Conseils et gribouillis

Par ici les dessins et les illustrations !

Modérateur: Modérateurs

Conseils et gribouillis

Messagepar Nhaïgraoo » Mer Jan 06, 2010 12:34 pm

Salut à tous !

Comme c'est l'époque des résolutions qu'on ne tiendra pas plus de 15 jours, j'ai décidé de consacrer un peu de temps au dessin. Secret terrible et honteux, plus jeune, je me voyais bien plus dessinateur qu'auteur, mais fainéantise et manque de talent ont eu raison de ma vocation.

Si je m'y remets en ce début d'année, c'est avec de toutes petites ambitions, avant tout parce que le dessin me destresse. Éventuellement, comme les portrait ci-dessous, ça pourra servir à illustrer des scenars pdf gratuit (en l'occurence Hellywood), mais rien de plus.

Je vous serais très reconnaissants si vous pouviez me conseiller, échanger vos trucs et me guider sur les bons choix. Y a vraiment plein de choses sur lesquelles je suis un incapable ignorant.

Déjà, quel matériel de base me conseillez-vous ? Je crayonne avec un porte-mines et j'encre avec un stylo feutre qui fait un résultat bien dégueu. Même souci sur le papier, j'ai crayonné sur un carnet de croquis (papier 90 g/m2) et c'est agréable. Mais pour encrer, j'ai utilisé le même papier (et ça bave) et du bête papier à imprimante (ça bave aussi !).

Ensuite, pour le scan, c'est juste immonde. Comment avoir un noir bien noir sans voir les traces de de feutre ?

Enfin, au niveau "technique".

Au niveau du trait, je me rends compte que c'est un peu mieux en caricaturant (le redneck, inspiré d'une photo de l'acteur Ewen Bremner) qu'en essayant d'être réaliste (le flic, inspiré d'une photo d'Ewan Mc Gregor)...

Enfin, je déteste mes dessins encrés, je préfères les crayonnés. Je n'arrive pas à encrer de manière propre, sans heurts. Les lignes se brisent, ça bave. Je n'arrive pas à faire varier l'épaisseur du trait. Bref, c'est moche. Quelles pistes me donneriez-vous pour améliorer cela ?

Merci à vous !

Image
Derek, innocent accusé à tort

Image
Joe, nervi de la mafia

Image
TJ, redneck violent

Image
Un golem

Image
Un flic alcoolo et TJ le redneck encré
"Ca sonne bien... C'est du Lavilliers ?" François 6PO
Whispers : découvrez la face cachée d'Hellywood.
Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Nhaïgraoo
Tough-guy en pyjama
 
Messages: 343
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 11:02 pm
Localisation: Hellywood

Re: Conseils et gribouillis

Messagepar Greewi » Mer Jan 06, 2010 1:15 pm

Nhaïgraoo a écrit:Déjà, quel matériel de base me conseillez-vous ? Je crayonne avec un porte-mines et j'encre avec un stylo feutre qui fait un résultat bien dégueu. Même souci sur le papier, j'ai crayonné sur un carnet de croquis (papier 90 g/m2) et c'est agréable. Mais pour encrer, j'ai utilisé le même papier (et ça bave) et du bête papier à imprimante (ça bave aussi !).
Pour le matériel de dessin proprement dit, le mieux c'est que tu expérimente. Chacun utilise ses outils. Pour ma part j'utilise souvent un porte mine HB 0.5mm associé à du stylo-feutre (les V5 de pilot sont pas mal je trouve, même s'ils s'usent vite... Je les tue avant qu'ils ne soient vides...). Mais je reste un petit amateur (tes crayonnés me donnent l'impression que tu as plus de bouteille que moi dans ce domaine)...

Ensuite, pour le scan, c'est juste immonde. Comment avoir un noir bien noir sans voir les traces de de feutre ?
Si tu utilise Gimp ou Photoshop tu as un outils qui s'appelle "courbes" et qui permet d'ajuster ce genre de choses. Je te conseil d'expérimenter.

Enfin, je déteste mes dessins encrés, je préfères les crayonnés. Je n'arrive pas à encrer de manière propre, sans heurts. Les lignes se brisent, ça bave. Je n'arrive pas à faire varier l'épaisseur du trait. Bref, c'est moche. Quelles pistes me donneriez-vous pour améliorer cela ?
Toi aussi tu trouve que tes encrages perdent le "relief" du crayonné ? C'est un peu la raison qui m'a fait abandonner l'encrage pendant pas mal de temps. Je viens de m'y remettre un peu. J'ai en partie (mais très partiellement hein !) réussi à compenser ce problème de "relief" en épaississant les traits situés dans l'ombre.

Pour l'encre qui bave : je ne sais pas trop comment résoudre ça... Il faut faire des tracés rapides en une seule fois ce qui demande une certaine maitrise de l'outils. Si comme moi tu a tendance à trop appuyer sur le stylo, il va falloir apprendre à relâcher la pression (bon courage...).

Pour faire varier l'épaisseur des traits ? Repasser dessus me semble être la solution la plus simple. Je sais que certains utilisent des feutres pinceaux ou alors toute une gamme de feutres de tailles différentes.

Pour les aplats, si tu n'est pas contre l'informatique réalise-les sur l'ordinateur : ça te fera économiser de l'encre et surtout ton papier ne gondolera pas. En plus, si tu ferme bien tes surfaces c'est plus rapide qu'au feutre ou au pinceau.
Avatar de l’utilisateur
Greewi
 
Messages: 15
Enregistré le: Dim Déc 13, 2009 11:54 pm

Messagepar Nhaïgraoo » Mer Jan 06, 2010 1:32 pm

Merci beaucoup pour tes conseils.

Pour le scan, j'ai juste utilisé tel quel mon scanner, mais en effet, je n'ai fait aucun traitement, je ne maitrise ni Gimp ni PhotoShop. Il va falloir que je me penche sur le sujet.

Pour le passage des crayonnés au dessin encré, ou il y a le relief qui disparait, et aussi l'impression qu'entre les différentes "lignes" du crayonné, celle que je retiens en encrant n'est jamais la bonne ! Il y a moins de matière, et du coup, la ligne doit etre "parfaite".
"Ca sonne bien... C'est du Lavilliers ?" François 6PO
Whispers : découvrez la face cachée d'Hellywood.
Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Nhaïgraoo
Tough-guy en pyjama
 
Messages: 343
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 11:02 pm
Localisation: Hellywood

Messagepar Greewi » Mer Jan 06, 2010 1:55 pm

Nhaïgraoo a écrit:Pour le passage des crayonnés au dessin encré, ou il y a le relief qui disparait, et aussi l'impression qu'entre les différentes "lignes" du crayonné, celle que je retiens en encrant n'est jamais la bonne ! Il y a moins de matière, et du coup, la ligne doit etre "parfaite".
Lorsqu'on fait l'encrage, on recréé des lignes en fait. Il n'y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise ligne. Par contre, il fait savoir que le contraste entre le blanc du papier et le noir du feutre est plus important qu'avec le crayon de papier.

Ensuite il y a le problème des dimensions : la plupart des dessinateurs professionnels travaillent en fait sur du A3... Dessiner en grand est normalement plus confortable (mais le A3 dans le train n'est pas une solution envisageable... Du coup je fonctionne surtout au A5, ce qui devrait normalement faire hurler tout bon dessinateur) : les imperfections des traits sont relativement plus petites et le trait plus fin.
Avatar de l’utilisateur
Greewi
 
Messages: 15
Enregistré le: Dim Déc 13, 2009 11:54 pm

Messagepar Akae » Mer Jan 06, 2010 3:20 pm

Pour l'encrage après le scan, tu as diverses solution pour bien faire re-sortir les noirs. Sur Photoshop tu vas dans "Image" => "Réglages" => "niveaux" et tu joues avec tes niveaux, jusqu'à obtenir le résultat voulu. Ensuite tu nettoies ton image. Il doit bien avoir d'autre manière de procéder , peut-être plus efficace. LG fait de très belle chose avec ses encrés par exemple, il sera à mon avis de très bon conseil.

Pour les outils, perso j'utilise, divers portes mines, mais plus généralement du HB 0.7, plus rarement du 0.5. Pour les encres j'utilise toute une variante des stylos, feutres, etc. selon les besoins : feutre/pinceau pour calligraphie, je m'en suis acheté un stock chez les nippon, bien sympa, pour le remplissage bien propre uniforme, ça permet de jouer avec l'épaisseur des traits, c'est fluide et ça glisse sur le papier, par contre ça perd pas mal pour un travail très détaillé. Ensuite j'utilise toute une gamme de stylo de dessin, avec pointe rigide de diverses tailles (0.1, 0.3, etc).Par contre clairement je les tue assez rapidement.

Pour le papier, j'avoue que je dessine sur à peut près tout et n'importe quoi et je fais grand usage des rames de papiers pour imprimante (c'est pas cher et j'en ai des stock). Pour des travaux plus grands, détaillés, j'utilise divers papiers selon les besoins et les médiums utilisés (aquarelle, acrylique, etc.). Pour de bons conseils sur le papiers rien ne vaut d'aller demander directement chez un professionnel et de se faire conseiller au moment de l'achat (encore faut-il que le professionnel connaisse son taf!).

Ensuite pour tout ça y a pas de secret : faut tester, tester et encore tester. L'expérimentation y a que ça qui compte. ça demande du temps, mais ça permet de trouver les outils qui nous conviennent. Je détourne pour ma part souvent les outils par rapport à leur usage recommandé (le papier pour la gravure, par exemple est super cher, mais mon dieu qu'il est merveilleux pour faire de l'aquarelle!!!). Faut se faire la main.

Sinon ils sont très sympa tes croquis.

Ha oui et autre chose, si tu veux véritablement progresser niveau technique, évite la facilité du "deformed" par exemple et fait du réaliste. Rien de mieux que le nu pour l'anatomie (et dieu sait qu'il faudrait que je m'y remette sérieusement, parce que j'ai de sacrées lacunes!!!): prend de la doc (sur le net y a de quoi faire), mais aussi profite de tes proches (si tu ne peux assister à des cours) si ils veulent bien (sa femme par exemple, etc.). Ensuite quelques bons cours de perspective c'est le top, avec un minimum de théorie et de pratique tu peux vite arriver à des trucs sympa sans trop se prendre la tête. Et ensuite, bin faut faire et refaire, encore et encore... Pour le reste : toujours de la doc, pas hésiter à se servir de photos, de ce qui nous entoure, etc.

EDIT : à oui et une autre conseil : n'hésite pas à massacrer un crayonné, un dessin! Faut perdre la peur de foutre en l'air un travail. Quand on y arrive, on gagne beaucoup en spontanéité et en liberté, le trait devient plus fluide et moins hésitant. Y a pas à tortiller, faut se lâcher!!!
Avatar de l’utilisateur
Akae
Johnny Favorite
 
Messages: 1040
Enregistré le: Mer Avr 25, 2007 2:39 pm

Messagepar StephLong » Mer Jan 06, 2010 4:36 pm

Bonne idée que de ressortir les crayons :;)
Avatar de l’utilisateur
StephLong
Magnifico Pepeto
 
Messages: 4920
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 4:12 pm
Localisation: Dunwich isarien

Messagepar Le Grümph » Jeu Jan 07, 2010 12:49 pm

Ah ben cool ! On sera trois chez JD à pouvoir illustrer les bouquins ^^

Question matos : porte-mine 0.5 ; Gomme Mapped de préférence ; crayons Staedler pigment liner 0.1 à 0.5 selon les besoins ; feutre super U pointe nylon 1.0 pour le remplissage. Niveau papier, pendant longtemps j'ai eu des goûts de luxe. Je crayonnais sur du papier croquis canson et j'encrais sur du papier bristol 210g. Depuis, je me suis rendu compte que ça n'avait aucune importance. Je crayonne sur du papier imprimante (80 ou 90 gr selon ce que j'ai sous la main - en-dessous, c'est trop léger. Le 80g est très bien, le 90gr c'est pur confort). Pour l'encrage, j'ai viré la table lumineuse. Du papier calque, ça fait l'affaire - bien penser à scotcher brouillon et calque pour conserver le calage.

Pour l'encrage, justement, ya pas de secrets. Faut tester et essayer. Je crois que TOUS les dessinateurs ont eu ce problème à un moment ou à un autre. Perso, j'ai pas encré pendant des années jusqu'à ce que je trouve mes marques. Il y a des tas de méthodes - au pur 0.5 à la Tardi, à la plume, au pinceau, avec des hachures façon Toppi, en ligne claire façon Hergé (grand maître). Il faut trouver son médium par rapport à ce qu'on aime. Eventuellement, passer en mode aplat de noir ça peut aussi aider. C'est compliqué l'encrage. Pas étonnant que ça soit un métier à part entière aux states. D'ailleurs, on peut s'amuser (pour les ceusses comme toi qui connaissent bien le médium) à analyser les différentes manières d'encrer. La plupart du temps, c'est à la plume ou au pinceau (pour les pleins et les déliés) mais on peut obtenir des résultats semblables au feutre.

Sinon, les portraits sont bien classe. J'aime vraiment bien. Ya encore du taf mais déjà ça tape bien dans la diversité et la personnalisation.

LG

Edit : pour le choix du papier pour l'encrage, faut choisir un médium qui ne diffuse pas. Le papier imprimante diffuse l'encre, comme le papier aquerelle. Il faut plutôt des papiers très serrés, à mon sens. Du bristol c'est parfait, ou du calque.
"It's only France and Germany. Only Britain is Great." - The Doctor
Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Sosie de Chabal en plus grand
 
Messages: 816
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 10:29 pm
Localisation: Neptune, Cal.

Messagepar Nhaïgraoo » Jeu Jan 07, 2010 1:47 pm

Merci beaucoup Akae et LG pour vos précieux conseils.

Je vais me trouver quelques feutres. Et je sais que le secret, c'est de recommencer encore et encore :)
"Ca sonne bien... C'est du Lavilliers ?" François 6PO
Whispers : découvrez la face cachée d'Hellywood.
Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Nhaïgraoo
Tough-guy en pyjama
 
Messages: 343
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 11:02 pm
Localisation: Hellywood

Messagepar ikaar » Jeu Jan 07, 2010 8:24 pm

Hop, je te copie-colle un tuto (en anglais) que j'ai trouvé il y a pas longtemps et que je compte personnellmeent utiliser un jour ou l'autre quand je cesserai dee courir après le temps tel un lapin blanc :

http://www.studioqube.com/tutorials/painting/index.html
Avatar de l’utilisateur
ikaar
 
Messages: 139
Enregistré le: Lun Juin 09, 2008 3:35 pm

Messagepar ikaar » Dim Jan 17, 2010 3:30 pm

Tiens je profite du thread pour aller à la pêche aux conseils.

Je viens de me remettre à toshop. J'ai fait ça à la souris. ça me parait un peu mou, mais c'est une base (d'après photo).

Des avis? Des conseils?


Image
Avatar de l’utilisateur
ikaar
 
Messages: 139
Enregistré le: Lun Juin 09, 2008 3:35 pm

Re: Conseils et gribouillis

Messagepar Menhir » Mar Juin 22, 2010 2:49 pm

Je n'ai pas de conseils à te donner parce que je n'ai ni le talent ni la technique pour me le permettre. Je suis juste un amateur autodidacte qui s'est formé en lisant des comics. Ce qui suit, c'est donc juste pour indiquer comment je fais perso et comment j'essaye de faire au mieux pour palier les talents que je n'ai pas.

Nhaïgraoo a écrit:Déjà, quel matériel de base me conseillez-vous ? Je crayonne avec un porte-mines et j'encre avec un stylo feutre qui fait un résultat bien dégueu.

Perso j'utilse des porte-mine 0,5 HB (j'ai essayé plus dur ou plus gras, mais j'en reviens toujours au basic médian), deux gommes blanches (une fine pour le gommage pendant le dessin et une plus large pour virer le crayon en masse après l'encrage) et un feutre tubulaire 0,05 (à une époque j'utilisais des stylos tubulaires Rotring mais j'en ai eu mare que ça se bouche entre deux dessins).

J'ai testé le porte-plume traditionnel mais je ne suis vraiment pas doué pour ça.

Dans mon groupe, il y a aussi un illustrateur qui ne jure que par le stylo-bille (encre liquide). C'est vrai que ça donne un résultat plus dynamique que le feutre tubulaire mais il faut déjà avoir un coup de main assez sûr pour obtenir quelque chose qui ne ressemble pas à un gribouillage.

Une de nos illustratrices ne jure que par ses feutres à caligraphier. Inconvénent : ça fait un trait assez gros. Il faut donc faire des dessins à un format bien plus grand que ce que l'on souhaite obtenir au final.

Il y en a un aussi qui ne fait que du numérique, directement en vectoriel. Le résultat est franchement froid et manque de style, mais pour certaines illustrations très particulières, ça peut être acceptable.

Même souci sur le papier, j'ai crayonné sur un carnet de croquis (papier 90 g/m2) et c'est agréable. Mais pour encrer, j'ai utilisé le même papier (et ça bave) et du bête papier à imprimante (ça bave aussi !).

Pour encrer, ce que je préfère, c'est le Lavis Technique 160 g, mais quand on commance à beaucoup produire, ça finit par faire un peu cher. Alors je me contente de papier pour imprimante en 100 g, histoire que ça se tienne un peu quand même quand on gomme.

Ensuite, pour le scan, c'est juste immonde. Comment avoir un noir bien noir sans voir les traces de de feutre ?

Il faut régler les paramètres de ton driver. Tous les scanner de moins de 10 ans (et même ceux d'avant) ont un pilote qui permet de régler les courbes de contraste et de luminosité (et même d'enregistrer les réglages pour pouvoir ressortir ceux qui vont bien au bon moment).

Autre méthode (celle que j'utilise), tu scannes à l'arrache comme ça vient et ensuite tu utilises un logiciel de dessin quelconque pour modifier contraste et luminosité à grand coup de sabre (du style : contraste +70%, luminosité -30%).
Je trouve qu'il est plus simple de régler ça après le scan avec quelques essais successifs plutôt que de faire le réglage avant et de devoir faire plusieurs scans avant d'obtenir le résultat souhaité.
L'idéal est encore de faire un peu des deux, c'est-à-dire de forcer un peu le contraste avant de scan et de faire un petit ajustement après coup pour virer les traces de crayons qui seraient restées.

Je précise que je scanne en 600 dpi, une résolution à peu près 4 ou 5 fois supérieure à ce que je vais concerver au final pour introduire dans le doculment papier. Ca met permet quelques impressisions au ne se verront pas au final.

Lorsque les traits sont bien nets, je passe le dessin en noir et blanc (j'ai pas dit "niveau de gris" mais bien "noir et blanc", du binaire).
Ca permet de "nettoyer" le dessin, de corriger les petites bavures, de gommer les débordements et de boucher les trous de l'encrage, voir même de faire quelques cercles et traits droits plus nets qu'à la main.
C'est sûr que ça fait un crénelage monstrueux, mais comme la résolution utilisée est bien plus grande que celle que je garde au final, c'est un défaut qui sera complètement invisible à la fin.

Ensuite je passe le dessin en palette de 256 couleurs.
Ca me permet de placer mes couleurs, les ombrages, etc, sans trop avoir à me soucier du choix des couleurs. Une fois que c'est fini, je peux aller facilement corriger la palette elle-même pour arminiser l'ensemble sans avoir à repointer chaque "flaque" de couleur comme il faudrait le faire en utilisant du 16 millions de couleurs.

Ensuite, éventuellement, je passe en 16 M de couleur pour y ajouter des textures, faire des égradés, des "effets" (lumière, flou, etc.).

Enfin, je lance un rééchantillonnage pour diminuer les résolution en 16 M de couleurs pour que l'illustration fasse entre 100 et 250 dpi dans le fichier texte final. Ca permet de corriger le crénelage et les impressisions des étapes précédentes.

Bien sûr, entre chacune de ces étapes, je conserve des souvegarde pour pouvoir revenir facilement en arrière si besoin.

Enfin, je déteste mes dessins encrés, je préfères les crayonnés.

Le feutre tubulaire, ça fait une ligne bien régulière et plus facile à maitriser. La contrepartie, c'est que le résultat est plutôt fade et parait plat, sans relief.
La solution que j'ai trouvé pour palier à ce défaut, c'est en colorisant. Je le fais en numérique, avec mon bon vieux Paint Shop Pro 4 (je sais, il y a mieux, mais celui-là, je le connais bien, il fait à peu près ce que je veux sans que j'ai à me prendre la tête et je n'ai pas le temps de me former à Photo Shop ou Gimp). Ca permet sans trop de difficulté de donner des effets de relief qui palient un manque de talent pictural.

Je n'arrive pas à encrer de manière propre, sans heurts. Les lignes se brisent, ça bave.

Moi non plus.
C'est pour ça qu'après le scan, je corrige en numérique sur mon logiciel de dessin.

Je n'arrive pas à faire varier l'épaisseur du trait.

Pour ça, c'est soit être assez bon pour utiliser une plume, soit être assez riche (et bon aussi) pour se payer une bonne tablette graphique et dessiner en numérique.
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 25
Enregistré le: Mar Juin 22, 2010 1:51 pm


Retourner vers Artworks

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités

cron