WarsaW est dispoW !

Il y a des gens en ville qui aiment les jeux de rôles. Venez les retrouver pour en discuter.

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Pikathulhu » Dim Sep 05, 2010 3:13 pm

Scénario 5 de la campagne des Chiens de Guerre : LE FOU DE GUERRE
Joué le : vendredi 03/09/2010
PJs présents : Leonhard (Jean-Phi), Django (Zar), Pavel (Silver), Serge (Huldu)

Résumé de la séance :
- En attendant que Gomez Ortega soit rétabli, les bizuts de la division Mannheim sont affectés au creusement d'une tranchée (à l'exception de Iaroslaw, cantonné à l'infirmerie pour soigner sa blessure à la fesse !). Les PJs mettent néanmoins leur temps de pause à profit pour mettre certains de leurs plans à exécution :
* Django renforce ses liens avec le Sergent Joli Coeur et le Sergent Schlondorff, qui sont maintenant affectés aux garages. Garages en effervescence puisqu'on est en train de construire à la chaîne les prototypes d'un engin de guerre secret. Django parvient à chourer le portefeuille d'un gradé de la Division Salamander (le feldwebel Luka Adamski). Il découvre notamment son "carnet d'adresses", abondamment annoté. Un objet porteur de révélations ! Dommage que Django ne sache pas lire... Django profite de la nuit pour filer un aspirant des Milices Noires, à la sinistre réputation de boucher. L'aspirant se rend dans la caravane de deux putes mineures, mais la petite sauterie tourne court quand l'aspirant veut mutiler les filles de joie. Django (fragilités : milices noires ET sévices sur enfants) fait irruption dans la caravane, poignarde l'aspirant, le sort de la caravane, lui fait subir le supplice de "l'aigle de sang" et l'accroche à un mirador...
* Pavel, affecté à la maintenance de l'armure-tesla de la division, identifie certains défauts de conception. Il ignore encore s'il va utiliser cette découverte à des fins de promotion ou pas... Il obtient un ausweiss pour les garages, et en profite pour chaparder (beaucoup) et espionner (un bras) : il remarque un trafic de carosseries de chars et de bras mécaniques dans la zone interdite. Un bidasse italien, Bartolomeo Dellarte (ancien mafieux qui a fui l'italie, car recherché par les chemises noires de Mussolini), repère son trafic et tente de le faire chanter. Pavel lui doit désormais un service. Pavel fait également commerce avec la Loutre, mais sent de sa part une nette agressivité : pour mémoire, la Loutre en veut à Pavel de ne pas lui avoir trouvé une place dans la Division Mannheim. Pavel lui achète une copie d'une thèse d'Albert Einstein (évidemment repertoriée dans l'index des livres interdits des Salamander...)
* Serge se balade dans les campements réservés aux officiers hospitalisés, et surprend une conversation entre Gomez Ortega et le colonel Dieter Teufel. Il apprend notamment qu'Ortega est bien décidé à ce que la suite de l'entraînement soit sans pitié. Teufel le tempère (il ne souhaite pas voir mourir à la pelle des hommes qu'il a sélectionnés lui-même), sans pour autant lui interdire toute violence.
* Leonhard entame une relation purement opportuniste avec l'infirmière Frida (on a toujours besoin de contacts). Sur les conseils d'Anton Iurescu (qui repère toujours les bons coups), il enquête sur les garages. Avec les indications de Pavel, il s'y introduit pendant la nuit, et découvre que les allemands sont en train de construire des chars munis de pattes arachnéennes mécaniques. De quoi enfin prendre d'assaut les collines fortifiées des soviets ! reste à savoir si le matériel a été suffisamment testé... Leonhard comprend que ce genre de char léger devra être couvert par des fantassins d'élite... sans doute la Division Mannheim ! Son espoir de ne pas être affecté au front s'amenuise...

- Reprise de l'entraînement. Les Pjs s'illustrent dans leurs diverses spécialités. (note : j'ai laissé les joueurs imaginer leur propre séance d'entraînement personnalisé). Serge parvient à guider des soldats aux yeux bandés dans des décombres hantés par des snipers, Django s'illustre en combat à mains nues en terrassant plusieurs adversaires sans recevoir un seul coup, Pavel parvient à réparer une vieille bagnole en un temps record dans une zone piégée, Leonhard ressort vainqueur d'une simulation de chasse à l'homme.
- Gomez Ortega veut mettre à l'épreuve l'esprit d'équipe des bizuts. Il les installe sur un carroussel entouré par des cibles mouvantes. les bizuts sont organisés par binôme : un tireur aux yeux bandés, et un "observateur" attaché dos à dos avec le tireur. Exercice éprouvant et anxiogène, où Django perd son sang-froid : il donne de mauvaises indication à Lindeiser, le tireur de son binôme, qui abat Ramon Smelko par erreur : l'entraînement vient de faire une deuxième victime !
- Gomez Ortega enchaîne aussitôt sur le "test de la grenade", une épreuve que les bizuts devront subir un par un : il faut creuser une tranchée alors qu'un char avance sur vous, sauter dans la tranchée avant d'être fauché par le char, et placer une grenade magnétique factice sous le char. La distance entre le soldat et le char est réduite au fur et à mesure, si bien que le dernier soldat a passer l'épreuve n'a quasiment aucune chance de survivre au test.
Sur les conseils de Django, Leonhard orchestre une semi-mutinerie, puisqu'il ordonne aux bizuts de passer le test tous ensemble plutôt qu'à la chaîne : ce stratagème permet de réussir le test sans perte. Ortega a beau être un psychopathe, il est impressionné par l'initiative et l'esprit d'équipe de ses hommes, et n'émet pas de sanction : tous les bizuts intègrent définitivement la Division Mannheim. A l'exception de "Bötcher" Penderecki, soupçonné à tort d'avoir tiré sur Ortega lors du premier entraînement, qui sera traduit en cour martiale...

- La séance se clot par une revue des troupes par le Major Poelzig en personne. Le général d'armée, Karl Von Offenbach, en profite pour annoncer une innovation martiale qui permettra un assaut décisif contre les collines soviet fortifiées, sans pour autant rentré dans les détails. S'ensuit une allocution télédiffusée du Kaiser. Poelzig clôt la cérémonie par un discours totalitaire des plus véhéments, à base de "vous serez les témoins de l'avènement d'une race supérieure", "aujourd'hui la Russie, demain le monde", annonçant "un ordre nouveau pour dix mille ans".

Musiques utilisées :
Blush Music > Woven Hand (americana)
Leonhard Cohen > Songs of Love and Hate (folk blues)
Joy Division > Unknown Pleasures (post-punk)
Killing Joke > Killing Joke (post punk)
Public Image > First Issue (post punk)
Tokyo Mask > Route Painless (electro-thriller)
Outsider : Créativité, épanouissement et folklores personnels vus depuis la marge. http://outsider.rolepod.net/
http://www.facebook.com/folkloreoutsider + https://twitter.com/Outsider_Daily + Google + : Thomas Munier
Avatar de l’utilisateur
Pikathulhu
Dark ambient (homme de goût)
 
Messages: 463
Enregistré le: Lun Avr 02, 2007 4:01 pm
Localisation: Morbihan

Messagepar Pikathulhu » Lun Nov 01, 2010 7:29 pm

Warsaw, campagne "Les Chiens de Guerre"

Episode 6 : FAHRENHEIT 451


Joué le vendredi 29 octobre avec Lyaden (Iaroslaw), Zarasque (Django), Silver (Pavel) et Ashen (Leonhard)

Après une semaine consacrée à l'entraînement et aux soins, les nouvelles recrues de la Mannheim sont convoqués par l'OberLeutnant Wilhelmina Von Bismarck qui leur confie leur première mission de terrain : une infiltration dans Warsaw à la recherche de Lili Kleinhart (meneuse de revue des Nourrices du Kaiser) et de Konrad Vinterberg (l'intendant de la revue). Ils sont soupçonnés d'espionnage militaire, l'ordre de mission est de les ramener vivants, avec leurs effets personnels.

Les PJs sont placés sous le commandant du Strabsfeldwebel Wolf Kreutzheim, officier de liaison de la Division Mannheim. Autrement dit Kreutzheim est un Uberm, plus particulièrement un Uberm Sigma de haut niveau. Wolf Kreutzheim convoque les PJs, et provoque chez eux des hallucinations horrifiques personnalisées. Il les tient alors sous son emprise et leur ordonne : - de ne pas porter atteinte à l'un de leurs supérieurs
- de ne faire aucune tentative de désertion lors de cette sortie dans Warsaw.

Une fois les PJs conditionnés, la mission peut commencer. Anton Iurescu, une autre jeune recrue (rouquin spécialiste des bons plans et arnaques diverses) rejoint leur troupe : il est passé entre les mailles du filet de Kreutzheim. Un joker pour les PJs.
Pour arriver dans Warsaw, les PJs se font passer pour des civils qu'on libère de garde à vue : ils partent à bord du camion des soldats Karoff et Cederbaum. Iaroslaw croise Pietro, un civil qu'il connaissait avant le stalag.

Traversée prudente de Nord Praga, Arrivée dans le quartier de Bielany. Groscky, ancien prisonnier du stalag et braconnier notoire, enrôle de force comme Kamienny par le Neureich, servira de guide aux PJs. Rencontre avec Vorschag Amelski, le chef de secteur local, un collabo notoire, qui assurera la logistique des PJs. Debriefing dans l'arrière-salle d'un abattoir (qui abat cochons, chiens et autres animaux pour en faire des salaisons, ou de la vodka quand la viande est trop faisandée) avec Kreutzheim.

Groscky s'avère un piètre guide quand il s'agit de se rendre à Ursinow, dernier quartier où se sont produites les Nourrices des Kaisers.
Les PJs commencent leurs investigations par l'auberge locale et le marché couvert, établissement tous deux surveillés de près par les soldats boches. Les PJs y retrouvent... la Loutre ! Décidemment, ce gaillard se sort de tous les pétrins possibles pour se jeter dans d'autres pétrins. Ils apprennent par lui que les Nourrices du Kaiser se produisent ce soir au Pod Pattentowe, l'auberge clandestine réputée pour sa neutralité et son délicieux bortsch.
Pavel fait connaissance avec un bouquiniste qui pourrait bien le mener jusqu'aux Z-Pop.
Django retrouve Otto Kraft, un antiquaire de ses connaissances. Les PJs apprennent les horaires d'un marché off, qui a lieu la nuit dans des souterrains. Ils apprennent également que les Salamander pourraient avoir infiltré ce marché off. C'est l'occasion pour les PJs de mettre en garde leurs contacts.

Les PJs et Anton lâchent l'inutile Grocsky et tentent de jour la traversée de la zone Blut pour se rendre au Pod Pattentowe : on y trouve principalement des civils et quelques soldats du Komingrad (il est plus facile de joindre le Pod pattentowe par l'Est). ils y rencontrent notamment Vadim accompagné de plusieurs membres de la faction "Force du Peuple", et notamment Joan Pickart, qui affirme avoir fait partie du raid contre le train. Elle affirme également avoir vu Leonhard tenter de sniper Vadim quand celui-ci a sauté dans la Vistule. Est-ce de bonne guerre où les anars polaks en tiennent-ils vraiment rigueur aux PJs ? A creuser...
Les Nourrices du Kaiser, rebaptisé les Nourrices du Petit Père du Peuple, offrent un show inventif avec un strip-tease dans une cuve de faux krov qui en se vidant exposait tous les charmes de Kristie, la nouvelle star des Nourrices depuis la fuite de Lili.
Iaroslaw parvient ensuite à s'entretenir avec Kristie.

Les PJs apprennent que Lili a cherché à passer à l'Est, et que Konrad la recherchait pour l'empêcher de faire une bêtise. Ils seraient tous les deux entré en contact avec la faction Nekropola (cf aide de jeu et scénario écrit par Narbeuh dans Di6Dent N° zero). Ils sont aiguillés vers les Pompes Funèbres Kamienski, toujours dans le quartier d'Ursinow. Ils jettent d'abord un coup d'oeil au cimetière, soi-disant repère de la Nekropola : s'ils n'y voient pas âme qui vive, l'endroit est visiblement entretenu alors qu'on est en pleine zone Blut !

Arrivés aux Pompes Funèbres Kamienski, les PJs laissent un message à l'attention de Matteusz Bako, de la Nekropola. Guidés par des enfants des rues, ils arrivent à un point de rendez-vous dans un bâtiment en ruine, et y rencontrent Bako.
Ce dernier, moyennant finance, leur divulgue les infos suivantes :
- Lili a fait appel à leurs services pour passer en l'Est : là-bas, elle aurait rejoint un certain Kapitan Kouroff... du NKVD !
- Konrad a ensuite voulu aussi passer à l'Est pour rattrapper Lili avant qu'elle ne fasse affaire avec les brutes du NKVD... mais une fois la frontière passée, il aurait été abattu par les hommes de Kouroff.
- Konrad avait laissé en poste restante un document volé à Lili : un crayonné des chars Tarentule : il ne fait maintenant plus aucun doute sur ce qu'il s'est passé : après avoir tiré sur Iaroslaw au sein du campement du NeuReich, elle était passible d'éxécution. Elle a pu négocier une entrevue avec le Général Offenbach, dont la passion pour le beau sexe est légendaire : ce dernier, non content de lui accorder sa grâce, s'est sans doute vanté de ses dernières avancées stratégiques, et Lili lui a subtilisé les plans des chars Tarentula dans l'espoir de les vendre aux russkov.
- Pavel apprend qu'une de ses anciennes connaissances (et béguin de jeunesse), Edyta Waligora, fait partie de la Nekropola.

Les PJs vont faire un rapport à Kreutzheim et à leur surprise, l'Uberm change le plan de mission : on ne s'interresse plus à cette mata-hari de Lili : le nouvel objectif est d'enquêter sur la Nekropola. Et pour cela, les PJs devront... collaborer avec les Salamanders ?

Que cache ce brutal changement d'objectif ? Prise d'initative de Kreutzheim ou plan concocté à une plus grande échelle ? Que vont faire les PJs ? La suite au prochain épisode.

Petites innovations du jour :
un jeu de cartes, réservés aux soldats du NeuReich, dont les "têtes" portent le portrait des personnes les plus recherchées : une aide de jeu utile pour identifier les VIP de Warsaw.

Musiques utilisées :
Blush Music / Woven Hand (americana / post-punk)
Yussuf Jerusalem / A Heart Full of Sorrows (doom blues)
Westwind / Eliminate, Exterminate, Eradicate (dark ambient militariste)
Hildur Gudnadottir / Without Sinking (néo-classique doomesque)
et d'autres que j'oublie...
Outsider : Créativité, épanouissement et folklores personnels vus depuis la marge. http://outsider.rolepod.net/
http://www.facebook.com/folkloreoutsider + https://twitter.com/Outsider_Daily + Google + : Thomas Munier
Avatar de l’utilisateur
Pikathulhu
Dark ambient (homme de goût)
 
Messages: 463
Enregistré le: Lun Avr 02, 2007 4:01 pm
Localisation: Morbihan

Messagepar Julien H » Dim Nov 07, 2010 2:05 pm

Classe. J'adore lire ces compte-rendus. C'est très dense, les PNJ sont extrêmement détaillés, ça donne un petit côté réaliste très appréciable. :3))
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Ultimo Pepito
 
Messages: 6935
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 12:25 pm

Messagepar Pikathulhu » Dim Nov 07, 2010 5:51 pm

Hé hé merci.

Pour les PNJS, je suis obligé de faire des planches pour m'y retrouver :8o
Pour leur premier scénar dans Warsaw intra-muros, j'avais demandé à mes joueurs d'inventer 3-4 contacts qu'ils pouvaient connaître de l'époque qui précédait leur enfermement au Stalag. Du coup, ça m'a fait une provision supplémentaire de PNJs.

Il faut quand même que j'évite de m'éparpiller. Quand il y en a trop, je tue ceux qui dépassent :;p
Outsider : Créativité, épanouissement et folklores personnels vus depuis la marge. http://outsider.rolepod.net/
http://www.facebook.com/folkloreoutsider + https://twitter.com/Outsider_Daily + Google + : Thomas Munier
Avatar de l’utilisateur
Pikathulhu
Dark ambient (homme de goût)
 
Messages: 463
Enregistré le: Lun Avr 02, 2007 4:01 pm
Localisation: Morbihan

Messagepar Brain.Salad » Lun Nov 08, 2010 2:45 pm

Une nouvelle aide de jeu disponible sur le Scriptorium Ludique :

http://scriptoriumludique.over-blog.fr/ ... 70123.html
Avatar de l’utilisateur
Brain.Salad
Travelo Mysterio
 
Messages: 6339
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 1:43 pm
Localisation: Locaux d'Isis Inc.

Messagepar Julien H » Mer Jan 05, 2011 10:45 am

Une très riche actualité pour WarsaW en ce moment, camarades !


Sur le forum de John Doe, vous pourrez trouver un écran fait par un forumiste. Il est superbe.
http://matrice.johndoe-rpg.org/viewtopi ... =35&t=1177
Image


Bientôt un scénario dans Di6dent et un autre dans Body Bag.


Et surtout, surtout, mes amis, ne manquez pas de vous procurer la bande originale officielle de WarsaW, par Oz Karasu. Un album dark-speed-ambiant (je rajouterais qu'il y a de l'electro et des passages indus délicieux à tomber tellement c'est dans l'ambiance). Hurlements, sirènes, rythmes hypnotiques de machines et hymne soviétique perverti sont autant de sons émaillant un album thématique impressionnant.
Le site officiel
http://www.wix.com/ozkarasu/home
Le myspace du bonhomme
http://www.myspace.com/ozkarasu
Et Oz est aussi sur Facebook.

Une petite bannière pour ceux qui veulent.
Image
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Ultimo Pepito
 
Messages: 6935
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 12:25 pm

Messagepar Jorune » Mer Jan 05, 2011 10:55 am

:O_O

Alors là...

Comment il déchire cet écran!! Wow!

Je dis bravo.
Avatar de l’utilisateur
Jorune
 
Messages: 373
Enregistré le: Lun Nov 15, 2010 11:18 pm
Localisation: Marseille

Messagepar Julien H » Mer Jan 05, 2011 11:00 am

C'est clair !
Il est superbe.

Vous remarquerez que l'artiste a eu le bon goût de montrer qu'il fait quand même un peu plus sombre côté allemand... :;p
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Ultimo Pepito
 
Messages: 6935
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 12:25 pm

Messagepar Jorune » Mer Jan 05, 2011 11:12 am

Tu veux dire que le bonnet blanc serait un peu moins blanc que le blanc bonnet? ::]
En tout cas les deux sont très réussis.
Avatar de l’utilisateur
Jorune
 
Messages: 373
Enregistré le: Lun Nov 15, 2010 11:18 pm
Localisation: Marseille

Messagepar guillaume » Mer Jan 05, 2011 11:20 am

wooooooh ! c'est juste ma-gni-fique

je jetterai une oreille à la BO ce soir (enfin, si c'est dispo gratuit en ligne, je n'ai pas vérifié, le parefeu du bureau me bloque les 2 liens)

Tout cela colle parfaitement au fait que le jeu devrait arriver dans ma bal d'ici 2-3 jours !
guillaume
 
Messages: 295
Enregistré le: Mar Aoû 24, 2010 12:57 pm
Localisation: Le Havre (76)

Messagepar Julien H » Mer Jan 05, 2011 11:33 am

La BO est un album entier mais qui n'est pas gratuite (un an de travail pour un album très pro). Cela dit, sur le myspace d'Oz, il est possible d'écouter quelques titres.
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Ultimo Pepito
 
Messages: 6935
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 12:25 pm

Messagepar Jeo » Mer Jan 05, 2011 3:30 pm

Wyatt Scurlock a écrit:C'est clair !
Il est superbe.

Vous remarquerez que l'artiste a eu le bon goût de montrer qu'il fait quand même un peu plus sombre côté allemand... :;p


Hello,

Est-il possible de savoir qui est l'artiste ? histoire de voir d'autres de ses oeuvres.

Par avance, merci,

@+
-J.
Avatar de l’utilisateur
Jeo
 
Messages: 35
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:49 am

Messagepar Julien H » Mer Jan 05, 2011 3:34 pm

Désolé, je n'ai pas plus d'info que le pseudo du monsieur, qui poste sur le forum de John Doe (j'ai mis le lien).
Avatar de l’utilisateur
Julien H
Ultimo Pepito
 
Messages: 6935
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 12:25 pm

Messagepar xain-phax » Mer Jan 05, 2011 5:53 pm

Wyatt Scurlock a écrit:...Et surtout, surtout, mes amis, ne manquez pas de vous procurer la bande originale officielle de WarsaW, par Oz Karasu. Un album dark-speed-ambiant (je rajouterais qu'il y a de l'electro et des passages indus délicieux à tomber tellement c'est dans l'ambiance). Hurlements, sirènes, rythmes hypnotiques de machines et hymne soviétique perverti sont autant de sons émaillant un album thématique impressionnant.
Le site officiel
http://www.wix.com/ozkarasu/home
Le myspace du bonhomme
http://www.myspace.com/ozkarasu
Et Oz est aussi sur Facebook.
Une petite bannière pour ceux qui veulent.
Image


l'écran est vraiment une très belle réalisation ;)
mais je viens juste pour dire tout le bien que je pense de l'album de Oz. il me semble d'ailleurs que l'un d'entre vous nous avait déjà parlé de ce musicien dans un thread d'il y a quelques temps...
je n'ai fais pour l'instant qu'une première écoute plutot rapide mais il y a une certaine puissance qui se dégage. Entre musique et ambiance ça sonne juste. Alors bien sur il y une ou deux boucles qui m'ont chatouillé le nerf agaceur mais l'ensemble est cohérent et pour mon oreille c'est du très bon boulot ;)
A night in WarsaW est idéal en intro. Si t'as pas suivi le jeu, une fois écouté tu imagine bien ce qu'il peut s'y passer ;) Run for your life et Underground fight m'ont bien accrochés et Stakhanov est très bien composé. Chaque morceau à son "petit truc", ce qui ressemble à un échantillonage des variations d'ambiance possibles dans le jeu...

Je vais du coup acheter aussi ses deux autres albums. C'est maitrisé et c'est bon ;)
bravo Oz ;)
http://www.mdo-lejeu.fr

"quand on sait pas, on touche pas!" Chevalier de Prêchac
"le jeu de la folie est un sport de l'extrème..." HFT
Avatar de l’utilisateur
xain-phax
Dartalien
 
Messages: 207
Enregistré le: Dim Mar 04, 2007 10:22 pm

Messagepar guillaume » Mer Jan 05, 2011 6:45 pm

je viens d'écouter les pistes de l'album Warsaw dispo en écoute gratuite sur le site.

J'adore Sleepless factory (j'aime la noise) qui me rappelle des ambiances étoufantes collant parfaitement à des films dits cyber comme Tetsuo et son immense OST signée Chu Ishikawa. D'ailleurs là je me passe le morceau en boucle à un volume sonore qui ne va pas plaire aux voisins.
J'ai par contre plus de mal avec Underground Fight. La faute au coté techno hardcore. Mais bizarrement l'effet hypnotique du rythme fait que sur la durée, et avec les arrieres sons noisy, c'est totalement en adequation avec son titre. Je suis sur de ne pas supporter le morceau, mais il va clairement se retrouver en illustration sonore d'un fight Shadowrun ou un passage planete industrielle de Dark Heresy. (en attendant que je maitrise un jour Warsaw)
Quant à Alptraum, Perfect Plan et Waisenhaus, ca passe tres bien musique d'ambiance (waisenhaus me fait penser à l'ost de ghost in the shell en mode ultra depressif)
Et Stakhanav, par contre ca ne me parle pas du tout.

M'en vais écouter les extraits des autres albums, mais il se peut que je commande un album ou deux (en plus c'est pas cher)
guillaume
 
Messages: 295
Enregistré le: Mar Aoû 24, 2010 12:57 pm
Localisation: Le Havre (76)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Parlons JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron