Page 3 sur 3

MessagePosté: Mar Juil 17, 2012 7:48 am
par Bob Darko
Attention, tu confonds über-geek et vieux. :;p

MessagePosté: Mer Juil 18, 2012 2:43 pm
par Orlanth
On peut être les deux hein :)

Moi je me défends pas, je suis un gros geek super classique. Je comprends 95% des blagues et références de Big bang theory.
Je lis/ai lu de la sf, du post-apo, de la fantasy et du med-fan.
Je fais du jeu vidéo, principalement sur PC, tous les genre, des plus anciens point and click lucas art sur mon amstrad cpc 6128 au plus récents FPS.
Je ne joue pas sur console parce que les contrôles sont pourris et que je peux pas me passer d'un clavier.
J'ai lu énormément de Bd en commençant par les tintins que ma mère m'a acheté en premier jusqu'à Walking dead récemment. Énormément de franco-belge, un peu de manga et pas mal de comics.
Je suis fan de cinéma et surtout de série que j'enchaine comme un gros goret, deux ou trois épisodes par soir depuis des années.
Ah oui, et je suis informaticien bien sur :)

Ma culture geek c'est ma vie, et c'est aussi mon œuvre. Ça m'a plus qu'inspiré, ca a modelé complètement ma manières d'écrire, le sens que je veux donner à mes personnages, les références que je mets tout le temps partout sous forme de récompenses aux gens-qui-savent, les jeux de mots foireux ou tirés par les cheveux que j'aime placer quand j'écris pour faire marrer les lecteurs.
J'aime les gens qui ont cette culture de l'imaginaire, cette envie de faire autre chose, cette passion qui pousse à essayer sans cesse de nouvelles choses, d'être à l'aise avec la techno et la nouveauté en général.

Evidemment tout cela se retrouve dans ma manière de jouer ou de maitriser. Mais je pense qu'avant tout, le jdr n'est qu'une des composantes de ma culture geek, importante certes mais faisant partie d'un tout.

MessagePosté: Jeu Sep 06, 2012 2:42 pm
par Kily
Sympa ce sujet.

Pour ma part, j'ai un parcours jeux : Shadowrun, INS/MV => jeux one shot Brain soda, Paranoïa => jeux de plateau

Je refais un peu de Shadowrun avec la version 4 et je découvre le jeu de rôle narrativiste

J'ai loupé l'appel de Chtulhu , que je découvre plus tard via Horreur à Arkham

Je n'accroche pas au porte-monstre-trésor de D&D et Warhammer. Je suis pas med-fan du tout en fait, plutôt SF - anticipation

Je ne suis pas dans le trip Vampire, the mascarade

Je lis beaucoup de BD mais pas de comics ni de mangas

Je suis informaticien mais ne joue pas à des MMORPG, ni même des RPG tout court. Je joue plus à des jeux de courses ou des FPS. J'ai décroché des RTS avec la paternité.

3 choses qui étonnent toujours les gens qui me considèrent comme geek : j'aime la F1; j'écoute la techno; je n'ai jamais vu Star Wars

Je n'écris pas beaucoup sur les forums mais adore lire.

Finalement, seules ma profession et ma capacité de masteriser Shadowrun, Hellywood,Paranoïa ou INS/MV peut me faire dire que je suis un geek. Est ce suffisant ?

MessagePosté: Ven Sep 07, 2012 10:51 am
par Fafi
Desole Kily, c'est pas assez...

Fafi, bon geek mais pas geek ultime 8ooo

MessagePosté: Ven Sep 07, 2012 2:53 pm
par Ayelin
Pour ma part, je n'ai jamais vraiment compris ce que "geek" voulait dire. Ni nerds, d'ailleurs. Bref.

Lisant vos commentaires, j'ai l'impression de ne pas avoir beaucoup de références en commun :
- je n'éprouve pas vraiment d'intérêt pour les cultures asiatiques
- je suis fondamentalement incapable de lire une bande dessinée (je ne lis que les textes, je n'arrive pas à lire une histoire racontée en image)
- je ne suis pas cinéphile
- je n'accroche pas du tout à l'esthétique manga
- je n'aime pas les westerns, ni les ambiances post-apo ou cape et épées
- les super-héros m'ennuient profondément

Je lis par contre beaucoup de livres (une dizaine par mois environ), sur des thématiques différentes :

- fantasy, mais de moins en moins (un peu vacciné de la quête initiatique du jeune héros qui découvre ses pouvoirs pour terrasser le roi-sorcier)
- SF, là je suis bon client, de la bonne vielle SF à papa, en passant par la hard science, le space op, le transhumanisme
- policier (mais pas trop de "noirs")
- et surtout beaucoup de documentaires sur mes sujets de prédilection (histoire, religion, ésotérisme, économie, politique)
- enfin, pour l'informatique, j'ai été webmaster dans une autre vie, je travaille au quotidien avec des docs numériques (je suis bibliothécaire, au fait), mais si toutes ces technologies me sont familières, ce n'est pas une passion, je considère ça comme des outils, pas plus
- question jeux vidéos, ben un peu, pas plus (jamais eu de console, par exemple). J'ai fait un passage sur WoW, mais le langage SMS m'a fait fuir.

Par conséquent, ce qui influence ma façon de jouer ou de faire jouer, ce sont les références que je tire de mes lectures en littérature de l'imaginaire. Mais du coup je peine parfois à trouver les scénar que je joue suffisamment originaux, alors je me concentre plus sur les relations entre les personnages. Et je fais de moins en moins jouer, car j'ai vraiment du mal à trouver une idée que j'estime valoir le coup.