Cinéma...

Pour parler du reste et raconter des histoires horribles au coin du feu.

Modérateur: Modérateurs

Messagepar Rom1 » Jeu Nov 14, 2013 11:54 am

Rah, le Hobbit - un Voyage inattendu en version longue... :))))

Image

J'avais adoré au cinéma, j'ai überkiffé en bluray. Radagast, énorme personnage avec ses lièvres. Azog le Profanateur, voilà une sacrée Némésis. Thorin Ecu de Chêne, un vrai roi - arrogant mais noble. Et un Bilbo parfaitement campé par Martin Freeman.
J'en peux plus d'attendre la suite.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Jorune » Jeu Nov 14, 2013 12:06 pm

*/Need*

Tu peux-nous parler un peu de ce qui se trouve là-dedans qu'on n'a pas vu au cinoche?

Les scène sen plus, sont-elles nombreuses? Apportent-elles vraiment quelque chose?

Les bonus?

Enfin, quoi qu'il arrive, il sera à moi, mon précieux, mais ce serait cool d'en savoir plus quand même.
Avatar de l’utilisateur
Jorune
 
Messages: 374
Enregistré le: Lun Nov 15, 2010 11:18 pm
Localisation: Marseille

Messagepar Rom1 » Jeu Nov 14, 2013 12:11 pm

Alors pour être franc, non cette VL n'apporte pas grand-chose. Du moins, c'est loin d'être aussi nécessaire que sur les opus du SdA.
En gros, ce sont bcp de petites scénettes par ci par là. Un peu de tranche de vie à la Comté ; le séjour à Fondcombe plus long ; une ou deux chansons supplémentaires ; etc. A peine 15 minutes de plus en tout, qui densifient légèrement le film et l'univers sans être indispensables pour autant.
Mais tant qu'à faire, autant prendre cette version après tout - on en a jamais assez !

Par contre, les bonus c'est la droite ligne des annexes du SdA (dont ils reprennent la numérotation) : des heures de making-of détaillé pour tout comprendre comment ils ont fait.
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Sevoth » Jeu Nov 14, 2013 5:29 pm

Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 942
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

Messagepar Rom1 » Jeu Nov 14, 2013 6:09 pm

Je l'attends de pied (dans la gueule) ferme. 8ooo
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet."
- Georges Courteline

Mon blog
Avatar de l’utilisateur
Rom1
Black Torpedo
 
Messages: 10263
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 7:55 pm
Localisation: Reims

Messagepar Sevoth » Jeu Nov 21, 2013 12:07 pm

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 24792.html

Lol ?

Alors c'est l'histoire d'un uruk-hai mal déguisé...
Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 942
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

Messagepar Myrkvid » Ven Déc 20, 2013 9:43 am

I'll be soon the start of robot uprising. So kill me now before I obliterate humanity.
Avatar de l’utilisateur
Myrkvid
Cyberdyne Entertainment
 
Messages: 774
Enregistré le: Lun Juil 09, 2007 5:57 pm
Localisation: Tokyo

Messagepar yno » Ven Déc 20, 2013 9:49 am



Moi aussi. Mais le trailer fait un peu peur (un peu trop série B alors que c'est sensé être intégré au quotidien, être plus réaliste que "SF"). On verra.
Mister Frankenstein Éditions : http://bit.ly/misterjdr
Site officiel : www.misterfrankenstein.com
Avatar de l’utilisateur
yno
[...]
 
Messages: 1161
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 10:12 pm
Localisation: Manoir du Docteur

Messagepar Sevoth » Ven Jan 03, 2014 11:59 am

J'ai été voir la vie rêvée de Walter mitty, le 1er janvier au soir en VOSTfr.

Clairement, c'est pas le film du siècle.

MAIS.

Si les performances des acteurs sont pas franchement à la hauteur (je pense que le personnage notamment n'aurait pas dû être joué par Stiller mais par un illustre inconnu ou apparenté), ça reste un film bénéficiant d'une image de qualité, d'une bande son bien foutue, et d'un scénario reposant.

Je veux par là qu'il n'est pas question de truc glauque ou alambiqué, c'est juste de bons sentiments, servis par une bonne comédie et quelques scènes touchantes par leur beauté ou le merveilleux qu'elles évoquent.

Donc, tu peux y aller. Avec ta moitié pour les bons sentiments, avec ton môme pour le skateboard et les rêves débridés de Walter.

On va dire un bon gros 7,5/10 sur l'échelle du désert.
Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 942
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

Messagepar Sevoth » Mar Jan 28, 2014 9:51 am

Samedi dernier, j'ai été voir :

12 years a slave.

De steve Mc Queen.

Et il faut aller le voir, mon copain. Il faut parce que c'est un excellent film (et dans la shit storm de films à deux balles qui sortent...ça fait plaisir).

Le synopsis :
Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession.
Solomon Northup, jeune homme noir libre originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave.
Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité.

Bon pour comprendre pourquoi le film est bon, il faut parler de steve mc queen, son réalisateur. Je suis pas fan fan de la "politique des auteurs" mais force est d'admettre qu'en intéressant un peu à la filmographie de ce réalisateur, il est indéniable que quel que soit le scénariste, un film de steve, c'est avant tout...Un film de steve.
Viscéral, immersif, juste, il force l'empathie sans tomber dans le piège du misérabilisme. Il aime manifestement ces histoires d'hommes enchainés, bataillant contre un système oppresseur en tentant de ne pas se noyer dans le désespoir. Il suffit de voir Hunger pour se convaincre qu'à l'heure actuelle il était un des mieux placés pour adapter la vie de Solomon Northup.
Les plans sont intelligents et le choix de réalisation mettent en évidence le caractère cru et l'horreur de cette plongée dans l'esclavage, le passage sur le navire par exemple et l'oppression née du choix de faire hurler tous les bruits produits par le navire est fine, parce qu'il la mélange a des gros plans qui plongent le spectateur dans l'état de confusion de ses déportés.

Les acteurs.

Bon pour moi, l'acteur principal mérite un titre. Chiwetel Ejiofor (jamais vu un nom pareil...) est magistral dans l'émotion. Tout le panel émotionnel au demeurant. Rien à redire, il a embrassé pleinement son rôle. Le gars te fait crisser en chantant la rivière du jourdain. C'est dire...
Fassbender fait face à un rôle VRAIMENT difficile. On a beau dire, se mettre dans les bottes d'un esclavagiste évangéliste cinglé et alcoolique, c'est pas donné au premier venu. moi il m'a convaincu, mais je pense qu'il a une prédilection pour les personnages tordus et désorientés.
Je donne une mention spéciale à l'interprète de Patsey, une jeune esclave qui en chie comme jamais. Elle a deux passages d'une grande force dont une scène clef du film et elle s'en sort vraiment haut la main.
Pitt et cumbertach sont clairement là pour l'affiche. N'importe qui aurait pu jouer ce qu'ils ont joué comme ils l'ont joué. N'attendez rien d'eux, ils sont pas là pour ça.

J'ai beaucoup aimé ce 12 years a slave. Je ne dis pas qu'il souffre de certaines imperfections (quelques longueurs que j'aurais élagué) mais elles sont bien maigres par rapport à la mise en scène de l'épopée de Solomon qui révolte et qui sonne juste.

9,5/10.
Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 942
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

Messagepar Sevoth » Mar Fév 04, 2014 1:19 pm

J'ai été voir Dallas buyers club.

Je l'ai trouvé encore meilleur que twelve years a slave.

Je ne veux pas le spoiler, le sujet, son traitement et cette métaphore finale juste incroyable...

Je ne peux que recommander au plus grand nombre d'aller le voir.
Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 942
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

Messagepar Myrkvid » Ven Fév 07, 2014 4:34 am

yno a écrit:Moi aussi. Mais le trailer fait un peu peur (un peu trop série B alors que c'est sensé être intégré au quotidien, être plus réaliste que "SF"). On verra.


Voilà le trailer du premier épisode.
I'll be soon the start of robot uprising. So kill me now before I obliterate humanity.
Avatar de l’utilisateur
Myrkvid
Cyberdyne Entertainment
 
Messages: 774
Enregistré le: Lun Juil 09, 2007 5:57 pm
Localisation: Tokyo

Messagepar Sevoth » Jeu Fév 20, 2014 1:51 pm

http://www.comicsblog.fr/18965-Guardian ... deannonce_

ah ah !

Edit : Chris pratt dans le rôle de star-lord, j'adore. :]
Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 942
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

Messagepar M.Orson » Mer Fév 26, 2014 10:41 pm

Hier soir j'ai vu Stakeland.

Un road movie au milieu d'un pays de vampire bestiales.

C'est étrangement doux comme violence, très mélancolique.
Des nuits du Caire à celles de Constantinople, des Rivages au Continent, des Akashas aux sentiers Umbraux, de la cité de Diis à celle d'Abyme, du Succubus Club à l'Arcologie Renraku, de la Terre vivante à Orrorsh, je reste un éternel voyageur...
Avatar de l’utilisateur
M.Orson
Carafe filtrante Vorpale+2
 
Messages: 220
Enregistré le: Mer Aoû 15, 2012 11:39 pm
Localisation: Abyme

Messagepar Sevoth » Jeu Fév 27, 2014 5:56 am

Il est cheap mais bien pensé. Je l'ai beaucoup aimé ce film.
Sevoth
"J’écrisse jusqu’à devenusser criasse, larme et
pleur.
J’écrisse jusqu’à m’arrachalasser la peauterie
du corps.
J’écrisse jusqu’à tomberir dans la poussière et
devenusser poussière.
" L'effrayable.
Avatar de l’utilisateur
Sevoth
Salle de billard +1 (avec jacuzzi)
 
Messages: 942
Enregistré le: Lun Fév 16, 2009 10:09 pm
Localisation: Noisy le Sec (93). Yes, america : come get me.

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'Elizabeth Dane

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron