Page 2 sur 3

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:35 pm
par Lunereth
Coraline a écrit:(je me permets une petite correction : ce n'est pas Jason qui combat la Méduse, c'est Persée. Jason, lui, récupère la Toison d'Or avec l'aide des Argonautes et de la terrible Médée...)


Arghh!!! Je suis mort de honte. Oui, il s'agit bien de Persée. ;) (c'est ça de travailler sur un univers de jdr contenant les Chevaliers du Zodiaque et de refaire les constellations. ;))

Coraline a écrit:Je ne suis pas d'accord avec ton analyse pour le Med-Fan, Lunereth. Il n'y a qu'à voir le succès de Lanfeust et Troll de Troy :) Celui aussi du Seigneur des Anneaux (en livres et/ou film) ou encore celui, plus récent, des Games of Throne (livres et/ou film). Voir encore, dans un autre domaine, le succès de la saga de Naheulbeuk...

Je pense que la force et la faiblesse des jeux med-fan c'est qu'ils reposent sur des arché-types et des topoï.

Peut-être aussi parce que Warhammer est un jeu où on joue des bouses et DD une liste de chiffres difficilement personnalisables.

Mais c'est un autre débat je crois, où il y aurait beaucoup, beaucoup à dire ^^'


Comme tu le dis, c'est un autre débat... qu'il faudrait poursuivre dans un autre sujet (mais je ne sais pas trop où l'ouvrir).
Mes, dans les exemples que tu cites, je ne vois qu'un exemple d'héroic-fantasy : le Seigneur des anneaux. Mes autres, je les mettrais dans d'autres catégories. Mais, comme je l'ai dit, je vais voir pour ouvrir un autre sujet et en reprenant mon texte et ta réponse si cela ne te dérange pas.

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:36 pm
par Coraline
Avec plaisir :)

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:39 pm
par tobormory
Alors moi non plus, je ne me considère pas du tout comme un geek. Ce sujet m'intéresse parce qu'il va peut-être enfin me permettre de mieux cerner le concept et de découvrir, qui sait, si j'en suis un finalement.

Côté littérature, j'ai un énorme faible pour les auteurs anglais de la fin du 19s à la moitié du 20e : Saki, le grand Orwell, Evelyn Waugh, DH Lawrence, Somerset Maugham... Chez les Français : Véry, Marcel Aymé et bien sûr l'immense Victor Hugo. Mais en fait, la "littérature" c'est un peu fini pour moi. Je préfère de loin les romans de gare/plage/chiottes, les bons policiers ou les délires comme Le Livre sans Nom tant que c'est bien écrit.
A part le Seigneur des Anneaux (lu que 2 fois), je ne supporte pas la Fantasy. Pareil pour la SF (ou alors juste Bradbury). En revanche j'ai adoré Poe et Lovecraft (même si j'ai du mal aujourd'hui).

La Bd, ça a été longtemps du franco-belge classique et les Strange (prononcé à la française, hein !) de mon enfance. Je me remets aux Marvels aujourd'hui et j'aime ça!
Du Club Dorothée, il ne me reste plus rien. Capitaine Flam, Albator, Goldorak... j'ai adoré. J'avais 8-12 ans. Aujourd'hui, rien à battre ! J'ai totalement échappé aux mangas.

Je me rends compte que finalement c'est surtout les films du dimanche après-midi de mon enfance et du samedi soir très tard des débuts de Canal+ qui m'ont le plus influencé. Je suis un énorme fan du cinéma débile d'horreur et de la Hammer. Même si mes films cultes sont plus à chercher du côté de Visconti, Kubrick et Comencini, je ne me suis toujours pas remis de Brain Dead, Fog et Evil Dead. Lynch me gonfle, Tarantino aussi. D'une manière générale, je fuis le main stream édicté par la salle des profs, Télérama ou Smith d'en face (quitte parfois à me dire que j'ai été con).

Côté musique, j'adore l'opéra, le rock et le métal. Verdi, les Ramones et Slayer sont mes piliers.

Quant à la technologie : je passe pas mal de temps devant mon ordi, mais je sens que c'est ma dernière concession à la modernité. Les téléphones portables, les tablettes, tout ça me dépasse et ne m'attire pas.

En quoi tout ça influence ma pratique/écriture rôliste ?

Eh bien, j'aime les histoires bien construites, ancrées dans une réalité historique, faites de motivations humaines crédibles (surtout dans leur mesquinerie - oui, je suis misanthrope), plus humaines qu'héroïques, mais qui ne prétendent surtout pas être autre chose que ce qu'est le jeu de rôle pour moi : un divertissement et l'occasion de passer un bon moment avec des potes. Jouer trop sérieusement, je ne peux pas. Le parallèle JdR/théâtre me fait fuir. Les mots compliqués et le vocabulaire ésotérico-dégueulasse ne sont pas pour moi (on n'est pas là pour étaler nos diplômes ou notre QI). J'aime enfin truffer ma pratique de clins d'oeil et de références populaires plus ou moins détournés.

En clair, dans ma bibliothèque, ça donne un truc comme ça :
- Mon amour du 19e et de l'Entre-deux-guerres : AdC, La Brigade Chimérique (pour la période et son hommage à des écrivains que j'adore, pas pour les super-héros)
- Mon envie de m'évader de temps à autres : L5R, Shaolin & Wudang
- L'horreur et le fantastique : Z-Corps, Over The Edge et plein d'autres
- La déconne : Paranoïa et celui qui doit être la synthèse de beaucoup de choses chez moi : Brain Soda

Désolé d'avoir été un peu long, mais c'est difficile de faire plus court.

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:40 pm
par Odillon
Lunereth a écrit:Il y a l'exception Star Wars, et encore, combien de MJ à ce jeu ai-je entendu dire : "Oui, Yan Solo le fait mais c'est Yan Solo et ton personnage ne l'ai pas !"... Ha, oui, je considère Star Wars comme de l'héroic-fantasy dans l'espace et pas de la science-fiction.
C'est le principe même du Space-Opéra.

J'ai failli écrire que si je n'ai jamais joué à des jeux med-fan, j'ai fait pas mal de partie de Star Wars étant ado, preuve qu'à l'époque j'aurais pu acrocher au med-fan si on me l'avait bien vendu ou bîen présenté.

tobormory a écrit:Je me rends compte que finalement c'est surtout les films du dimanche après-midi de mon enfance et du samedi soir très tard des débuts de Canal+ qui m'ont le plus influencé.
Merci d'être le premier à avouer que tu as été influencé par des pornos. ::]

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:47 pm
par tobormory
Celle-là je l'attendais et d'une certaine manière, ce n'est pas faux !
:OO13

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:47 pm
par Bob Darko
Je suis un geek et j'assume.
Je suis tombé dans la BD quand j'étais petit et aujourd'hui je lis un peu de franco-belge, pas mal de mangas, du fumetti et une tonne de comics.
J'ai jamais lu Tolkien parce que je préférais largement Stephen King. Lovecraft, Howard et les autres, ça m'est venu beaucoup plus tard.
Je bosse dans l'informatique et je pratique beaucoup le jeu vidéo (sur console de salon).
Niveau JDR, j'ai découvert ça très tard (il y a une dizaine d'années quand même, déjà). J'ai jamais pratiqué du WoD ou du Cthulhu. J'ai fait un peu de donj et beaucoup de Brain Soda (bah oui).
Côté films, même si je me suis un peu calmé, j'ai une nette préférence pour l'horreur avec tendance nanars. Mon truc c'est surtout les séries télé et c'est probablement ce qui m'influence le plus dans l'écriture. Pas seulement les univers et les thèmes mais aussi l'écriture, les personnages. J'ai une vraie addiction à certaines séries et j'en fais une grosse consommation.
Comme un peu tout ce que je lis/regarde, je suis souvent bien accroché par les univers mais c'est surtout la façon dont sont construites les histoires qui m'intéresse.
Ha oui, j'aime beaucoup les JDP aussi mais si je ne pratique pas assez à mon goût mais, là aussi, certaines mécaniques me sont utiles (ou au moins me servent d'inspi) pour le JDR.

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:54 pm
par Rom1
Des rôlistes se défendant d'être geek sur Antonio Bay, ça me fait un peu l'impression d'homo se défendant d'être gay au Blue Fucking Boy.

:;p

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 12:57 pm
par StephLong
Pas mieux, passer du temps ici, prendre du temps pour poster, prendre du temps pour lire, c'est être geek mais promis ça fait pas mal ::D

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 1:02 pm
par Bob Darko
Alors qu'en plus maintenant le geek c'est chic.

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 1:03 pm
par Coraline
C'est surtout un effet de mode. Le comble, pour un geek, quand même ^^

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 1:05 pm
par StephLong
Si ça se trouve le jdr va redevenir à la mode et les joueurs-meneurs le top du mec à séduire pour toutes les bombes. Désolé pour le HS.

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 1:15 pm
par Shunpo
Alors en termes de "culture geek"...

Evidemment, les dessins animés de m'dame Dorothée où on bouffait du super saien entre deux cuillerées de chocapic, ça marque son bonhomme. C'est surtout par le jeu vidéo que j'ai commencé (16-bits powa !) jusqu'à la N64, après j'ai un peu lâché pour me mettre à des jeux sur PC. J'ai pas mal levé le pied depuis malgré l'achat d'une wii mais j'y replonge volontiers quelques jours par an.

J'ai eu une petite passade jdr au collège/lycée, avec très peu de parties de D&D (mais j'ai toujours détesté ce jeu), un peu de Shadowrun (pas fan non plus) et du Loup-Garou (déjà mieux). Mais en somme, ça ne m'avait pas des masses emballé, c'est plus tard que j'y ai franchement fourré le nez.

J'ai lu assez peu de comics et suis plutôt enclin aux nombreuses sorties ciné, au dévorage de séries et à la lecture de roman. Difficile pour moi de dégager un genre de prédilection, je bouffe vraiment à tous les rateliers. Certes, j'ai été un Tolkienien intégriste à un moment, j'aime bien Dean Koontz et j'ai eu ma grosse période Stephen King, mais pour moi l'important reste vraiment le scénario, le concept et la mise en scène. Je suis pas fana du genre horreur, mais à l'occasion...

Le vrai truc qui influence en fait mon jdr, c'est le théâtre. J'en fais depuis 15 ans maintenant dont 7 ans en tant qu'improvisateur et c'est vraiment vraiment ça qui m'a fait retourner vers le jdr. J'aime en particulier Goldoni, Feydeau, Keith Johnstone, Viola Spolin, Del Close, mais ce qui me fascine surtout c'est la mise en scène d'une pièce et c'est ce que j'essaie de retrouver durant les parties : le contexte d'une réplique, la façon d'amener un élément scénaristique, des tableaux hyper visuels, etc.

Quand je maîtrise, je visualise toujours les choses comme un plan de cinéma que je partage parfois lorsque je le trouve intéressant et je dis souvent "tu as la caméra" à un joueur pour lui indiquer qu'il a la main sur la narration.

De plus, un autre truc de ma culture geek qui influence beaucoup mon jeu est le go. Ca fait 4 ans que je joue vraiment régulièrement et encore plus longtemps que je me passionne pour les jeux de stratégie, aussi j'adore retrouver cette sensation en jdr. Je déteste faire des plans lors d'une partie mais je surkiffe de devoir jouer statégiquement au coup par coup et pour peu que vous y mêliez beaucoup de roleplay entre les protagonistes, je suis à deux doigts du nerdgasm (un peu comme dans la série Rome par exemple).

Enfin, ayant fait une école de commerce, j'adore (en termes d'inspiration, hein) tous les imbroglios économiques, toutes les magouilles du monde de l'entreprise et j'essaie de faire jouer ça au maximum mais il est malheureusement pas toujours évident de trouver des joueurs qui le veulent et/ou se sentent à l'aise avec cet imaginaire là.

Finalement, les vrais éléments étiquettés "geek 100%" ne sont pas ceux qui nourrissent mon jdr. Jouer du med-fan me fait très vite chier et la baston est sympa mais je préfère qu'elle serve à "reposer du roleplay quelques minutes" plutôt que l'inverse. Le genre dark/horreur me plaît en tant que joueur mais à petites doses et quand le scénario est vraiment bien fait. La plupart du temps, j'ai l'impression de ne pas avoir la main sur l'histoire ou d'être spectateur d'une ambiance.

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 1:28 pm
par Baby Firefly
Rom1 a écrit:Des rôlistes se défendant d'être geek sur Antonio Bay, ça me fait un peu l'impression d'homo se défendant d'être gay au Blue Fucking Boy.

:;p


Toi tu n'as jamais dragué en boite homo, toi!

Tu saurais que les femmes sont moins sur la défensive ... ::]

Le jdr, c'est la même chose.

Baby
--
Comprenne qui pourra ...

Re: [léger HS] Votre culture "geek"

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 6:01 pm
par Lobo
Moi je suis plutôt classique niveau geekitude, peut être parce que je suis arrivé à plein de choses via le jdr et non l'inverse.

Avant le jdr, je lisais du comics, un peu de mythes et légendes divers et variées, et bien sur les anime et sériés tv de l'époque, et bien sur les LDVELH, qui m'ont fait plonger pour la suite.
Puis le jdr est arrivé, et du coup j'ai regardé les inspis des magazines et je me suis mis à lire du med fan (et quelques Lovecraft), genre que j'aime bien, regarder des films, écounter quelques OST, lire des BD.
J'ai replongé dans les comics à partir de la fac, encore à cause du jdr (on jouais beaucoup dans l'univers Marvel), et c'est resté depuis avec un basculement sur DC, et de temps en temps un manga ou une série franco belge atterrissent aussi sur mes étagères.
Côté littérature sans image, quand je regarde ma pile de lecture, la présence de med fan a diminué au profit de fantastique contemporain et steampunk essentiellement. Mais toutjours trés peu de sf.
Enfin, depuis quelques années, je suis de nouveau des séries télé, et depuis un peu plus d'un an, je me suis fortement mangé du tokusatsu, plus précisément des ceux où les héros se transforment (sentai, kamen rider et autres).
Là ou je ne suis pas vraiment geek, ce sont les jeux vidéos (je dois en acheter un tous les 5 ans), et l'informatique/les gadgets technologiques.
Enfin niveau jeux, j'ai cumulé, jdr puis figurines, jcc et enfin jeux de plateau, et je n'ai rien arrêté. J'ai commencé ma vie de roliste par D&D/AD&D, et ça a duré longtemps, et je m'y suis bien amusé. Et si ça fait une dizaine d'années que je n'ai pas eu l'occase de jouer du med fan régulièrement, je replongerai sans problème. Les deux autres jeux que j'ai vraiment beaucoup pratiqué ont été DC Heroes et Vampires, ce qui ne m'a pas empéché de faire quelques parties d'autres jeux connus ou moins connus.

Est-ce que tout ça joue sur ma manière d'appréhender le jdr? Probablement, mais comme je ne suis pas un créatif (je suis 99.99% du temps joueur), ça doit surtout jouer sur les types de persos que je crée.

P.S. : j'aime beaucoup Ambre, je peux comprendre qu'on n'accroche pas mais ça me fait du mal de lire que c'est un des pires exemple de jdr, alors que bon... en vrai exemple de pire jdr F.A.T.A.L. quoi ::D

MessagePosté: Lun Juil 16, 2012 7:11 pm
par Tlön Uqbar
Je dois être über geek coté culture parce que j'ai tâté de ça étant ado :

Image

Puis ça ensuite :

Image

Et ça après (en découvrant le Fortran) :

Image

Généralement, après avoir dit cela, on me regarde bizarrement comme on le ferait avec les peintures rupestres de Lascaux et on ne me pose plus de questions.

:8p