Centile

Vous créez un jdr ? Un scénario ? Une aide de jeu ? Vous souhaitez avoir de l'aide ou un avis de la part de la communauté d'Antonio Bay ? C'est ici.

Modérateur: Modérateurs

Centile

Messagepar Shunpo » Mar Avr 10, 2012 10:45 pm

Suite à une demande, je fais mon coming-out un peu plus tôt que je n'aurais cru...

Voilà donc le pitch pour Centile :

Centile vous propose de jouer dans une société de dieux en devenir dans un monde où vous êtes capable de voyager entre les dimensions, aussi appelés « incarnats ». Il s’agit d’un univers relativement sombre où tous les moyens sont bons pour se hisser vers le haut du panier : luttes d’influence, corruption, assassinat, ralliement à un seigneur de guerre ou O.P.A. contre la première richesse de Centile... à vous de gagner le droit de jouer au dieu aux yeux d'un monde.

Exerçant une hégémonie politique et commerciale sur les réalités, Centile ne cesse d’accumuler richesses et technologies pour garantir son statut autoproclamé de leader du multivers. Mais la Confédération est loin d’être un ensemble d’incarnats vivant en harmonie et il faut toute la coopération hypocrite des puissants pour maintenir les privilèges acquis. Centile crée l’émulation au sein de son peuple grâce à la religion d’Etat, le Culte, et en s’appuyant sur un système de classes socio-technologiques. Prêtres, Seigneurs de guerre, Sénateurs-Impériaux, pontes des grands conglomérats, Grand Electeurs,… tous tentent de tirer la couverture à eux pour inscrire leur nom au fronton des divinités reconnues.

Et vous, quel chemin suivrez-vous ?




A part ça, sur le système de jeu, il peut suivre 2 modes : le diceless ou le diceful. Tous deux se veulent assez simples et mettent l'accent sur le roleplay, parce que l'important dans Centile c'est d'être stylé et d'envoyer des scènes qui claquent !


Voilà pour le moment, j'ai pu présenter rapidement une maquette de travail lors d'Eclipse... le bébé fait sa gestation doucement mais sûrement.
"Une histoire a un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre là"
- Jean-Luc Godard
Avatar de l’utilisateur
Shunpo
 
Messages: 56
Enregistré le: Mar Jan 24, 2012 3:13 pm

Messagepar Lobo » Mar Avr 10, 2012 10:52 pm

Mais tu as bien raison de coming-outer, ce n'est pas sale.

Voilà un projet que me plait beaucoup comme je le disais sur facedebouque.

Concernant le système de jeu, tu parles de deux modes. Est-ce qu'il propose de jouer soit diceless soit diceful. Ou bien le système est un mixe des deux, et ce sont les situations/actions qui dicteront quel mode utiliser?
Avatar de l’utilisateur
Lobo
Jambon City Machinegun
 
Messages: 499
Enregistré le: Sam Mar 03, 2007 9:40 am
Localisation: Sur la Nive et sur l'Adour

Messagepar Shunpo » Mar Avr 10, 2012 11:23 pm

Ce sont deux modes distincts : ils n'incluent pas le même style de jeu, ni la même prise de risque. Toutefois, en tant que MJ, je passe parfois de l'un à l'autre pendant la partie. Selon comment je sens la table, selon les besoins du scénario...

Par exemple, très bêtement, quand un joueur me claque un pur roleplay, c'est à moi de le connaître suffisamment pour savoir si je déclare le succès automatique (mode diceless) ou si je laisse la possibilité d'un fumble monumental avec les dés qu'il a durement gagné (mode diceful).

Le crunch est évidemment différent selon le système utilisé. Avec le diceful, le focus est sur la réussite de l'action. En gagnant le plus de dés possibles grâce à son roleplay, le joueur se donne de plus grandes chances de réussite.

En diceless, le focus est mis sur les relations et le style de jeu. On passe de "est-ce que je vais réussir ?" à "est-ce que je vais réussir avec classe ?". Les joueurs ne peuvent plus se cacher derrière leur jet de dés : pour convaincre quelqu'un, il va vraiment falloir avoir du bagout.
"Une histoire a un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre là"
- Jean-Luc Godard
Avatar de l’utilisateur
Shunpo
 
Messages: 56
Enregistré le: Mar Jan 24, 2012 3:13 pm

Messagepar StephLong » Mer Avr 11, 2012 7:08 am

un petit mot d'un chanceux ayant pu tester le jeu à plusieurs reprises, dans différents formats avec avec deux MJ.

L'univers est souple et il permet de poser de nombreuses ambiances, le style est épique, permet à la fois beaucoup de RP et des scènes cinématiques musclées ou lyriques.

Le jeu est en gestation, il y a encore du travail pour le peaufiner mais le potentiel est là. Après, mais l'auteur ne sera peut être pas d'accord, je pense qu'il vaut mieux avoir un Mj expérimenté capable de gérer un fil écrit et d'y ajouter de l'impro, de rebondir sur les propositions des joueurs, de se servir par exemple de l'impro théâtrale que l'auteur maîtrise ou de bonnes vieilles techniques de Mj "ayant roulé son dé". Coraline qui passe dans les coins de temps en temps a su lors de sa partie comme Mj faire passer des émotions dingues, et cela fut possible grâce à ses qualités mais aussi grâce à ce qu'offre l'univers et le système de jeu.

Donc je ne peux que vous encourager à suivre ce projet prometteur.
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4920
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Stevie Wayne » Mer Avr 11, 2012 8:52 am

Ce sujet ne serait-il pas mieux placé en Workshop ?
Vous écoutez KAB, Antonio Bay.
Avatar de l’utilisateur
Stevie Wayne
Voix du Fog
 
Messages: 168
Enregistré le: Lun Fév 12, 2007 9:56 pm

Messagepar Coraline » Mer Avr 11, 2012 3:45 pm

Sûrement que si, ô voix du fog !

Mais sinon, effectivement, je confirme le pied que j'ai pris à maitriser ce jeu (et à l'époque il n'était pas question de dés du tout).

J'aime particulièrement les scènes de prédilection qui consiste à dire "moi j'aimerais que mon personnage ait une scène comme ça..." "et je parie tant de points qu'il va y arriver !". Et plus il parie haut, plus, en tant que MJ, on a le droit (devoir) d'être sadique pour qu'il souffre (et peut-être n'y arrive pas, même si au fond, on espère qu'il va se surpasser). Et ça, c'est du bon, c'est du gras, c'est du saucisson !

Et la richesse du jeu me plait : alors qu'il est clairement orienté "jouez des salauds mes cocos", il laisse la possibilité de le faire découvrir autrement, selon sa propre sensibilité, tant il y a de quoi piocher. L'avantage d'un jeu d'univers, et d'univers qui claque, quoi ^^

(oui oui, vous l'aurez deviné, j'espère que Le Passeur ne sera pas jaloux, je suis fan de ce jeu aussi ^^ Espérons que ça lui porte autant de chance qu'à Achéron :;))
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar Le Passeur » Mer Avr 11, 2012 5:15 pm

Ce jeu a la Boîte à Chimère approval dessus...Il est donc bien.
J'ai dit.
Avatar de l’utilisateur
Le Passeur
 
Messages: 650
Enregistré le: Dim Fév 07, 2010 6:15 pm

Messagepar Shunpo » Mer Avr 11, 2012 11:24 pm

Je dois avouer qu'avec des joueurs comme Stephlong ou Coraline (qui m'a aussi fait rêver en meneuse), c'est difficile de se planter.

Mais pour l'instant, même sans avoir des joueurs à ce niveau de roleplay, ça fonctionne encore (même si derrière l'écran, on s'amuse certes un peu moins).

Sinon, merci à Stevie d'avoir ramener les choses dans l'ordre. C'est mon côté centilien "je me pose où je veux" qui ressort de temps en temps :;)
"Une histoire a un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre là"
- Jean-Luc Godard
Avatar de l’utilisateur
Shunpo
 
Messages: 56
Enregistré le: Mar Jan 24, 2012 3:13 pm

Messagepar Le Passeur » Jeu Avr 12, 2012 3:50 pm

Shunpo a écrit:Mais pour l'instant, même sans avoir des joueurs à ce niveau de roleplay, ça fonctionne encore (même si derrière l'écran, on s'amuse certes un peu moins).



Nom de dieu, il nous a insulté là ou je rêve ?
Tu te repointes à la BàC, gringo, on te fait bouffer tes dés entre deux tacos...Privilégie le diceless... :OO13
Avatar de l’utilisateur
Le Passeur
 
Messages: 650
Enregistré le: Dim Fév 07, 2010 6:15 pm

Messagepar Shunpo » Ven Avr 13, 2012 12:01 am

*Imagine Le Passeur se réveillant sur sa chaise longue steampunk après un voyage dans la matrice*

"I know Kung Fu"

*Enfile son uniforme de Morpheus*

"Show me !"
"Une histoire a un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre là"
- Jean-Luc Godard
Avatar de l’utilisateur
Shunpo
 
Messages: 56
Enregistré le: Mar Jan 24, 2012 3:13 pm

Messagepar StephLong » Ven Avr 13, 2012 6:28 am

et si telle l’habille effeuilleuse tu en montrais plus sur ton jeu ? :;)
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4920
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Shunpo » Sam Avr 14, 2012 5:15 pm

On peut déjà en voir un peu plus ici.

Pour ce qui est de la maquette, il y a encore quelques améliorations qui sont en cours et je n'ai pas encore d'illustrateur/trice officiel(le) (ce qui est une démarche volontaire dans un objectif de publication).

La fiche de perso est aussi en train de bouger mais je devrais pouvoir la présenter dans sa dernière version d'ici peu, promis !
"Une histoire a un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre là"
- Jean-Luc Godard
Avatar de l’utilisateur
Shunpo
 
Messages: 56
Enregistré le: Mar Jan 24, 2012 3:13 pm

Messagepar StephLong » Dim Avr 22, 2012 10:42 am

Hier soir petite partie de Centile sur le pouce avec l'auteur himself, en personne, en chair et en os derrière son ordinateur portable véritable juke box blanc et lumineux.

Une intrigue bien tordue, un huis clos à 15 000 pieds de haut, des coups tordus de partout et un jeu toujours aussi fun, toujours aussi prenant où le rôleplay et l'impro ont la part belle.

Cela donne vraiment envie et me confirme que le diceless ça peut être vraiment chouette pour favoriser l'immersion et rester bien caler dans son personnage mais pas dans son siège vu les cascades à gogo autour de la table et autres lancers de peluche Cthulhu...

Steph en mode fanboy conquis.
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4920
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Coraline » Dim Avr 22, 2012 10:52 am

Pendant cette partie improvisée, j' (moi ou mon perso) ai :

-lancé un bébé
- sauté partout en criant
- fait mal à mon chéri en lançant une peluche chtulu en plein visage
- tenu la-dite peluche 1 heure au moins dans mes bras

J'ai surtout bien ri et eu, comme toujours avec Shunpo aux manettes, énormément d'émotions. Des rebondissements, des scènes de reconnaissances, des scènes d'émotions : du grand cinéma en live. Le kiff quoi. Vous direz qu'on peut retrouver tout cela dans beaucoup de jeux, que ça dépend des scénarios. Mais Centile amène cela de par son concept : jouant des dieux en devenir, rien ne peut être fait sans que ce soit intense. En outre, on a essayé hier soir une idée de système de jeu original (je laisserai Shunpo en parler) qui amène encore plus de rebondissements, en laissant des outils dans les mains des joueurs pour qu'ils puissent mener leurs actions avec panache (ou se crouter lamentablement ^^).

Bon, tout ça, ça fait pas un résumé de partie me direz-vous. Mais je préfère laisser ce plaisir à Shunpo :;p
"Plus que jamais nous avons besoin des jedis"
Les Chèvres du Pentagone.

"On ne connait pas le verbe éventrer ? Et maintenant, c'est mieux ?" Michael M.
Avatar de l’utilisateur
Coraline
Seconde victime de Michael Myers
 
Messages: 498
Enregistré le: Jeu Fév 10, 2011 6:43 pm
Localisation: Senlis

Messagepar Shunpo » Dim Avr 22, 2012 4:28 pm

Ouaip ! Vraiment une très bonne partie qui valait son pesant de pop corn et de lunettes 3D. Depuis le temps que je voulais faire une partie politique en plus...

:8p

Les joueurs ont pu tester une petite innovation qui concrétise le principe du système diceless : donnez du pouvoir au joueur sur le scénario ! En l'occurrence, avec ce mode de jeu, les PJ peuvent acheter des rebondissements au Meneur, pour ensuite les décrire eux-mêmes ou bien lancer un défi au MJ qui doit l'inclure dans la scène.

Et comme toujours, ça favorise le roleplay. Hier, j'ai vraiment eu des scènes de très très haut niveau et c'était un pur shoot de bonheur en tant que MJ que d'avoir juste à poser mon cul au bout de la table pour regarder un ou plusieurs joueurs décrire une scène ultimement classe. A la fin, on a juste à dire "mais ouiii !" et d'envoyer la bonne musique pour relancer la machine.


A la volée, y a eu :
- Une scène d'action sur du Mozart
- Une tigresse de l'arène politique qui a réussit à retourner tous mes PNJ
- Un Ethan Hunt qui n'a pas faibli au moment critique (sur l'aile d'un avion)
- Des tatouages, un retour dans le temps et un mec vachement balaise avec des roulements à bille...


Bref, le pied et merci à mes joueurs dont les conseils lumineux seront bien pris en compte !

!!!!
"Une histoire a un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre là"
- Jean-Luc Godard
Avatar de l’utilisateur
Shunpo
 
Messages: 56
Enregistré le: Mar Jan 24, 2012 3:13 pm

Suivante

Retourner vers Workshop

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités