Page 3 sur 3

MessagePosté: Dim Oct 23, 2011 3:50 pm
par Fabien Lyraud
Tu sais les empreintes de pied d'un chimpanzé ou d'un humain elles sont pratiquement semblables.

MessagePosté: Dim Oct 23, 2011 3:57 pm
par Julien H
Je te crois sur parole ! ::D

MessagePosté: Dim Oct 23, 2011 4:08 pm
par Rom1
Euh... Les chimpanzés n'ont pas de pieds mais quatre "mains" en fait.
Du coup, y aura pas d'empreinte de pas mais une empreinte de main.

MessagePosté: Dim Oct 23, 2011 6:10 pm
par Brain.Salad
Et le plus intéressant, ça reste le mobile quand même. Je parie sur le responsable du parc d'attraction, déguisé en singe.

MessagePosté: Dim Oct 23, 2011 11:19 pm
par Odillon
Brain.Salad a écrit:Et le plus intéressant, ça reste le mobile quand même. Je parie sur le responsable du parc d'attraction, déguisé en singe.
Et ils auraient réussi à toucher l'argent de l'assurance si ces quatre agaçants jeunes gens et leur chien stupide n'avaient pas gâché leur plan.

MessagePosté: Jeu Nov 03, 2011 1:46 pm
par Léonard
Une énigme archéologique et authentique, lue dans "Ça m'intéresse". Peut-être que certains connaissent l'histoire.

En 1942, on découvrit au bord d'un lac de montagne, dans l'Himalaya, un très grand nombre de squelettes, même pas ensevelis. Des chercheurs ont récemment étudié leurs corps, et ont trouvé la cause de leur mort. Voici les données :

— Il y avait entre 500 et 600 morts, hommes, femmes et enfants. On pense qu'il s'agissait de pèlerins en voyage.
— Il semble qu'ils ont tous été tué en même temps. Leur mort remonte au IXème siècle.
— Les victimes sont mortes sur place, elles n'ont pas été transportées.
— On a identifié, sur de nombreux crânes, des impacts, parfois même des trous. Mais ça ne ressemble pas à des dégâts causés par des armes.

Que s'est-il passé ?

MessagePosté: Jeu Nov 03, 2011 1:54 pm
par Odillon
Des victimes d'un orage de grêles avec des chutes de très gros grêlons (on a déjà recensé des orages avec des grêlons dépassant le kilogramme) ?

MessagePosté: Jeu Nov 03, 2011 2:04 pm
par Léonard
Trop rapide !

En effet, il semble bien que les victimes aient été surprises par un orage de grêle particulièrement violent (des grêlons de 8 cm de diamètre), sans aucun endroit où s'abriter.
Cela semble confirmé par une légende de la région racontant qu'une divinité avait exercé sa colère sur ceux qui avaient profané son territoire, par une averse de grêle.