Ecriture de scénario

Vous créez un jdr ? Un scénario ? Une aide de jeu ? Vous souhaitez avoir de l'aide ou un avis de la part de la communauté d'Antonio Bay ? C'est ici.

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Etienne C » Ven Avr 08, 2011 8:23 am

Le Grumph initie le sujet et il expose :
La rédaction des scénarios est généralement chronologique et non pas spatiale. Le MJ est face à des pages de texte qui retracent, dans l'ordre, ce qui se passe dans la scène. Les enjeux se dessinent dans la chronologie. Il se passe ça, puis il se passe ça, puis si les joueurs font ça, il y a ça... Et ce, à l'intérieur d'une même scène.
Dans P13, tu amenais déjà les choses un peu différemment, et pourtant il y a encore plein d'endroits où tu es dans le "et si et si" - même si c'est juste à l'intérieur de paragraphes bien balisés.
Dans tous les cas, ce que je dis, de toute façon, n'attaque en rien la qualité ou la calamité des scénarios eux-mêmes. Je ne parle vraiment que de manière de les présenter dans la rédaction.

Le problème de ces mises en forme chronologiques, c'est qu'elles ne peuvent jamais correspondre à la chronologie des joueurs. Le MJ doit opérer un travail d'équilibriste pour jongler avec les deux approches, celle du scénario et celle des joueurs.
Une approche plus spatiale permet de poser un décor ouvert et laisse le soin au MJ de gérer la chronologie des actions et leur rythme. Il a aussi les éléments clefs pour définir la liste des "et si et si" par lui-même sans avoir peur de se couper.
Je ne pense pas que ça soit révolutionnaire ou quoi, hein. Si ça se trouve, c'est tout aussi inutilisable pour 90% des MJ que les scénarios habituels sont inutilisables pour moi. C'est juste une recherche que l'on mène avec un pote pour voir comment rédiger les choses.


Je reviens sur l'objet initial de ce sujet qui est moins sur le style (malgré la vision qu'en a eu Capricorne in fine) que sur la forme de l'écriture d'un scénario. Le style n'a été qu'une "aparté collatérale" sur laquelle on a vite focaliser. On pourrait ouvrir un autre sujet sur le style dans l'écriture de scénario.

-------
Aparté : D'autant plus que je suis, finalement, d'accord sur le style, quelqu'un qui du style (malheureusement pas mon cas et je jalouse ces sus nommé) est capable d'évoqué en une phrase une ambiance de scène utilisable par le MJ.
-------

Quand je cherche un scénario, dans les revues, sur le réseau ou autre source, c'est pour deux raisons.
La première, je suis dans l'une de mes campagnes (que j'aimerais un jour savoir écrire pour transmission), que mes joueurs du moment ont pris une direction inattendue et que je veux faire une transition pour laquelle je suis bloqué.
Le deuxième, pour découvrir des jeux du commerce ou amateur qui évoque une problématique qui m’intéresse et que je veux savoir ce que cela peut donner en jeu avant d'acheter ce dit jeu, souvent pour le plaisir (à part Hellywood et BiA, les autres je ne les ai pas fais jouer COPS, Hurlement, Pavillon Noir, Donjon et Dragon 4, Khaos 1795, Mahamoth (les deux versions), et pour m’en inspirer dans mes propres campagnes.

J’ai donc un triple objectif dans mon intérêt pour ce sujet.
Le premier c’est la récriture de mes campagnes pour la postérité, campagne commencer il y a environ 30 ans (1983 et oui je suis plus un cinquantenaire qu’un trentenaire « pressé » – et je passe beaucoup de temps à la préparation d’une partie en temps que MJ).
La deuxième c’est de voir à travers des scénarios les potentialités d’un jeu qui sort. J’aime à soutenir la création. Et dans ce cas, il est vrai que des scénarios chronologiquement linéaire, ne servent pas forcément, à mes yeux, le jeu. Dans ce cas, je ne veux pas spécialement envie de travailler sur le scénario pour en trouver le potentiel.
La troisième, est lorsque je cherche un scénario de transition, il est bien que je sache rapidement si je peux en faire quelque chose et là la forme est également importante.

La question reste posée, est-ce que cela est pertinent de créer une forme organique et ergonomique à nos scénarios. En sachant que cela laisse plus de temps au MJ pour travailler de toute façon, le scénario afin de mettre les personnages de ses joueurs au centre de l’histoire.

Évacuons le style, qui est un débat autre. Les script pour le cinéma de William Faulkner, même s'il respecté les normes de l'écriture de script, rayonné du style de William Faulkner. (C'est vrai j'aime William Faulkner, Celine et Tolstoï)
Pourchassées,
Les lucioles se cachent
dans les rayons de Lune

Oshima Tyota

Blog
Tsuvadra Univers
Image
Avatar de l’utilisateur
Etienne C
 
Messages: 112
Enregistré le: Jeu Nov 19, 2009 11:54 am
Localisation: Paris

Messagepar Fafi » Ven Avr 08, 2011 8:34 am

Coraline a écrit:En fait, je ne comprends pas comment on peut faire jouer une histoire qu'on n'a pas pris la peine de s'approprier par un minimum de travail personnel.


Non la remarque est importante, cependant, c'est aussi en partie la que le bat blesse.
Plusieurs écueils dans cette phrase.
Le premier qui me concerne directement: chacun a sa méthode pour se l'approprier. Ainsi, je lis et relis un scénario deux fois. Tres rarement plus, puis je cogite. Ensuite, je fais tout de tete en essayant de me conformer a ce que j'en ai imagine. Je n'ai aucun brouillon, aucune note, aucun sur-lignage, et il est tres exceptionnel que j'ouvre le scénario en pleine partie. De l'extérieur, ca peut probablement paraître non préparé. Mais dans mon cas, ca me permet d'être entièrement cohérent avec ce que je décris ou envisage.

Quand au deuxième argument, il participe un peu de cela, comment mieux structurer une scénario pour qu'il soit facile et agréable a faire jouer alors qu'il y a tant de différences pour chaque MJ de préparer son scénario ?
Pour moi, la seule chose que je regrette définitivement, c'est qu'il n'y ait pas une page dans le scénario reservee a un schéma des idées clefs, si possible dans l'ordre ou elles interviennent (pas toujours facile, mais plus ou moins ordonne au moins) Ca sert de pense-bete et de guide rapide durant une partie ou le MJ n'a pas le temps de se replonger dans les paragraphes complets de son scénario.

Et pour parachever le tout, selon la connaissance du MJ dans le jeu qu'il masterise, il aura besoin de plus ou moins de préparation, simplement du au fait qu'en débutant sur un nouveau jeu, il est hyper difficile d'improviser, ne maîtrisant ni les conséquences, ni les écueils que ca va engendrer.
Un jeu de role, c'est bien, quand ca se transforme en histoire c'est que la mayonnaise prend
Fafi
 
Messages: 137
Enregistré le: Mer Juin 30, 2010 9:43 am

Messagepar Rom1 » Ven Avr 08, 2011 8:42 am

L'opposition construction spatiale / construction chronologique est intéressante ; mais autant je vois ce que recouvre le chronologique, autant un scénario type spatial, je vois pas trop à quoi ça pourrait ressembler. J'aimerai bien un exemple-type afin de comparer. Si LG et son ami sont parvenus à aboutir à qque chose de concret.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10264
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Mithriel » Ven Avr 08, 2011 8:43 am

Ca et les trucs techniques regroupés.
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
D30
 
Messages: 896
Enregistré le: Mer Déc 19, 2007 11:21 am

Messagepar Coraline » Ven Avr 08, 2011 8:45 am

@ Fafi : si tu prends le temps de réfléchir et de te l'approprier intellectuellement, alors tu fais le boulot même si tu n'écris rien; mais tu prends le temps d'y réfléchir et de le faire tien. C'est exactement ce que je pense quand je dis que le récepteur du message doit se motiver et faire sa part du travail, l'écrit n'est qu'un outil possible, pas obligatoire. Dans ta manière d'aborder le scénar, d'après ce que tu dis, tu n'as pas peur de t'en éloigner, donc pourquoi prendre des notes en ce cas ? après tout, dans ton cas, tu ne le considères pas comme une leçon que tu devras ressortir telle quelle (ce qui me parait d'ailleurs plus intelligent).

Mais ce n'est visiblement pas ainsi que Mithriel procède.

Après, réfléchir à une forme qui permette d'appréhender les enjeux du scénar plus facilement, c'était pour moi là le débat en effet, et je le trouvais intéressant.

Si le but c'est de trouver une forme qui soit le rêve de tout [*tourne 7 fois ses doigts dans ses mains pour prendre le temps de trouver un mot non péjoratif, mais n'en trouve pas donc zappe*] de n'avoir pas à réfléchir au scénar, que ce soit pour le faire jouer tel quel ou pour se l'approprier à sa manière, alors je n'ai rien à dire, je ne suis pas assez bonne pédagogue pour proposer des trucs qui répondent à cet objectif- par contre je vais vous suivre avec attention, si vous trouver la recette miracle je serai la première à saluer.

Pour ma part je vais retourner à mes leçons et exercices scolaires, dont je n'aurais pas dû sortir. (D'ailleurs, et en revanche, j'ai trouvé la remarque de Capricorne sur le fait de considérer le scénar comme un exercice plutôt qu'une leçon pertinente, mais là encore dans un exercice il faut réfléchir, or le but de Mithiel était d'éviter cet écueil, d'où cette comparaison qui m'est venue en tête. mais pour moi un scénar ne devrait pas être, dans l'absolu, considéré comme ni l'un ni l'autre)
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar Mithriel » Ven Avr 08, 2011 8:50 am

Non, mon but n'est pas de ne pas réfléchir, mon but est de minimiser mon temps de préparation du scénar. Je pensais, moi aussi, avoir été clair. :O_O
Avatar de l’utilisateur
Mithriel
D30
 
Messages: 896
Enregistré le: Mer Déc 19, 2007 11:21 am

Messagepar intylzah » Ven Avr 08, 2011 8:52 am

Rom1 a écrit:
Je m'explique le mj lit le scénario, et doit pouvoir le faire jouer dans la foulé avec une seule (ou deux pour un mj consciencieux) lecture, ensuite il lui suffit d'avoir le scénario sous la main, avec éventuellement un plan/schéma de la structure du scénario.


Utopique, AMHA.
Ou alors on parle d'un scénario très simple dans sa structure, genre une enquête où chaque indice / témoin te fait aller de A vers B et qui ne nécessite pas de se référer à certains points du LdB ou des suppléments.


C'est bien pour ça que je dis plus loin que ça ne s'adapte pas à tous les scénarios. Et aussi comme toujours (au vue de tous ceux qui ont parlé de leur expérience personnelle) ça dépend fortement du mj, personnellement j'ai rarement lu un scénario plus de 2 fois avant de le faire jouer (mais il m'arrivais de prendre des notes ou de surligner sur des photocopies).

@ Coraline c'est bien pour ça qu'on discute, on est sur un forum, on parle de nos expériences, nos points de vues, nos réflexions. Tu n'es pas hors sujet, tu as juste ton point de vue, tes attentes, ton expérience personnelle...
Par contre je te rejoints, le MJ réfléchi toujours sur un scénario qu'il lit, enfin il me semble qu'on le fait tous en lisant (genre "tiens ça mes joueurs ils feront pas comme ça", ou "et si les joueurs veulent faire çà ? c'est pas prévu !").
Pour moi le but est de réduire ou faciliter le travail préparatoire pas le supprimer et de faciliter l'accès aux infos pendant la partie par une présentation claire et organisée.

Intylzah

Ps : là par exemple la conversation va trop vite car j'ai 2 petits monstres et une maison à m'occuper en même temps ::(

Ps 2 : c'est moi qui parle d'exercices, pas Capricorne.
intylzah
 
Messages: 218
Enregistré le: Sam Sep 01, 2007 12:32 pm

Messagepar StephLong » Ven Avr 08, 2011 8:57 am

Il est intéressant de confronter nos avis et idées et on voit clairement que l'on a des perceptions très différentes de ce que doit être un scénar.
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4922
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Coraline » Ven Avr 08, 2011 8:59 am

Mithriel a écrit:Non, mon but n'est pas de ne pas réfléchir, mon but est de minimiser mon temps de préparation du scénar. Je pensais, moi aussi, avoir été clair. :O_O


Effectivement, en relisant tes messages, je n'ai rien trouvé qui explique pourquoi je m'énerve toute seule dans mon coin ^^' Je suis désolée ^^'

@ Intzilah : désolée d'avoir confondu. Le pire c'est que personnellement je n'ai pas d'attentes, vu que je ne joue que des scénars made in home et que je n'en écris pas pour le commerce, d'où mes interventions jusqu'ici de pures propositions à petits petons.
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar Rom1 » Ven Avr 08, 2011 9:00 am

Petite question tout de même : en moyenne, combien de temps prenez vous à préparer un scénario ? Prenons un scénario-type de magazine : 30 ks, intrigue pas trop complexe mais suffisamment compliquée pour occuper une bonne soirée de jeu.

De mon côté, je vais lire le scénario une première fois. Ça va me prendre moins d'une demi-heure, en général - lecture de familiarisation.
Puis je le relis une seconde fois, avec des stabylo pour surligner les points importants - c'est la lecture d'assimilation. Phase la plus longue, en général une bonne heure disons car c'est aussi souvent là que je vais me référer au Livre de Base ou au supplément adéquat en fonction des éléments que le scénario utilise.
Ensuite, troisième passe mais pour caler les musiques sur les scènes. Donc pas réellement une lecture attentive, plus en diagonale en notant en marge le n° du morceau à utiliser. Ça prendre 30 minutes. (et c'est optionnel pour ceux qui ne jouent pas en musique)
=> J'en arrive à en gros 2 heures (allez, 3 max) pour préparer un scénario normal. Pour moi, ce n'est pas trop chronophage, c'est pourquoi je me pose sans doute moins de questions sur le sujet de la présentation optimale.
Et du coup, je suis curieux de voir un peu les moyennes de temps de préparation ici.
Modifié en dernier par Rom1 le Ven Avr 08, 2011 9:01 am, modifié 1 fois.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10264
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar guillaume » Ven Avr 08, 2011 9:00 am

Rom1 a écrit:L'opposition construction spatiale / construction chronologique est intéressante ; mais autant je vois ce que recouvre le chronologique, autant un scénario type spatial, je vois pas trop à quoi ça pourrait ressembler. J'aimerai bien un exemple-type afin de comparer. Si LG et son ami sont parvenus à aboutir à qque chose de concret.


je dis peut etre une betise, mais le scénario (campagne ?) l'affaire Armitage pour ADC m'a tout l'air de correspondre. Je n'ai fait que le parcourir, mais il se base sur quelques documents écrits à donner aux joueurs et ne fait ensuite que décrire des pnjs, lieux, motivations sans aucun ordre chrono puisque celui ci dépend entierement des pjs.

Un truc qui m'embete dans le raisonnement depuis quelques posts, c'est qu'on part sur le principe de vouloir trouver un canavas d'écriture pour présenter un scénario de façon convenable. Je serai bien incapable d'apporter la moindre piste puisque je n'arrive pas à mettre en page les miens de façon convenable, mais je suis persuadé qu'il doit y avoir un degré didactique qui dépendra de la cible auquel le scenario s'adresse.
Un MJ débutant a je crois besoin d'avoir un scénario clé en main pour l'histoire, les ambiances, afin de se concentrer sur la technique pure. Je me souviens de mes premieres preparation de maitrise, c'etait des sueurs froides sur l'organisation en terme de regles, comment jouer telle scene etc... A l'inverse, un mj plus endurci pourra clairement se passer du didactisme, faire quelques recherches tout seul, prévoir les trous du scénario (il y en a tjs, ne sous estimons pas les idées des joueurs)... C'est forcément pour ce type de scénario que le défi de la présentation, de l'écriture (et je ne parle pas de style pur) devient interessant.

etite question tout de même : en moyenne, combien de temps prenez vous à préparer un scénario ? Prenons un scénario-type de magazine : 30 ks, intrigue pas trop complexe mais suffisamment compliquée pour occuper une bonne soirée de jeu.


une lecture. Si je n'ai pas tout saisi du canevas général, je change de scénario. Ensuite, je reporte sur une fiche les pnjs en quelques mots clés (nom, description courte, motivation, comportement), puis les moments importants du scenario. Ensuite roule !
je dirai 1 heure pour un scenario classique. Mais tres clairement je ne m'en sert jamais.
Modifié en dernier par guillaume le Ven Avr 08, 2011 9:06 am, modifié 1 fois.
guillaume
 
Messages: 295
Enregistré le: Mar Aoû 24, 2010 12:57 pm
Localisation: Le Havre (76)

Messagepar Etienne C » Ven Avr 08, 2011 9:02 am

Je viens de voir qu'il existe un article dans Wikipedia :
Scénario de jeu de rôle

Constitution d'un scénario
Certains meneurs de jeu très à l'aise avec l'improvisation peuvent faire une partie avec juste un synopsis (une ligne générale) ; les lieux et personnages sont inventés au fur et à mesure. Mais dans la plupart des cas, un scénario est plus détaillé. Certains scénarios sont très détaillés, d'autres laissent au contraire plus de marge au meneur de jeu, qui peut alors préciser les points lui-même lors de la préparation, ou au cours du jeu en improvisant.
Typiquement, un scénario comprend :
un synopsis, décrivant la trame ;
une introduction ;
une description des lieux importants, avec éventuellement des cartes et plans ;
une description des personnages non-joueurs importants, de leurs caractères, de leurs motivations, ainsi que leurs caractéristiques ;
une description de la trame : événements qui se dérouleront si les personnages-joueurs n'interviennent pas, interactions entre les personnages joueurs et non-joueurs, et les règles du jeu spécifiques applicables dans certains cas ;
un ou plusieurs dénouements possibles (le dénouement réel pouvant être très différent) ;


Qu'en pensez vous ?
Pourchassées,
Les lucioles se cachent
dans les rayons de Lune

Oshima Tyota

Blog
Tsuvadra Univers
Image
Avatar de l’utilisateur
Etienne C
 
Messages: 112
Enregistré le: Jeu Nov 19, 2009 11:54 am
Localisation: Paris

Messagepar Rom1 » Ven Avr 08, 2011 9:04 am

je dis peut etre une betise, mais le scénario (campagne ?) l'affaire Armitage pour ADC m'a tout l'air de correspondre. Je n'ai fait que le parcourir, mais il se base sur quelques documents écrits à donner aux joueurs et ne fait ensuite que décrire des pnjs, lieux, motivations sans aucun ordre chrono puisque celui ci dépend entierement des pjs.


Peut-être, je ne l'ai pas lue. Mais j'ai eu bcp de retours très négatifs des gens qui l'ont fait...
Après, n'est-ce pas plutôt là une campagne de type "sandbox" plutôt qu'une campagne classique ?
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10264
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar StephLong » Ven Avr 08, 2011 9:04 am

Pour un scénario qui n'est pas de moi, je fais d'abord une lecture, ensuite je reprends LdB et supp pour y vérifier deux ou trois trucs histoire d'être sûr de moi. Ensuite je relis et m’approprie l'histoire afin que ça colle pleinement à mes envies, ma façon de mener. Puis je fais le choix des musiques en fonction des scènes fortes et pour cela je relis encore le scénario plus mes notes éventuelles.
Le jour de la partie, je reprends notes et scénar pour une dernière mise en place.

Au final ça fait plusieurs heures de boulot-plaisir, car mettre en place une histoire je considère ça comme non seulement indispensable à la réussite de la partie mais aussi comme un vrai plaisir intellectuel.
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4922
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Coraline » Ven Avr 08, 2011 9:05 am

C'est exactement ce que j'ai fait pour mon scénar Achéron !

*toute fière, même si ça remarque ne fait en rien avancer le débat*

EDIT : il y a eu deux posts entre celui d'Etienne C et le mien, ça va trop vite ici :p
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

PrécédenteSuivante

Retourner vers Workshop

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron