Ecriture de scénario

Vous créez un jdr ? Un scénario ? Une aide de jeu ? Vous souhaitez avoir de l'aide ou un avis de la part de la communauté d'Antonio Bay ? C'est ici.

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Etienne C » Mar Avr 19, 2011 9:36 am

Un peu d'analyse m'emmène a concevoir un scénario de jeu de rôle dans un univers à trois dimensions.
La première dimension est ce que je nommerais Echelle scénaristique, c'est une echelle arbitrairement gradué de 1 à 9.

1 --- 2 --- 3 --- 4 --- 5 --- 6 --- 7 --- 8 --- 9

1 correspond à un scénario de type pure exploration, qui implique un grand nombre de lieux relié par des chemins diverses, ou dans chaque lieu, il y a la possibilité d'y trouvé un objet ou une information caché ou protégé. Les conflits proposé aux PJ sont de nature externe.

9 correspond à un scénario de type ambiance. Je le caractérise par peu de lieu pour l'action et beaucoup de conflit interne, au groupe de PJ ou avec des PNJ très localisé.

La deuxième dimension du scénario est l'ensemble des alternatives proposés au personnages joueurs que ce soit de part l'exercice de leur liberté ou par l'échec d'un conflit.

Enfin la troisième dimension est celle du temps et de son statut dans le scénario. C'est dans cette dimension que s'inscrivent des événements non localisé dans un lieux, mais dont l'information ou l'effet parviens au personnages qui sont a ce moment dans un lieu. Certains scénario peuvent être en temps ouvert, les déclencheur d'événements sont souvent une action des PJ, ou en temps restreient et là le déclencheur c'est le maitre.

Scénario = f(ES, A, T)

C'est là ou je diférencie trois acteurs intervenant dans la vie du scénario.
Le scénariste
Le maitre de jeu qui a choisi ce scénario
Les joueurs ayant un personnage durant la partie.

Ce qui va caractérisé le potentiel du scénario, c'est les possibilité d'adaptation.
PAr exemple le scénariste a écrit un scénario de d'ES 3, d'alternative binaire de choix et pas d'échec et dans un temps ouvert.
Le potentiel est tel que le maitre a la prise en amin du scénario décide de faire passer le scénario en ES de 5, moins de lei u plus d'ambiance, il rajoute des alternative d'échec et transforme quelques événements temporelle.

LE soir de la partie, le bilan montre un scénario joué en ES 7 (seul trois lieux ont été exploré, plus de conflit interne psychologique et sociale donnant une ambiance, des alternative inattendue et en temps tendant vers l'urgence.

Mais a la relecture du scénario, les joueurs et le maitre perçoivent bien que le potentiel était là, qu'à partir du même scénario plusieurs histoires pouvait être joué.

C'est ce u je recherche dans un scénario publié et surtout c'est ce que j'aimerais pouvoir écrire pour passer du statut de maitre écrivant ses scénario à celui de réellement scénariste.

La question que je me pose souvent, c'est est-ce que les scénario des magazines sont souvent joué ? Utilisez-vous les scénario du commerce dans sa dimension scénaristique ou simplement comme source d'inspiration comme n'importe quelle autre source ?
Pourchassées,
Les lucioles se cachent
dans les rayons de Lune

Oshima Tyota

Blog
Tsuvadra Univers
Image
Avatar de l’utilisateur
Etienne C
 
Messages: 111
Enregistré le: Jeu Nov 19, 2009 11:54 am
Localisation: Paris

Messagepar StephLong » Mar Avr 19, 2011 9:40 am

Etienne C a écrit:La question que je me pose souvent, c'est est-ce que les scénario des magazines sont souvent joué ? Utilisez-vous les scénario du commerce dans sa dimension scénaristique ou simplement comme source d'inspiration comme n'importe quelle autre source ?


Je vais te faire une réponse qui fait pas avancer le bazar, ça dépend du scénar. Des fois presque tel quel avec quelques ajustements pour coller à ma table et mes envies, d'autres fois juste comme inspi

Quant à devenir scénariste, il suffit de te lancer. la théorie c'est sympa, la mise en pratique c'est mieux. Après il faut faire partager son taf et lire les retours, c'est ce qui permet d'avancer.
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4920
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Rom1 » Mar Avr 19, 2011 9:50 pm

Je fais jouer des scénarios de magasines / suppléments, car ils sont souvent pratiques à l'usage et aisés à mettre en place. Je personnifie bien entendu tout cela en fonction de ce que je sais de mes joueurs - afin d'adapter la trame à ma table.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Capricorne » Mer Avr 20, 2011 8:43 am

Je plussoie Steph sur les relectures qui sont essentielles pour aboutir à une écriture cohérente et ayant du sens pour un maximum de public.
¢
Avatar de l’utilisateur
Capricorne
 
Messages: 344
Enregistré le: Lun Mar 14, 2011 3:38 pm
Localisation: Visiting Puerto Dragon

Messagepar Imrryran » Dim Avr 24, 2011 11:34 am

Etienne C a écrit:La question que je me pose souvent, c'est est-ce que les scénario des magazines sont souvent joué ? Utilisez-vous les scénario du commerce dans sa dimension scénaristique ou simplement comme source d'inspiration comme n'importe quelle autre source ?
Personnellement je ne les utilise que comme inspiration. J'improvise souvent beaucoup, même si quand je fais mes scénars j'ai toujours sur papier une intrigue, des PNJs et des scènes prêtes, et je ne me sens pas à l'aise pour faire cela avec un scénario écrit par quelqu'un d'autre, que je ne me serais pas assez approprié.
Avatar de l’utilisateur
Imrryran
 
Messages: 23
Enregistré le: Sam Avr 23, 2011 8:21 pm

Messagepar Footbridge » Lun Avr 25, 2011 7:28 am

C'est vraiment une question de goût : est-ce que le scénario du commerce correspond à ma façon de jouer et surtout à ma vision de l'univers de jeu proposé. Si ça colle à la fois à ma vision de l'univers et à ma manière d'envisager le récit narratif, alors je le fais jouer quasiment tel quel.

S'il colle moins à ma vision de l'univers ou à la structure que je vois d'un scénario alors en général je ne m'en sers que d'inspiration. A noter que sur le côté structure, je m'adapte assez facilement et je rentre assez facilement dans la façon de faire d'un autre. Par contre si c'est la vision de l'univers qui est différente, là c'est plus difficile.
Footbridge
Les Légendes de la Garde, la VF ! http://www.leslegendesdelagarde.com
New Heaven, le jdr narratif post apocalyptique sans MJ : http://www.newheaven.fr

Site Web : http://www.footbridge-online.net
Footbridge
 
Messages: 398
Enregistré le: Lun Jan 11, 2010 2:29 pm
Localisation: Lille

Du sujet du fil voisin

Messagepar Etienne C » Ven Avr 29, 2011 1:18 pm

Bob Darko a écrit:
Xaramis a écrit:Cela rejoint des discussions dans un fil voisin, sur les façons "inspirante" et "efficace" d'écrire un scénario, et la difficulté à combiner les deux.
Peut-être qu'un jour, un magazine fera l'essai de casser le monopole de cette façon "classique" de présenter les scénarios.



Dans cette optique, j'avais vraiment beaucoup aimé certains scénars de Dragon Rouge qui ont déjà été cités je crois. Notamment celui qui se passe dans des montagnes avec un début, une fin et des trames optionnelles entre les deux. De mémoire, c'est LG qui avait attiré l'attention dessus en en disant beaucoup de bien. Plus généralement, je trouve la lecture des scénars du commerce formatrice même s'ils ne sont pas adaptés à tous les MJ ni à tous les groupes (ça reste impossible de toute façon).


De fait, un scénario n'est pas écrit pour un groupe de joueur, il est écrit pour un MJ. Et, je me demande même s'il est réellement écrit pour un jeu particulier, un décor particulier.
Le MJ est le metteur en scène pas le scénariste, même si le scénariste en a envie.
Tout au long de ces années passées, il m'est arrivé d’utiliser des scénarios contemporains, voir cyberpunk, pour les faire jouer dans des périodes de type renaissance fantastiques. Je gardais la trame mais j'en modifier le décors. Les lieux sont les mêmes mais le décors est autre et le vocabulaire pour le décrire également est différent.

Un des aspects que je pouvais changer dans ces scénarios c'était les alternatives, souvent peu prévu dans le scénario lui même.

Peut-être qu'en écriture de scénario, le scénariste peut se lâcher et se servir de l'univers ou du jeu autour duquel il est écrit comme "contrainte créatrice", mais pas comme une obligation prescrite.
C'est ce qu'il présente comme histoire qui compte pas forcément le jeu pour lequel il a été écrit.

Richard III est une bonne pièce car elle transcende les lieux et les époques.

EDIT :
Pour publier une autre forme de scénario, cela veut peut-être impliquer que les magazines doivent passer par une publication d'un peu plus de scénario générique, comme le nouveau Casus l'a fait avec sa petite campagne sur 4 épisodes. (Bravo à eux entre parenthèse).
Pourchassées,
Les lucioles se cachent
dans les rayons de Lune

Oshima Tyota

Blog
Tsuvadra Univers
Image
Avatar de l’utilisateur
Etienne C
 
Messages: 111
Enregistré le: Jeu Nov 19, 2009 11:54 am
Localisation: Paris

Messagepar Bob Darko » Ven Avr 29, 2011 1:26 pm

Je pense que là-dessus on est tous d'accord.


J'en connais même qui s'inspirent de trucs vraiment honteux pour des intrigues.

Je donne pas de noms mais ils se reconnaîtront (et rougiront de honte).
L'arme la plus mortelle de l'homme est son cerveau. C'est pourquoi je ne l'utilise que si j'y suis vraiment obligé. ~Rat-man
La gamme complète Imputrescibles en téléchargement gratuit!
Avatar de l’utilisateur
Bob Darko
Pulmono Massacro
 
Messages: 3374
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 9:35 am

Messagepar Capricorne » Ven Avr 29, 2011 1:47 pm

Je pense que ce que Bob voulait exprimer là (qu'il n'hésite pas à me corriger si je me trompe), c'est que chaque MJ et chaque groupe de joueurs a son style et ses envies. Perso, j'aime pas trop le Porte-Monstre-Trésor basique ou les "intrigues de cours/clans" pour Vampire, mais c'est pas pour ça que je vais dire que tous les scénarios dans ce genre sont mauvais (ce serait stupide et péremptoire).
Après, chacun est libre de faire ce qu'il veut de la matière proposée. Je me rappelle que j'avais bossé un temps pour adapter l'intrigue (dans les grandes lignes) du Seigneur des Anneaux pour Cyberpunk (l'anneau devenant un programme-virus rendant invisible dans la matrice, et ainsi de suite: je n'ai jamais abouti, faute d'envie et de temps). Toutefois, quand tu publies un scénario, tu cherches à planter un décor et à manipuler les codes de l'univers du jeu, parce que celui-ci est très souvent à l'origine (pour le moins moteur) de l'intrigue.
A mon humble avis, une même enquête sur un meutre n'aura pas les mêmes saveur et fonctionnement à Cthulhu, Earthdawn ou Te Deum pour un Massacre.
¢
Avatar de l’utilisateur
Capricorne
 
Messages: 344
Enregistré le: Lun Mar 14, 2011 3:38 pm
Localisation: Visiting Puerto Dragon

Messagepar Mithriel » Ven Avr 29, 2011 1:50 pm

Bob Darko a écrit:J'en connais même qui s'inspirent de trucs vraiment honteux pour des intrigues. Je donne pas de noms mais ils se reconnaîtront (et rougiront de honte).

J'avoue, j'avoue... s://(( -->://((s://(( -->
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
D30
 
Messages: 750
Enregistré le: Mer Déc 19, 2007 11:21 am

Messagepar Bob Darko » Ven Avr 29, 2011 1:54 pm

Capricorne a écrit:Je pense que ce que Bob voulait exprimer là (qu'il n'hésite pas à me corriger si je me trompe), c'est que chaque MJ et chaque groupe de joueurs a son style et ses envies.



Grosso-modo, c'est ça, oui.



@Mithriel : ça, clairement, c'est loin d'être le pire. ::D
L'arme la plus mortelle de l'homme est son cerveau. C'est pourquoi je ne l'utilise que si j'y suis vraiment obligé. ~Rat-man
La gamme complète Imputrescibles en téléchargement gratuit!
Avatar de l’utilisateur
Bob Darko
Pulmono Massacro
 
Messages: 3374
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 9:35 am

Messagepar Coraline » Ven Avr 29, 2011 2:28 pm

Capricorne a écrit:A mon humble avis, une même enquête sur un meutre n'aura pas les mêmes saveur et fonctionnement à Cthulhu, Earthdawn ou Te Deum pour un Massacre.
¢


Clair, sinon pas la peine d'acheter des gens d'ambiance différente, si on peut tout faire dans chaque :)

Mais il y a différentes façons de voir des choses. C'est comme la création des persos : certains joueurs veulent absolument faire, dans chaque univers, un perso "original" et par-là, souvent pratiquement à contre-emploi. Ce que je trouve dommage car si le but c'est d'insérer dans un univers un perso non-adapté, on perd, AMHA, l'essence même de l'univers proposé. Jouer un bourrin dans un monde subtil et politique ou jouer un bouseux dans un monde épique, c'est comme préférer la danette au chocolat à la place de la tarte aux pommes de Maman...

Dans la même logique, pour moi, tous les scénars ne sont pas nécessairement adaptables à chaque univers, à moins de perdre une partie de sa saveur et de sa spécificité. Une histoire familiale dans une maison hantée, à Achéron ça passe, à Elric déjà ce serait plus étrange, plus décalé... et, surtout, sans doute décevant pour le joueur. Il ne faut pas oublier le principe des horizons d'attente. A moins de définir l'originalité comme le fait d'être sans cesse à contre-courant, comme dit plus haut, et de vouloir être absolument "original", ou de ne pas tenir compte du tout de cet horizon et des attentes des joueurs et de faire les scénars que le MJ aime sans tenir compte des spécificités de l'univers, il ne me semble pas possible de pouvoir reprendre n'importe quel scénar pour n'importe quel univers, ou alors c'est que les scénars sont sans saveur et pourraient se vendre 10 euros en gare.

Or, j'ose espérer que ce n'est pas le cas de tous les scénars proposés en commerce, qu'il n'y a pas que des Luc Bessonchez les auteurs de jdr ::(
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar StephLong » Ven Avr 29, 2011 2:34 pm

Non le seul sosie officiel de Luc Besson c'est moi quand j'ai le cheveux blonds, si je vous assure c'est arrivé ::D

On peut transposer des scénars à d'autres univers mais en y intégrant les spécificités de l’univers choisi AMHA
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4920
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Capricorne » Ven Avr 29, 2011 4:30 pm

StephLong a écrit:Non le seul sosie officiel de Luc Besson c'est moi quand j'ai le cheveux blonds, si je vous assure c'est arrivé ::D

C'est avec ce genre de forfanterie capilaire qu'on se retrouve harcelé pour avoir une photo...
:;)
Coraline a écrit:Clair, sinon pas la peine d'acheter des gens d'ambiance différente, si on peut tout faire dans chaque :)

Dis-moi que c'est une erreur de frappe : tu n'achètes quand même pas des gens pour l'ambiance pour tes parties??? Sinon, faut que tu nous expliques cet accessoire très inédit en JdR.
:O_O
¢
Avatar de l’utilisateur
Capricorne
 
Messages: 344
Enregistré le: Lun Mar 14, 2011 3:38 pm
Localisation: Visiting Puerto Dragon

Messagepar Coraline » Ven Avr 29, 2011 5:15 pm

C'est très facile, vous prenez un StephLong, vous lui teignez les cheveux en blond et on se retrouve dans une ambiance "tiptopmoumoutte" ::D

Je ne fais JAMAIS d'erreurs de frappe voyons :p
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

PrécédenteSuivante

Retourner vers Workshop

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron