La séance DVD dans le salon

Pour parler du reste et raconter des histoires horribles au coin du feu.

Modérateur: Modérateurs

La séance DVD dans le salon

Messagepar Tlön Uqbar » Sam Juil 03, 2010 12:02 pm

Bon, y'a le thread sur les séries TV et sur les salles obscures, mais il manquait celui des DVD/vieilles K7 vidéos qu'on garde amoureusement dans le meuble télé en bas à gauche.

J'ouvre donc le thread avec une redécouverte faite hier soir dans la pile poussiéreuse des DVDs que je rangeais sur un coup de tête (et surtout parce que c'était une activité calme au frais).

Or donc, je me suis maté Timerider dans la lucarne :

Image

C'est un film de série B des années 80 qui casse pas 3 pattes à un canard mais dotée d'un scénario solide et de qualité. Pour la faire courte, un motocycliste participant à une course dans le désert du Nevada pénètre accidentellement dans une zone d'expérimentation sur le voyage temporel. Le voilà donc en pleine conquète de l'ouest avec son enduro tout terrain.

Ce qui sort le film du lot, c'est que la chute du film montre bien que le réalisateur n'a jamais cessé de maîtriser son oeuvre de A à Z. De plus, le "héros" n'a réellement aucune idée de ce qui lui arrive, si ce n'est lorsqu'il prend conscience de tout ce qui s'est passé dans les dernière seconde du film. Durant tout son périple, il est persuadé d'être tombé dans un coin perdu du désert chez des arriérés ou bien dans un communauté religieuse assez déjantée. Comme en plus on termine avec un bon paradoxe temporel de première, Mr le Chat a été content de sa séance DVD.

La prochaine séance se fera avec The Last Starfighter qui se trouvait être juste en dessous de Timerider.
Les chats existent dans notre monde pour réfuter le dogme que toutes choses furent créées pour servir l'homme.
Froquevielle

Cats ! (La Mascarade)
Avatar de l’utilisateur
Tlön Uqbar
les Griffes de la Nuit
 
Messages: 343
Enregistré le: Ven Jan 09, 2009 10:58 am
Localisation: Tlön, Uqbar, Orbis tertius

Messagepar tobormory » Lun Juil 05, 2010 10:37 am

The Last Starfighter !

J'avais adoré ce film... à 14 ans et en plein milieu des années 80.
Je crois bien même que j'avais fait un scénar pour Mega avec ce film...

J'ai eu l'occasion de le revoir récemment et j'avais quelques craintes, mais en fait ça passe facilement. J'y ai retrouvé le côté gentillet des B de ces années là.

N'hésite pas à livrer tes impressions quand tu l'auras vu !

Bonne idée d'avoir créé ce sujet, enfin à mon avis...
"By sword, by pick, by axe, Bye Bye" - The Mutilator (1985)
Avatar de l’utilisateur
tobormory
Coupez ! On la refait !
 
Messages: 375
Enregistré le: Mar Jan 15, 2008 10:28 pm
Localisation: Bayou La Mort

Messagepar Menhir » Mar Juil 06, 2010 2:41 pm

Il y a des trucs qui vieillissent bien, et d'autres qui vieillissent mal... :8o

Ca faisait quelques années que je voulais me payer l'intégrale de Cosmos 1999 dont je gardais un souvenir vague et nostalgique de sa diffusion à la TV. Une promo m'a convaincu de me lancer.
Mal m'en a pris...

Ca a vraiment mal vieilli. Les histoires sont complètement abracadabrantes, des acteurs sont nuls (à part peut-être Martin Landau), il n'y a aucun rythme (il y a tellement de longueurs que je m'endors en le regardant), les décors sont du niveau d'une pièce de théatre (sauf peut-être le design des couloirs et des aigles) et les éléments technologiques n'ont pas supporté les progrès dans ce domaine (l'ordinateur de la base est devenu risible avec son clavier verticale, ses petites lumières et ses sorties papier).

Bref, à éviter absolument. s://( -->://(s://( -->
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 25
Enregistré le: Mar Juin 22, 2010 1:51 pm

Messagepar Loris » Mar Juil 06, 2010 4:03 pm

The Last Starfighter est un bon film.

Edit : j'ai confondu le titre avec Starcrash (pour lequel il y a vraiment un 2).

Loris
PS : et on voit la bagnole de The Last Starfighter dans Back To The Future 2 (je suis une grande base de données de l'inutile).
Loris
Quid
 
Messages: 508
Enregistré le: Ven Avr 25, 2008 10:12 am
Localisation: En bas.

Messagepar Tlön Uqbar » Jeu Juil 08, 2010 9:29 pm

Alors, hier soir, je me suis regardé The Last Starfighter dans le salon :

Image

Alex Rogan est un adolescent qui vit avec sa mère, propriétaire d'un camping de location de mobile-home dans le fin fond du trou du cul du middle west. Il a des rêves de d'avenir et de grandeur, mais il semble que le destin le force à rester pour sa vie entière dans ce trou perdu en tant qu'homme à tout faire. Mis à part Maggie, sa petite amie, sa seule distraction est le nouveau jeu vidéo qui a été livré il y a peu : Starfighter, un jeu d'arcade où il pilote un vaisseau spatial pour affronter le méchant Xur & l'armada kodan.

Et voilà qu'un soir de déprime, il bat le score mythique du million de points au jeu. Quelques heures plus tard, un inconnu débarque dans le camping au volant d'une voiture de sport hors-norme lui fait une étrange et alléchante proposition...

Bon, autant le dire de suite, c'est aussi un film de série B dans le style "Sci-Fi for teens", mais qui a le triple mérite de toucher au cœur son public :

- D'abord parce qu'il est dans la veine romantique de l'éternel looser adolescent, incapable de sortir du lot et de sa vie futile et barbante, et qui veut fuir son destin sans oser le faire. Et voilà que par un coup du sort, il s'aperçoit qu'il possède un talent caché qui fait de lui un être unique.

- Ensuite parce que le film joue autant sur la fibre space-opera pour les scènes extra-terrestres que dans l'humour avec le double d'Alex qui prend sa place sur Terre (le scénariste qui a imaginé ça à eu réellement un coup de génie).

- Enfin parce qu'à l'époque, c'était le premier film à utiliser les images de synthèse pour appuyer le film (les scène de combats spatiaux et la base des Starfighters entre autre), à l'inverse de Tron qui lui partait dans l'optique d'une animation de synthèse. Les décors du centre de commande de l'armada kodan et la voiture de Centauri sont des exemples de la etite révolution de ce film : Elles ont été conçues réellement en fonction du design des images de synthèse afin de se fondre sans problèmes au montage.

Là aussi, ce n'est pas un must cinématographique, mais si vous voulez passer un bon moment de détente avec des effets spéciaux qui n'ont pas trop mal vieilli, alors cherchez ce DVD dans votre crémerie préférée.

Allez, en prime, la bande annonce en VO du film.

Prochaine séance au salon: Dead Snow ou Big Trouble in little China, au choix.
Les chats existent dans notre monde pour réfuter le dogme que toutes choses furent créées pour servir l'homme.
Froquevielle

Cats ! (La Mascarade)
Avatar de l’utilisateur
Tlön Uqbar
les Griffes de la Nuit
 
Messages: 343
Enregistré le: Ven Jan 09, 2009 10:58 am
Localisation: Tlön, Uqbar, Orbis tertius

Messagepar Brain.Salad » Jeu Juil 08, 2010 9:35 pm

C'est marrant parce que la bande-annonce de ce film m'avait marqué à l'époque. Et pourtant je l'ai jamais vu (je l'ai même longtemps confondu avec Dark Star).
Avatar de l’utilisateur
Brain.Salad
Travelo Mysterio
 
Messages: 6339
Enregistré le: Sam Fév 24, 2007 1:43 pm
Localisation: Locaux d'Isis Inc.

Messagepar Le Passeur » Jeu Juil 08, 2010 10:46 pm

Menhir a écrit:Il y a des trucs qui vieillissent bien, et d'autres qui vieillissent mal... :8o

Ca faisait quelques années que je voulais me payer l'intégrale de Cosmos 1999 dont je gardais un souvenir vague et nostalgique de sa diffusion à la TV. Une promo m'a convaincu de me lancer.
Mal m'en a pris...

Ca a vraiment mal vieilli. Les histoires sont complètement abracadabrantes, des acteurs sont nuls (à part peut-être Martin Landau), il n'y a aucun rythme (il y a tellement de longueurs que je m'endors en le regardant), les décors sont du niveau d'une pièce de théatre (sauf peut-être le design des couloirs et des aigles) et les éléments technologiques n'ont pas supporté les progrès dans ce domaine (l'ordinateur de la base est devenu risible avec son clavier verticale, ses petites lumières et ses sorties papier).

Bref, à éviter absolument. s://( -->://(s://( -->


Cosmos, même lorsqu'il passait sur M6 dans les années 90 c'était déjà über kitsch quand même, probablement plus encore que Star Trek, ce qui est assez traps comme défi.
Je me rappelle même que le mec qui faisait les effets spéciaux s'appelait Brian Johnson : je l'avais retenu exprès parce que c'était un peu du travail de sagouin (surtout un épisode, "le monstre de l'espace") et je me suis aperçu qu'ensuite le monsieur avait travaillé sur le premier Alien, qui lui, a super mieux vieilli quand même.

C'est une des raisons qui me poussent à ne pas revoir Buck Rogers, que j'adorais quand j'étais môme...
Avatar de l’utilisateur
Le Passeur
 
Messages: 650
Enregistré le: Dim Fév 07, 2010 6:15 pm

Messagepar Menhir » Ven Juil 09, 2010 7:54 am

Moi je l'avais vu dans les années 70. C'était dans l'ambiance de l'époque : vie en communauté, tout le monde il est gentil, etc.
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 25
Enregistré le: Mar Juin 22, 2010 1:51 pm

Messagepar Le Passeur » Ven Juil 09, 2010 10:53 am

Menhir a écrit:Moi je l'avais vu dans les années 70. C'était dans l'ambiance de l'époque : vie en communauté, tout le monde il est gentil, etc.


Apparement, les thèmes plus "profonds" que la récurrente thématique d'aventure SF avaient fait le succès de la série en Europe et son échec aux US : saloperie de film de communistes ! <888
Avatar de l’utilisateur
Le Passeur
 
Messages: 650
Enregistré le: Dim Fév 07, 2010 6:15 pm

Messagepar Menhir » Ven Juil 09, 2010 12:15 pm

Je ne sais pas si c'était communiste mais c'était franchement de la SF baba-cool. :8p

Une bande de jeunes gens tout beaux tout propres (si l'on excepte le traditionnel scientifique décrépit), vivant en communauté où tout le monde s'aime, supervisé par un grand gourou qui a tout pouvoir et repousse les menaces venues de l'extérieur, ça sent franchement la secte à plein nez...
Modifié en dernier par Menhir le Mer Juil 21, 2010 10:02 am, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Menhir
 
Messages: 25
Enregistré le: Mar Juin 22, 2010 1:51 pm

Messagepar Imajica » Ven Juil 09, 2010 5:15 pm

des hippies de l'espace ? rhaa du coup je suis curieux.
(en plus ça peut faire une inspi pour une campagne Cosmokitsh)
Deux personnes entrèrent dans la pièce. Le premier demanda au second qui était l’homme assis là-bas. « Certains disent que c’est un homme saint. D’autres disent que c’est un con.» Entendant cela, l’homme fut illuminé. (Principia Discordia)
Avatar de l’utilisateur
Imajica
 
Messages: 69
Enregistré le: Jeu Oct 04, 2007 10:36 am
Localisation: Perdu dans le temps et l'espace.

Messagepar tobormory » Sam Juil 24, 2010 2:24 pm

Hier soir, j'ai revu Body Count... ou plutôt Il Camping del Terrore (1987) de l'ineffable Ruggero Deodato...

Image

Comment dire... C'est naze du début à la fin. La quintessence du genre triclassé slasher-Z-Eighties que nous sommes nombreux à aimer... Plans nibards dans tous les sens, géographie des lieux "élastique", dialogues écrits par une loutre adolescente, apsychologie des personnages, montage à la machette, musique tellement '80s qu'on se demande comment on a survécu à cette décennie, etc.
On y retrouve même l'acteur has-been de service. Non, ce n'est pas Ernest Borgnine, mais Charles Napier, l'acteur fétiche de Russ Meyer qui s'est encore une fois fait enfermer dans le rôle du shérif à la mâchoire carrée.

Au début, on se marre, mais ça lasse vite... J'en ai fini par regretter de ne plus fumer certaines substances... Enfin, ce n'était peut-être pas le soir pour voir "ça".
Le truc vraiment étrange, c'est que tout au long du film, je n'ai pensé qu'à une chose : Brain Soda !

Bon, ça va faire lèche-boules, mais ce n'est pas grave... Brain, tu es un génie ! Tu as tellement su décortiquer le genre pour Brain Soda qu'on dirait que c'est un fan du jdr qui a fait ce film !
"By sword, by pick, by axe, Bye Bye" - The Mutilator (1985)
Avatar de l’utilisateur
tobormory
Coupez ! On la refait !
 
Messages: 375
Enregistré le: Mar Jan 15, 2008 10:28 pm
Localisation: Bayou La Mort

Messagepar Tlön Uqbar » Dim Sep 19, 2010 6:54 pm

Reprise de la séance DVD au salon avec Big Trouble in Little China (ou Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin en VF)

Image

En résumé, Jack est un routier spécialisé dans le transport de la côte de porc dans tous les États-Unis. Il a roulé sa bosse un peu partout, et c'est un dur à cuire à qui on ne la fait pas. C'est un fort en gueule, macho, têtu et "à la vie à la mort" quand il s'agit des copains. Alors lorsque son copain chinois voit sa fiancée se faire enlever à l'aéroport par un gang de Chinatown alors qu'elle arrive de Chine, il n'hésite pas une seconde et fonce dans le tas pour la ramener. Mais lorsqu'on lui pique son camion, ça devient une affaire personnelle. Et Jack, faut pas lui marcher sur les bottes... Même quand on est bridé et expert en Kung-Fu. Malheureusement pour ce bon vieux Jack, il existe un monde étrange sous Chinatown, où d'ancien démons cherchent à pénétrer dans le monde réel.

Alors, je vous le dis tout de suite : Attention, (petit) chef d'œuvre. Mr Capenter a réussi à filmer un film d'aventures qui mêle astucieusement humour, mystère et d'action. C'est un rôle en or qu'il a offert à Kurt Russel. Son personnage est un anti-héros ultime, fort en gueule, bravache et gaffeur. D'ailleurs, il rate systématiquement toutes ses actions, sauf une (la plus importante du film). C'est aussi un merveilleux film fantastique dans la plus pure tradition des films de série B de Hong Kong, tout en ne se prenant pas au sérieux pour un sou. C'est aussi une mine d'or pour un JdR contemporain fantastique avec des trouvailles de génie (La scène de traversée des égouts sous Chinatown est un condensé de bonnes idées).

Bref, un must pour se faire un film euphorisant et prendre son pied pendant 1h35.
Les chats existent dans notre monde pour réfuter le dogme que toutes choses furent créées pour servir l'homme.
Froquevielle

Cats ! (La Mascarade)
Avatar de l’utilisateur
Tlön Uqbar
les Griffes de la Nuit
 
Messages: 343
Enregistré le: Ven Jan 09, 2009 10:58 am
Localisation: Tlön, Uqbar, Orbis tertius

Messagepar Xaramis » Mer Sep 22, 2010 7:56 am

Tlön Uqbar a écrit:Reprise de la séance DVD au salon avec Big Trouble in Little China (ou Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin en VF)

Un film que j'ai vu une bonne dizaine de fois dans l'année de sa sortie, et que j'ai peu revu par la suite. Je me suis régalé à chaque fois. Et ton billet me donne envie de m'y remettre.

"Everybody relax, I'm here."

Je crois que le plus mauvais, dans ce film, c'est son titre français...
Venez chercher ou partager des inspirations rôlistes dans Inspirôle, ou voyagez dans le sillage de Corto
Avatar de l’utilisateur
Xaramis
Jean Marais
 
Messages: 342
Enregistré le: Sam Mar 10, 2007 1:52 pm

Messagepar skarlix » Mer Sep 22, 2010 9:15 am

Un de mes films préférés (en même temps c'est du John Carpenter et la je suis pas objectif). ::D
Avatar de l’utilisateur
skarlix
 
Messages: 373
Enregistré le: Jeu Fév 14, 2008 10:12 pm
Localisation: Le Havre

Suivante

Retourner vers L'Elizabeth Dane

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron