prendre.
Plutôt Pulp façon "Die Hard" avec un max de conflit externe ou plutôt roman noir façon "China town".

J'aime bien que le système permette les deux.

MessagePosté: Jeu Sep 04, 2014 5:29 pm
par Doji Satori
Idem que Kamiseito.

Selon la nature de l'action "intellectuelle", le malus de blessure s'appliquera en totalité, pour moitié (a un impact mais moindre que pour une action physique) ou pas du tout.

MessagePosté: Jeu Sep 04, 2014 5:49 pm
par Loki-sama
Pas bête.

Adapter en fonction de la situation, genre moment de tension (pour reprendre L5R, les jets préparatoires d'un duel de iaï ne sont pas vraiment "physiques" mais j'y mettrais les malus de blessure ; contrairement à un jet d'Héraldique à la cour pendant qu'on mange tranquillement) //PPPP

MessagePosté: Ven Sep 05, 2014 8:50 am
par Doji Satori
Juste pour pinailler, pour moi ce n'est pas tant une séparation "intellectuel / physique".

Ainsi, les tirs (arcs ...) subissent la moitié des malus de santé, faire une veille pour étudier / monter la garde c'est la totalité du malus.

En fait, comme le souligne KamiSeiTo, c'est à la fois une question d'intensité et de durée.

Re: Malus de blessures

MessagePosté: Lun Juil 20, 2015 9:14 am
par erwik
aucune réponse ne me satisfait complétement
j'applique le malus de blessure quand il me semble pertinent

courir alors qu'on a une balle dans la jambe = malus
gagner un match d'echecs avec un ami qui est venu nous voir à l'hopitâl alors qu'on a échappé de peu à la mort, dans le platre et sous morphine = malus aussi
tirer sur quelqu'un alors qu'on s'est pris une balle dans la jambe = bonne question, malus pour la concentration? ou pas?

Re: Malus de blessures

MessagePosté: Dim Aoû 23, 2015 4:14 pm
par Kakita Inigin
Dans L5A, le malus de blessures s'applique à toutes les actions (LdB 4, p.82). Ton joueur n'a donc pas lu les règles correctement (ou essaie de te faire appliquer une de ses règles maisons). :8p

Plus largement, quand il te manque 1 litre de sang dans le corps, ton cerveau est sous-oxygéné et ça a des conséquences sur tes capacités sociales et intellectuelles. Sans compter la douleur lancinante qui peut oblitérer tout le reste. Ton joueur essaie donc de te rouler dans la farine. :/(